Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Tout savoir sur la pose de clôture et de grillage

La mise en place d’une clôture est régie par le Plan Local d’Urbanisme, ou du règlement du lotissement ou de la zone pavillonnaire de votre région. La pose d’un grillage est moins chère que la création d’une enceinte en dur telle qu’un mur. Toutefois, si vous souhaitez cacher votre lieu de vie, vous pouvez installer un brise-vue. Généralement, le grillage est placé sur une base maçonnée ou composée de plaques de béton. Mais, quel que soit le système que vous choisissez, le montage reste le même. Aussi, vous devez savoir qu’un grillage se décline en plusieurs types. Il peut être soudé ou tissé, à petites ou grandes mailles, simple torsion, galvanisée ou plastifiée. Les techniques de montage sont presque toutes similaires à l’exception du grillage en panneaux. Celui-ci est différent en raison de leur système de fixation spécifique. Un intervalle régulier entre chaque piquet est à respecter pour sa pose.

Quelles sont les étapes à suivre pour la pose d’une clôture en grillage ?

La première étape consiste à préparer la surface à clôturer. Délimitez le périmètre par des piquets de repérage. Marquez les localisations des poteaux d’angles. La seconde étape est la pose des piquets de clôture. Il est conseillé d’attendre 24 heures avant de passer à l’étape suivante qui est la mise en place du fil de tension. Le fil, bien tendu, relie tous les piquets. Une fois que tout cela est fait, il ne vous reste plus qu’à installer le grillage.

La réalisation de ces travaux requiert une connaissance de base dont le domaine, dont les compétences en mathématiques. Vous devez également être à même de mesurer.

Quant au délai de la pose, il varie en fonction de la taille de la zone à clôturer.

Aussi, vous devez être au moins deux personnes pour assurer la pose.

Sinon, pour faire simple, il vous est possible de confier l’installation de votre clôture en grillage à un professionnel du domaine qui peut être un artisan indépendant ou une entreprise spécialisée. Pour avoir plus d’informations sur ces étapes, il est conseillé de visiter ce blog spécialisé sur la pose de clôture et de grillage.       

Quels sont les équipements et les outillages nécessaires à la réalisation du montage d’une clôture en grillage ?

Il bien évident que le montage d’une clôture en grillage ne peut être faite à mains nues. Il requiert l’utilisation d’équipements et d’outillages spécifiques.

D’abord, afin d’assurer la sécurité de l’intervenant, le port des équipements de protection individuelle est obligatoire. Pour éviter les coupures, il doit être vêtu d’une combinaison, porter une paire de chaussures de travail et mettre des gants de protection.

Ensuite, pour effectuer les travaux liés à la pose, l’artisan aura besoin d’un grillage. Un fil de tension lui sera également utile. Mais ce n’est pas tout, il lui faudra également des jambes de force, des tendeurs ou raidisseurs et d’une barre de tension. À cela s’ajoutent les piquets, le cordeau et la bombe de marquage. Pour la construction de la base maçonnée, le sable et le ciment sont incontournables. Une auge à béton ou une bétonnière est aussi indispensable. Quant aux outils, l’ouvrier sera amené à se servir d’une brouette, d’une pelle ou d’une bêche, d’un niveau, d’un marteau, d’une truelle, d’une pince coupante, et d’une agrafeuse pour grillage. Selon les habitudes de chacun, d’autres matériaux peuvent s’ajouter à cette liste.

La toiture en chaume : les points essentiels

L’utilisation de la toiture en chaume est très courante dans la zone rurale. Elle est prisée pour les avantages qu’elle apporte. Elle offre aux maisons un charme invraisemblable. Mais qu’est-ce que la toiture en chaume a-t-elle de si particulier ? Cet article vous donne toutes les informations que vous devez connaître sur ce type de couverture. Voici les détails.

Quels sont les différents types de toiture en chaume ?

La toiture en chaume se décline en deux types. On distingue d’une part, celle qui est à vis, également appelée toiture fermée et d’une autre part, la toiture ouverte traditionnelle. Chacune de ces variantes possède ses propres avantages ainsi que ses inconvénients. Quoi qu’il en soit, il est vivement conseillé de confier la pose à une entreprise de couverture.

