Les techniques pour une toiture écologique

toiture écologique

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

toiture écologique

Chaque maison a besoin d’un toit. Ce dernier sert le plus souvent à protéger les occupants d’un habitat des intempéries, du froid, du vent et du bruit. Mais la toiture peut avoir d’autre fonction. Elle peut assurer un rôle écologique. On peut en exploiter de l’énergie grâce à des moyens divers. Il existe différentes manières de revêtir une toiture en suivant des normes qui respectent l’environnement.

Installation d’une toiture énergétique

La toiture énergétique est une forme de toit destinée à une réduction de la consommation thermique. En effet, ce type de couverture joue un rôle considérable dans l’écosystème. Elle diminue l’émission des gaz à effet de serre. C’est une approche idéale à l’exploitation des énergies renouvelables. Par exemple, l’utilisation des panneaux solaires géothermiques vise à l’éclairage, au chauffage de l’intérieur d’une maison grâce à l’orientation de ses fenêtres. Une toiture bioclimatique est conçue d’une manière à ce qu’elle capte plus facilement les rayons solaires.

Vous pouvez également opter pour une toiture photovoltaïque. Celle-ci permet une autoproduction électrique, c’est-à-dire qu’elle récupère de l’énergie solaire de façon automatique pour la transformer en courant électrique. À cet effet, vous n’aurez plus à vous préoccuper du prix de l’électricité qui peut coûter extrêmement cher de nos jours. Ce type de toiture est parfait pour une habitation isolée.

Le choix de la couleur de votre toiture est important. Une toiture claire n’a pas le même comportement qu’une toiture foncée. Avoir une couverture blanche, clairsemée et aérée limite les apports thermiques solaires et climatise de façon naturelle l’édifice.  

Installation d’une toiture végétale

Installer des végétaux à la surface de la couverture d’un toit est une technique assez courante. Une toiture végétalisée procure plusieurs avantages. D’ailleurs, composée de mousses, de sédums et d’autres plantes, ce mode de revêtement permet de ralentir l’écoulement des eaux de pluies. De plus, une toiture végétalisée a une apparence très naturelle. En outre, grâce à sa fonction isolante, elle arrête la chaleur en été et la maintient en hiver.

Néanmoins, une toiture végétale n’est pas à l’abri des circonstances fâcheuses. Des mauvaises herbes peuvent s’y poser et se développer en cas de mauvais entretien. De plus, les toitures végétalisées captent l’attention des oiseaux et d’autres insectes qui aiment les végétaux. De plus, il est difficile de détecter et de réparer les fuites. Cachées par ces verdures, des moisissures peuvent apparaître et faire de nombreux dégâts à votre couverture. Pour les amoureux de la nature, dépendant de ce mode de toiture, ils doivent investir assez pour un bon entretien de ses plantes. Ainsi, une toiture végétalisée nécessite un engagement considérable tant monétaire que technique.  

Ce type de toit se retrouve surtout chez des propriétaires de maison ou d’entreprise qui apprécient l’environnement. Il nécessite beaucoup d’entretien. Il est recommandé d’appeler un expert en toiture à l’exemple de ce couvreur qui se trouve en Luxembourg pour une meilleure tenue et suivie aussi bien de votre toit que vos plantes.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email