Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Quelques conseils pour investir dans l’immobilier locatif

L’immobilier est un domaine qui assure une rentabilité intéressant que d’autres placements. D’autant plus qu’actuellement la défiscalisation présente de nombreux avantages avec la réduction d’impôt. Il est alors conseillé de réaliser des investissements dans l’immobilier locatif. Cependant avant de procéder à ce type d’investissement, prenez en compte nos conseils suivants.

Réaliser un calcul du taux de rentabilité locative

Avant de réaliser un investissement locatif, il est très important de faire le calcul de son rendement. Cette procédure permet en général de mesurer l’intérêt à investir dans un logement quelconque. Toutefois, il existe plusieurs rentabilités telles que la rentabilité brute ou nette. Tout comme la simulation crédit immobilier que vous pouvez trouver sur la page https://www.boursedescredits.com/credit-immobilier.php par exemple, un grand nombre de sites internet proposent des simulations en ligne pour calculer la rentabilité locative. Vous pouvez réellement gagner du temps avec cet outil, cependant, la plupart d’entre eux ne sont pas fiables de par leurs résultats incomplets. Choisissez donc bien le site avec lequel vous effectuerez vos estimations. À partir de cet outil, vous saurez approximativement, les intérêts de la location du bien selon le prix d’achat et les frais engendrés.

 

Investir dans le neuf avec le dispositif Pinel

De nouveau prorogée pour cette année, la loi Pinel est un dispositif permettant aux investisseurs de faire un bond dans leurs placements. En général, l’on se constitue un patrimoine immobilier. Ce dispositif favorise également le déficit foncier qui est un moyen pour réduire les impôts sans entrer dans le plafonnement des niches fiscales. À cela s’ajoute le faible montant des loyers par rapport au tarif du marché, qui permet de mettre en location rapidement le bien.

En plus de ces nombreux avantages fiscaux, il y a également les privilèges apportés par le neuf. Les biens ont été conçus pour une consommation énergétique réduite avec une construction dans le respect de la réglementation Thermique ou RT 2012. Il y a également l’assurance construction valide durant 10 ans évitant les frais de réparation durant la période d’investissement.

 

investissement-immobilier

 

Choisir une ville dynamique pour son investissement

Une rentabilité locative ne peut être envisageable dans une ville où l’environnement social, démographique et économique est insipide. De ce fait, il est important de réaliser les placements dans les grandes agglomérations où il fait bon vivre, l’économie en bonne santé et où la population est jeune. Parmi les nombreuses villes françaises où il fait bon investir en immobilier locatif, les villes de Toulouse, Nantes, Montpellier, Bordeaux ou Poitiers sortent du lot.

En général, ces villes proposent un cadre de vie reposant. La stabilité économique y est également très marquante. Ce qui engendre un grand nombre d’opportunités pour l’emploi puisque divers secteurs y sont implantés, notamment pour les jeunes actifs. La plupart de ces grandes villes disposent également de nombreuses et prestigieuses universités. Ce qui attire une horde d’étudiants. Grâce à ces avantages, ces agglomérations attirent de nouveaux habitants chaque année. Ce qui augmente le nombre de demandes locatives.

 

Opter pour le meilleur financement pour son placement

Avant de réaliser l’achat d’un bien que vous louerez par la suite, il est indispensable que vous estimiez votre budget et votre capacité d’emprunt. Cependant, le prêt immobilier est la solution efficace pour financer ce projet. Toutefois, vous devez quand même choisir entre les nombreux types de prêts immobiliers proposés par les banques ou les organismes emprunteurs. Pour ce type d’emprunt, soit vous choisissez le prêt immobilier amortissable. Pour ce type de crédit, la durée, le montant et les mensualités sont fixés lors de sa mise en place. Il est moins cher sur toute la durée. Et avec le dispositif Pinel, l’effet financier ne portera que sur le montant du capital emprunté.

Sinon, il y a le prêt immobilier remboursable in fine. Les mensualités sont réellement faibles avec ce prêt, mais les intérêts sont très chers. Ce qui exige un important apport. Par ailleurs, si vous voulez réellement vous en sortir avant de prendre quelconque décision, faites appel à un courtier en prêt immobilier afin de vous guider et conseiller dans toutes les démarches de la réalisation de votre investissement locatif.