La toiture en chaume à vis, ou fermée est constituée d’une base dense. Celle-ci est faite de contreplaquée qui sert d’isolant. Elle consiste à fixer le chaume. Il s’agit d’une technique innovante pour le travail du chaume. En effet, cette couverture contribue au renforcement de la sécurité contre l’incendie. Elle empêche également le passage du courant d’air dans le toit. Elle offre également une meilleure isolation. En revanche, il n’est malheureusement pas encore possible d’évaluer sa durée de vie en raison de sa récence. En ce qui concerne les frais liés à l’installation, la pose de la toiture de cette nouvelle forme de toiture en chaume est beaucoup plus onéreuse que celle de l’ancien modèle.

La toiture ouverte est totalement différente. Elle requiert l’usage de lattes de chaume. Contrairement à la toiture fermée, la toiture ouverte est fixée à l’aide de bâtonnets galvanisés sur lesquels est attaché le chaume. Ces éléments fixateurs sont épais de 0,5 centimètre. Ils sont placés à 10 centimètres en bas de la couverture. Le couvreur chargé de la pose doit travailler méticuleusement afin de garantir l’imperméabilité du toit.

Le toit en chaume ouvert a déjà fait ses preuves durant ses plusieurs siècles d’existence. Il est donc fiable. En plus de favoriser le passage de l’air dans le toit, cette couverture offre une excellente isolation. Elle absorbe les eaux pluviales. Le principal inconvénient de ce type de revêtement réside dans sa grande sensibilité au feu. Ainsi, pour couvrir les risques d’incendie, il est vivement conseillé de souscrire à une assurance adaptée.

À propos de la durée de vie de la toiture en chaume

Vous devez savoir tout d’abord que la durée de vie d’un toit repose sur la qualité de l’installation. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de confier la pose à un professionnel comme cette entreprise de couverture https://www.nos-travaux.fr/ qui se trouve dans le 72. Une couverture en chaume installée par un spécialiste a une durée de vie moyenne de 25 années. Si elle est assurée par un simple amateur, cette longévité est réduite. Elle peut atteindre la quarantaine si vous parvenez à l’entretenir correctement. L’angle d’inclinaison doit également être bien calculé. Selon nombreux témoignages, la réfection d’une toiture en chaume serait due à des raisons esthétiques et non pas à cause de l’apparition d’un quelconque dysfonctionnement.

Combien coûte l’installation d’une couverture en chaume ?

La mise en place d’une couverture en chaume est assez onéreuse. En effet, il coûte environ 70 € par mètre au carré. Il s’agit de la tarification la plus basse, pouvant s’élever en fonction de vos exigences, comme la pose de lucarnes par exemple.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Pourquoi choisir de la décoration en bois ?

Depuis toujours, le bois est utilisé comme matériau dans la décoration intérieure et extérieure. Il a une place particulière dans une maison. Que ce soit pour son côté intemporel, sa résistance, son naturel et son authenticité, il existe bon nombre de raisons d’opter pour du bois comme élément de décoration.

 

Indémodable et intemporel

Robuste et résistante, la décoration en bois s’associe avec tous les styles possibles : moderne, traditionnel, authentique, minimaliste… Il va embellir et mettre en avant toutes les pièces d’une maison, de la salle de bain au salon en passant par les chambres et la cuisine. À la fois noble et intemporel, ce matériau apporte une touche naturelle et authentique à une décoration. Il peut être utilisé sur un accessoire, un meuble ou un mur.

Un des avantages du bois est sa longévité. Il perdure dans le temps. Sa solidité et sa résistance en font un investissement économique, rentable et pratique, car le mobilier réalisé dans ce matériau ne s’abîme pas au fil des années. Le bois est à la fois durable et rentable. Si vous voulez apporter une touche personnelle à une pièce de votre intérieur, la décoration en bois est une excellente alternative.

