Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Le gros œuvre lors de la construction d’une maison

Vous agrandissez votre famille et désirez donc également agrandir votre logement. Et au lieu de louer vous avez décidé de devenir propriétaire et de faire construire une villa.
Il faut savoir que le chantier d’une maison n’est pas de tout repos et que même si vous avez des connaissances/compétences en maçonnerie, plomberie, électricité, il faudra certainement que vous fassiez appel à un moment donné à des professionnels.

Construction villaLes étapes de la construction d’une villa

Avant d’attaquer les travaux, il vous faudra : trouver un terrain, étudier son financement, acheter le terrain, choisir le constructeur, signer les papiers (prêt, notaire, demandes de viabilisation…), vous occuper du plan de la maison. Commenceront alors les travaux : gros œuvre et second œuvre. Dans cet article, nous nous intéresserons au gros œuvre.

Le gros œuvre – préparation du sol

Pour la stabilité et surtout la solidité de votre future habitation, les travaux de gros œuvre ne doivent pas être pris à la légère, car ils concernent les éléments structurels de vote villa.

De plus, c’est à l’étape du gros œuvre que vous pourrez choisir les matériaux et techniques qui feront de votre villa une maison durable capable de vous permettre de faire des économies d’énergie.

C’est pour cela qu’il est préférable de faire appel à des professionnels, si vous êtes en région PACA, Technibat83 vous aidera pour la construction de votre villa dans le Var.

Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien : www.technibat83.com

Avant de vous attaquer à ces gros aménagements, il faudra baliser votre terrain, avec l’aide d’un géomètre si besoin, lors du piquetage et positionner les contours de votre maison.

Le gros œuvre permet la mise hors d’air et hors d’eau du futur bâtiment et s’intéresse aux différents travaux suivants (qui ne sont pas exhaustifs) :

Le terrassement

Le terrassement permet de préparer le terrain en creusant le sol, en nivelant le terrain, en faisant des études hydrologiques, en creusant les canalisations d’eau…

Le drainage

Si vous avez en tête d’aménager votre sous-sol ou de faire une cave, cette étape est primordiale, puisqu’elle permet de prévenir les risques d’humidité et d’infiltration en évacuant l’eau du sol.

Villa fontaineLes fondations

Il existe trois types de fondations qui sont choisies en fonction du terrain sur lequel vous voulez construire. Lorsque le sol est suffisamment stable, des fondations superficielles sont choisies. Les fondations semi-profondes descendent jusqu’à mètres dans le sol pour stabiliser la construction si cela est nécessaire. Les fondations profondes, elles, descendent jusqu’à 6 mètres de profondeur. Afin d’avoir une construction stable et équilibrée, faire le bon choix de fondations est essentiel.

L’assainissement

C’est à cette étape que vous déciderez du système d’évacuation des eaux usées que vous utiliserez. Deux solutions s’offrent à vous : collective avec le tout-à-l’égout ou individuel avec une fosse septique.

Le soubassement

Le soubassement correspond à l’assise de la construction, c’est la partie inférieure des murs qui repose sur les fondations. Selon les plans de votre villa et la nature du sol, vous avez trois choix : le hérisson, le vide-sanitaire ou le sous-sol.

Le dallage

Le dallage constitue le futur plancher de votre habitation, il et constituée d’une dalle, qui peut être surmontée d’une chape puis du revêtement que vous choisirez. Pensez à l’isolation…

Le gros œuvre – étapes maçonnerie et toiture

Les murs d’élévation

Murs en pierre, en briques, en parpaings, en blocs de béton cellulaire, les ossatures en bois… à vous de choisir les matériaux que vous désirez utiliser, tout en pensant à l’isolation thermique et à l’acoustique. Le maçon s’occupe alors des murs extérieurs, mais également des murs porteurs de votre future résidence.

La charpente

La charpente permet de solidifier la construction et la pose de la toiture. La charpente est assemblée sur places, vous avez le choix entre les charpentes traditionnelles qui permettent une meilleure utilisation des combles, ou les fermettes ou charpentes industrielles plus économiques.

La toitureToiture villa

Différents matériaux peuvent être utilisés (tuiles, ardoise, zinc…), il faut également penser aux ouvertures, à l’isolation, à l’étanchéité, à la forme de la toiture (toiture arrondie, toiture-terrasse…), à la possible pose de panneaux solaires… Attention le choix de la toiture n’est pas toujours libre, selon où vous habitez.

Les menuiseries extérieures

La pose des portes (porte d’entrée, porte du garage…), des fenêtres, des portes-fenêtres, des baies vitrées, des huisseries, de l’encadrement dormant permet de mettre la construction hors d’air.

Le second œuvre

Une fois la maison mise hors d’eau et hors d’air, il est obligatoire d’assurer votre maison.
Commence alors les travaux de second œuvre, comme : l’isolation thermique et phonique, le revêtement intérieur (carrelage, peinture, faïence…), les cloisons intérieures, les menuiseries intérieures, les escaliers, la plomberie, l’installation des sanitaires, l’électricité, la ventilation, la climatisation, le chauffage…

Votre maison sera alors prête à vous accueillir vous et votre petite famille. Vous pourrez alors penser à l’aménagement de votre extérieur !