Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Bâtiment durable : la renaissance du bois.

A l’heure de la transition énergétique, largement encouragée par les pouvoir publics, les projets de construction fleurissent dans nos villes et leurs périphéries.

Matériau durable et propre, le bois connaît à travers cette nouvelle demande  une véritable renaissance et se présente comme l’emblème d’une construction propre, économique et durable « made in France ».

Quels sont les principaux avantages du matériau bois pour la construction durable et comment le bâtiment français peut-il en tirer le plein potentiel?

Batiment en bois

Le bois : un matériau écologique et intemporel

Utilisé depuis des millénaires, le bois sans doute le matériau le plus intemporel. Boudé depuis plusieurs décennies avec l

’arrivée de matériaux plus sophistiqués et isolants comme l’acier ou encore le béton, le bois revient sur le devant de la scène.

L’intégration de plus en plus accrue de la considération écologique dans nos constructions profite sur le papier très largement au bois, en effet celui-ci utilise beaucoup moins de ressources polluantes et émet beaucoup moins de gaz à effet de serre que l’acier (-26%) et que le béton (-31%). (Source : CORRIM 2015). Sur le plan énergétique, au cours de son cycle de vie le bois utilisera notamment dix fois moins d’énergie intrinsèque que le béton, de quoi séduire de nombreux partisans écologiques.

Son utilisation permettra également de réduire de façon significative l’utilisation de matériaux rejetant des composés organiques volatiles, particules très cancérigènes.

Cette logique de préservation des ressources, de l’environnement et de limitation du gaspi industriel s’inscrit parfaitement dans le cadre du développement durable et de l’économie circulaire prônée par de nombreuses associations comme la fondation Ellen Mac Arthur.

Oubliées au profit de celles des matériaux nouveaux, les caractéristiques et propriété physiques du bois lui confèrent de pré

cieux avantages pour la construction et pour ses utilisateurs. En effet, le bois, élément naturel régule naturellement l’humidité et la chaleur assurant la bonne santé et le confort des occupants des habitations. Il offre de plus une très bonne isolation thermique et acoustique, notamment  grâce à la fibre de bois.

L’atmosphère chaleureuse et apaisante offerte par le bois séduit ses utilisateurs, créant un cadre naturel à l’intérieur et s’intégrant très facilement, aussi bien dans les paysages urbains que ruraux sans les dénaturer.

Son poids réduit le rend facile à manipuler et nécessite seulement un usage limité de grands engins ou de matériel de manutention comme des grues pour l’assemblage. Les éléments de l’ouvrage peuvent être préparés en atelier puis assemblés sur le site. Ainsi, on observe une réduction significative du temps de construction par rapport à un chantier classique, offrant un gain moyen de six à huit semaine pour finaliser un ouvrage.

 

Batiment durable : la renaissance du bois.

 

Un matériau d’avenir et un atout économique

Encore sous utilisé en France, le bois présente toutes les caractéristiques physiques et écologiques d’un matériau d’avenir. On estime aujourd’hui qu’à peine 50% du potentiel forestier est effectivement exploité en France, ceci laisse la porte ouverte à des possibilités d’évolution et de développement très intéressantes pour la filière bois.

Les spécialistes ont de plus pointé une baisse relativement significative de l’utilisation du bois de chauffage par les particuliers notamment dus à des hivers de plus en plus doux. Cette baisse de la consommation de bois destiné à la combustion si elle est avérée sur le long terme devrait faire augmenter la disponibilité en bois pour la construction.

Une grande partie du bois produit en France est exportée vers des pays comme l’Italie, la Belgique ou encore la Chine très demandeurs de ce matériau. En utilisant correctement ses ressources en bois, la France pourrait réussir à créer un avantage compétitif sur le marché du bâtiment et également exporter son savoir-faire dans la construction. Pour le moment peu d’entreprises osent réellement franchir le pas, notamment à cause du contexte économique incertain et de l’instabilité des échanges internationaux au cours de ces dernières années.

Dans l’optique de la limitation du réchauffement climatique à deux degrés d’ici 2100 établi dans le cadre de la COP 21, l’utilisation intelligente de ressources comme le bois pour les futures constructions pourrait permettre de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie du bâtiment et de la construction souvent épinglées par les associations écologistes.

Enfin, afin de limiter le budget de construction d’un bâtiment un dernier point et non des moindre devrait pouvoir séduire aussi bien les particuliers que les entreprises : ses avantages économiques.

En effet, permettant des chantiers plus courts le bois offre souvent une alternative économique très intéressante par rapport aux autres matériaux. Les prix de construction peuvent encore diminuer davantage si l’utilisateur opte pour du bois de récupération, généralement deux à trois fois moins cher que le bois classique et offrant exactement les même qualités et avantages.

Ses très bonnes capacité d’isolation évoquées plus tôt dans l’article peuvent permettre d’économiser jusqu’à 30% de consommation pour un logement comparé aux autres matériaux de construction. L’esthétique et la rareté avérée de bâtiments en bois sur le marché immobilier français semble leur conférer une valeur ajoutée non négligeable pour un investisseur.

 

Plus qu’un simple matériau, le bois est réellement  un pari d’avenir, durable et rentable pour le futur du bâtiment français

Article par :

machinery-zone