 

Illuminez votre intérieur

Le bois illumine un intérieur. Il va augmenter la luminosité et la température d’une pièce de manière entièrement naturelle. Il apporte une ambiance zen. Dans une maison traditionnelle, la décoration en bois appuie le côté familial et chaleureux. Dans une maison moderne, il souligne un style plus design, travaillé et épuré. La décoration en bois va accompagner naturellement tous types d’intérieurs. Ce matériau s’adapte à tous les décors et mettra en avant vos décorations réalisées avec d’autres matériaux. Vous pouvez aisément rajouter de la décoration de salon en bois. Quel que soit le style de décoration de votre intérieur ou de votre extérieur, le bois aura toujours sa place. C’est un élément de décoration intemporel et incontournable de nos jours.

 

Écologique et durable

Ce matériau est respectueux de l’environnement. Choisir du bois pour votre décoration est une excellente démarche écologique et soucieuse de la planète. Vous avez la possibilité de sélectionner du mobilier en bois issu de zones de forêt protégée, ce qui favorise la conservation de l’environnement. Vous pouvez également utiliser vos meubles anciens pour créer de la décoration, en les recyclant. Cela permet d’ajouter une touche personnelle à votre intérieur, tout en optant pour une démarche responsable et durable.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Faire la différence entre une plateforme élévatrice et un monte-escalier

Il n’est pas toujours facile de vivre avec un handicap qui réduit ses capacités motrices. C’est notamment le cas des personnes à mobilité réduite. Afin de les aider à retrouver une vie normale, les monte-escaliers ont été inventés. Mais ils ne doivent pas être confondus avec les plateformes élévatrices.

 

Plateforme élévatrice ou monte-escalier : lequel choisir  ?

Les plateformes élévatrices et les monte-escaliers ont été conçus pour simplifier les déplacements des personnes âgées à la maison. Ces appareils novateurs ne peuvent donc pas être utilisés à d’autres fins. Il faut savoir qu’ils possèdent quelques points communs. L’un d’entre eux est ainsi qu’ils sont destinés à accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR). Et les plateformes élévatrices comme les monte-escaliers s’installent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des bâtiments. Certaines modifications doivent être effectuées aux lieux d’installation de ces dispositifs électriques. Effectivement, cela permet de garantir le bon fonctionnement de l’appareil dédié aux personnes à mobilité réduite ou handicapées. Bien évidemment, l’intervention d’une équipe de professionnels qualifiés est indispensable pour installer un tel matériel.

À la différence d’un monte-escalier, une plateforme élévatrice est destinée aux personnes en fauteuil roulant. Elle peut d’ailleurs accueillir les seniors avec un déambulateur. Il s’agit d’un produit sécurisé et confortable qui s’installe généralement à l’intérieur d’un logement. Mais il est également possible d’en trouver dans certains bâtiments publics. Inutile de rappeler que les personnes handicapées ou à mobilité réduite doivent profiter des mêmes opportunités que les individus normaux. La loi du 11 février 2005 oblige d’ailleurs les établissements accueillant du public à installer des dispositifs favorisant la mobilité des handicapés. Parmi eux,  figure notamment le monte-escalier et la plateforme élévatrice, sans parler du fauteuil élévateur (ou chaise montante), un appareil indispensable à la vie quotidienne des personnes âgées.

 

Les points à vérifier lors de l’achat d’un monte-escalier ou d’une plateforme élévatrice

Il est important de faire la différence entre une plateforme élévatrice et un monte-escalier. Une fois cela fait, le choix se fera plus rapidement. Mais il y a toujours des points cruciaux à considérer. Plus concrètement, les boutons d’appel doivent être facilement accessibles. Ils permettent de contrôler un monte-escalier ou une plateforme élévatrice d’un simple geste du doigt. Il existe d’ailleurs des fauteuils monte-escalier accompagnés d’une télécommande. Ils sont à privilégier, car ils sont plus pratiques et faciles à manipuler. Ils permettent de faciliter la vie des personnes à mobilité réduite ou handicapées. Pour plus de sécurité, certains monte-escaliers sont dotés de capteurs d’obstacle. Grâce à cela, l’utilisateur ne risque pas de heurter un objet pendant la montée ou la descente.

Bien entendu, le confort est aussi un élément important à considérer au moment de l’achat d’un tel appareil. Il faut qu’il soit à la fois confortable et facile à utiliser. S’il s’agit d’un fauteuil avec double rembourrage, ce serait l’idéal. Afin d’éviter les accidents, la présence d’une ceinture de sécurité est obligatoire. Et celle-ci doit être bien résistante. Il est d’ailleurs possible d’interdire l’utilisation d’un monte-escalier ou d’une plateforme élévatrice à certains individus (les enfants en particulier). Dans ce cas, le déblocage de l’appareil nécessite l’usage d’une clé spécifique (généralement livrée avec le produit). Concernant l’installation monte escalier, il est fortement conseillé de faire appel à un spécialiste.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

10 idées pour aménager son intérieur

Envie de changer de déco sans pour autant dépenser toutes ses économies ? Arrivée d’un enfant ? Besoin d’un espace pour travailler ? Des raisons parmi tant d’autres qui peuvent nous pousser à revoir notre intérieur. Voici 10 idées pour aménager son intérieur.

 

1- Occuper l’espace sous l’escalier

Toute partie d’un intérieur se doit d’être exploitée. Et même si l’on n’y pense pas forcément, l’espace sous l’escalier en fait partie. Ces quelques mètres carrés peuvent être optimisés pour y installer une bibliothèque, créer un espace rangement, un coin bureau ou lecture, et même un bar.

 

2- Adopter des plantes d’intérieur

Il est toujours agréable d’avoir des plantes dans son intérieur. Elles apportent du bien-être et, pour certaines, il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour s’en occuper. Toutefois, il faut faire attention à l’exposition et à la pièce qu’elles vont occuper. Mais avec des plantes bien choisies, c’est une véritable jungle qui peut être aménagée dans un intérieur.

 

3- Créer ses meubles avec de la récup’

Très tendance depuis quelques temps, le DIY a même réussi à conquérir le domaine de l’aménagement. Une étagère ou une table de chevet peut être créée à l’aide de caisses de vin vides. C’est une façon moderne et économique d’aménager son intérieur. Selon les goûts, les caisses peuvent être laissées en boit brut ou repeintes.

 

4- Un séparateur de pièces

Un séparateur de pièces permet de structurer son intérieur que l’on habite dans un studio ou un grand appartement. L’avantage du séparateur de pièces est que son installation ne nécessite pas de gros travaux. Une sélection d’idées originales se trouve sur le site de 20Minutes.

 

5- Aménager un bureau dans un placard

S’offrir un espace bureau dans un placard est une excellente idée si l’on manque de place. Le placard doit être suffisamment profond pour accueillir un ordinateur et ranger une assise. Il faudra être vigilant à l’endroit où se situe le placard pour ne pas être dérangé par le passage. Pour éviter l’effet « enfermement » il ne faut pas hésiter à ajouter de la déco ou peindre cet espace bureau pas comme les autres.

 

6- Faire une mezzanine

Aménager une mezzanine est une idée qui permet de gagner un peu d’espace lorsque la hauteur sous plafond est suffisante. En général la mezzanine sera dédiée à l’espace nuit ou bureau ou bien à un coin lecture intimiste. En installant une mezzanine, c’est un nouvel espace de vie qui voit le jour.

 

7- Aménager un dressing

Autrefois réservé aux stars, le dressing est aujourd’hui devenu un espace de rangement accessible à tous. Il permet de ranger les vêtements, les sacs, les chaussures, le linge de maison… Certains modèles sont modulables et s’adaptent ainsi à toutes les pièces et toutes les surfaces.

 

8- Créer une cuisine ouverte

Une cuisine ouverte sur le salon ou la salle à manger contribue à agrandir l’espace tout en créant un espace convivial et en facilitant les déplacements entre les deux pièces. La cuisine ouverte répond à nos modes de vie actuels. Plusieurs styles sont possibles : industriel, effet campagne, style américain… Le must : installer une verrière qui séparera les deux pièces sans pour autant perdre en luminosité. En cas de budget limité, il est tout à fait possible de créer sa verrière soi-même.

 

9- Utiliser des palettes

C’est la tendance de ces dernières années qu’il faut exploiter pour aménager son intérieur : les palettes. Elles ne sont pas chères et peuvent servir pour tout : une table, un tête de lit, un dressing, un canapé… Les palettes peuvent se transformer en véritables meubles. Il suffit de bien penser à traiter le bois pour éviter de mauvaises surprises dans le futur…

 

10- Parcourir les brocantes

Peu importe des clichés d’autrefois, les brocantes sont des lieux incontournables pour réussir à aménager son intérieur. On y trouve souvent des meubles ou des objets de déco à prix très intéressants. C’est même l’occasion pour trouver des meubles anciens que l’on peut ensuite rendre au goût du jour avec un peu de travail.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Quels sont les intérêts de repeindre sa toiture ?

Au-delà de son rôle de protecteur, le toit contribue grandement à l’esthétisme d’une maison. Si vous désirez optimiser le côté design de votre habitation, peindre la toiture est une excellente idée. L’application d’une peinture spéciale rehausse l’apparence et la valeur d’une habitation. Certaines peintures induisent d’autres résultats plus intéressants. Découvrez dans cet article l’importance de la peinture pour votre couverture.

 

Pour apporter une touche visuelle

Les intempéries comme la pluie, le gel et les rayons UV dégradent la toiture d’une habitation. Certes, ces attaques extérieures provoquent une perte de son étanchéité. Mais, plus encore, elles induisent une décoloration et une perte de l’esthétisme de la couverture. Afin d’y remédier, la peinture est la solution idéale. Elle permet de redonner un coup de brillance et d’éclat à un toit. Pour cela, il est obligatoire de choisir des peintures spéciales. Vous aurez ainsi besoin d’un couvreur pour vous aider à sélectionner les meilleures marques de produits et la couleur qui se conjugue avec votre habitation. L’application de vernis incolore est parfois indispensable si la couleur originale de la couverture vous convient et que vous souhaitez la conserver. Sinon, rien ne vous empêche de choisir une couleur plus sombre ou plus claire. D’ailleurs, le professionnel est là pour matérialiser vos souhaits.

 

Pour renforcer l’étanchéité et garantir une bonne isolation

Comme mentionné plus haut, la présence des mousses dégrade la toiture. Repeindre votre toiture est un excellent moyen de les éliminer. Puisque ces éléments nuisent à l’étanchéité de votre couverture, les éradiquer contribue à la conservation de cette imperméabilité.

L’application d’une nouvelle peinture améliore également l’isolation thermique de la toiture. En effet, une peinture de toit est une barrière thermique. Elle le protège du froid ainsi que de la chaleur tout en renforçant la protection du bâti contre les agressions externes. Ainsi, elle garantit le confort à l’intérieur tant pour les occupants de la résidence que pour leurs biens. Si vous souhaitez avoir des combles bien isolés, misez sur une peinture réfléchissante. Ce type de produit assure la réflexion des rayons de soleil.

En outre, repeindre son toit prolonge aussi la durée de vie de la totalité de la couverture.

Toutefois, pour des travaux réalisés dans l’œuvre d’art, le recours à un professionnel expérimenté comme ce couvreur situé à Rennes s’avère essentiel.

 

Quelle peinture choisir ?

Multiples sont les types de peintures pour toit disponibles sur le marché. Pour faire le bon choix, faites-vous conseiller par un couvreur professionnel. La sélection implique la prise en compte de plusieurs paramètres.

Certaines peintures réservées aux toits présentent une action auto-nettoyante. Elles diminuent le taux d’absorption d’eau. Ainsi, elles empêchent la pénétration d’eau de pluie dans le matériau. De ce fait, la couverture est préservée contre tout type d’humidité. Sa solidité est au rendez-vous, tout comme son nettoyage. Étant un produit micro-poreux, la peinture laisse respirer convenablement le support qu’elle recouvre.

En s’évacuant, les eaux pluviales emportent les saletés qui polluent le toit. En optant pour ce type de toit, un entretien supplémentaire pour nettoyer n’est donc plus nécessaire. Le toit retrouve sa brillance après le passage de la pluie.

Par ailleurs, l’application des couches de peinture requiert beaucoup d’habileté. Ainsi, il est vivement conseillé de faire appel à un couvreur professionnel spécialisé en peinture. Bien que le travail se déroule en hauteur, les dangers sont accrus.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Appréhendez les normes dans le cadre des travaux en hauteur

C’est évident, les travaux de toiture représentent toujours un risque compte tenu du fait que les interventions sont en hauteur. Raison pour laquelle des normes spécifiques ont été mises en place, afin de protéger les gens du métier tels que le couvreur. Ces règlementations indiquent précisément les dispositifs de protection à déployer en conséquence. À savoir, les crochets de sécurité, les systèmes d’ancrage ou encore les garde-corps périphériques temporaires. Connaître ces mesures vous aidera certainement à mieux prévoir l’organisation de votre projet avec votre entrepreneur. Une précaution utile afin d’assurer le bon déroulement de votre chantier.

 

Normes applicables sur les crochets de sécurité

Ces mesures, connues sous les références EN 517, s’appliquent particulièrement aux toitures en pente pour garantir le maintien de l’échelle utilisée par le couvreur afin d’accéder en hauteur. L’objectif est de parvenir à créer un point d’ancrage auquel les opérateurs pourront fixer leurs EPI spécialement conçus pour parer aux risques de chute. Pour ce faire, ils doivent s’équiper principalement d’un absorbeur d’énergie, d’une antichute sur corde et d’un enrouleur. Il est important que ces crochets soient de bonne facture en étant fabriqués sous la marque CE. Autrement, ces règlementations soulignent des détails spécifiques concernant les matériaux adaptés ainsi que les traitements de la couverture appropriés. Elles précisent également des détails sur la géométrie de l’agrafe. Elles mentionnent également les différentes exigences se rapportant aux systèmes de fixation, d’essais ou de mode d’emploi et de marquage.

 

Les réglementations relatives aux dispositifs d’ancrage

Portant les références EN 795, ces dispositifs relèvent les règles à respecter concernant les points d’ancrage permanents prévus pour éviter les chutes en hauteur. Grâce à ces installations, le couvreur pourra ainsi arrimer ses EPI qui ne devraient pas excéder une force dépassant 600 kg. Vous trouverez entre les lignes également des spécifications sur les classes d’arrimage. A savoir, de classe A1 pour ceux qui sont fixés sur des structures inclinées, horizontale ou verticales ; tandis que la classe A2 est destinée uniquement pour celles en pente. Quant aux exigences d’essais, les normes définissent la résistance du point d’arrimage selon qu’il s’agisse d’une charge statique ou dynamique.

 

Les mesures concernant les garde-corps périphériques temporaires

Ces dispositifs visent particulièrement à faire en sorte d’éliminer les risques de chute du couvreur ou de ses matériels du haut des toitures. Pour ce faire, les zones d’intervention telles que les escaliers, les couvertures ou la rive doivent être sécurisées au maximum. Dans la même optique, les plateformes des échafaudages sont également incluses dans l’application de ces mesures. Ces normes EN 13 374 expliquent notamment les réglementations concernant la géométrie des garde-corps qui est classée en 3 catégories. La classe A notifie ainsi que la distance entre deux lisses ne devrait pas excéder 47 cm ; tandis que pour la classe B, c’est moins de 25 cm. Quant à la classe C, le déploiement d’un filet de sécurité est impératif ; et leurs mailles devraient avoir une dimension ne dépassant pas 10 cm². Elles font notamment référence à 3 séries de classification concernant l’inclinaison des structures : A pour les pentes à moins de 10 °, B pour celles inférieures à 30 ° et C pour les charpentes ne dépassant pas 45 °. Compte tenu de l’importance de ces mécanismes de sûreté, le recours à un professionnel comme ce couvreur situé à Marseille reste indispensable pour une bonne exécution de votre projet.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Les différents types d’isolation thermique des toitures

Les experts ont découvert que le toit est à l’origine de déperditions d’énergie. Selon eux, 30 % de l’énergie s’évacueraient par cette partie de la maison, d’où l’importance d’effectuer des travaux d’isolation thermique de la toiture. Ils permettent de limiter cette perte inutile, et contribuent donc à la réduction des factures énergétiques. Mais comme il existe différents types d’isolation de toiture, découvrez à l’issu de cet article les avantages de chacun d’entre eux. N’oubliez pas d’engager un couvreur professionnel pour assurer le bon déroulement des travaux ainsi que l’aboutissement à des résultats satisfaisants.

 

L’isolation par l’intérieur

Communément connu sous l’abréviation ITI, l’Isolation Thermique par l’Intérieur est une méthode d’isolation qui s’effectue depuis l’intérieur de la maison. Elle a pour but d’ajouter un isolant sous le toit, plus précisément sous les chevrons. L’isolant peut être constitué de plaques rigides ou bien de matelas souples. Par la même occasion, l’installation d’une sous-toiture ainsi que d’un pare-vapeur peut s’avérer indispensable. En plus de respecter les revendications thermiques de la RT2020, l’ITI apporte de nombreux avantages dont l’ajustement de la température à l’intérieur de l’habitation. Il garantit ainsi un confort optimal des occupants de la maison durant toutes les saisons. Il permet également de réaliser des économies considérables d’énergie.

Concernant la technique de pose, il existe deux principales méthodes en ITI dont l’isolation sous-toiture et l’isolation sous rampants.

L’isolation sous-toiture requiert la désinstallation de la couverture. Elle consiste à installer un isolant avant la rénovation du revêtement étanche.

L’installation sous rampants consiste à accéder à l’intérieur du toit et poser des isolants. Cette technique ne requiert pas la désinstallation de la toiture si l’intérieur est atteignable.

La réalisation de l’ITI est régie par beaucoup de règles, d’où, l’importance de confier la tâche à un couvreur expérimenté comme https://www.couvreur-54.fr/.

L’isolation par l’intérieur offre nombreux avantages. D’abord, son exécution ne requiert pas de permis de construire. Puis, étant réalisée depuis l’intérieur, l’ITI n’impacte en aucun l’extérieur. Elle a également l’avantage de convenir à n’importe quelle forme de toiture et de matériaux de revêtement même s’ils sont irréguliers. En outre, l’isolation par l’intérieur est moins chère que l’isolation par extérieur.

 

L’isolation par l’extérieur

Comme son nom l’indique, l’isolation par l’extérieur ou ITE s’effectue depuis l’extérieur de l’habitation. Elle consiste à installer des matériaux isolants. Il s’agit principalement des panneaux porteurs, des caissons ou bien du sarking.

La réalisation de l’ITE requiert l’application d’unenduit hydraulique et d’un bardage.

L’enduit hydraulique est un isolant constitué principalement de polystyrène tandis que le bardage est un enduit mince qui est destiné à être attaché au support.

L’ITE présente des avantages indéniables tels que la possibilité de réaliser en même temps l’isolation et la réfection de toiture en même temps. Puis, le fait que l’intervention se déroule à l’extérieur de la résidence évite le dérangement des occupants de la maison. Contrairement à l’ITI dont les résultats reposent sur la nature de l’isolant, l’ITE offre une meilleure isolation. Ainsi, elle procure un confort qui dépasse les revendications de la Règlementation Acoustique dite NRA. Et enfin, l’ITE  permet la circulation de la vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur. Cela est indispensable pour empêcher l’humidité et la formation des moisissures.

Néanmoins, le recours à un professionnel est vivement conseillé pour assurer l’ITE. Seul un couvreur dispose des compétences nécessaires ainsi que des outils indispensables à ces travaux.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Quels avantages avec la location de courte durée ?

Avez-vous déjà songé à mettre votre bien immobilier en location saisonnière ? Voici quelques raisons pouvant vous motiver à ne pas renoncer à votre projet. En effet, la location saisonnière peut vous permettre de prétendre à un certain nombre d’avantages. Les détails dans les lignes qui suivent.

 

Une meilleure disponibilité de votre bien immobilier

En choisissant la location saisonnière, vous rendez votre bien immobilier plus disponible, car vous pourrez l’utiliser à votre convenance. Pour que ce soit le cas, le bien que vous mettez en location doit être votre résidence secondaire ou un appartement d’appoint. Dans le cas d’une résidence secondaire, vous aurez à choisir la période où vous l’occuperez. En  dehors de cette période, vous pouvez le mettre en location et vous faire de l’argent. Ce sera alors une location meublée et vous pourrez fixer un loyer élevé. En mettant en location votre résidence secondaire, vous pourrez payer vos charges sans problème, maintenir votre maison chauffée et préviendrez le cambriolage.

Si vous décidez de mettre en location saisonnière un appartement d’appoint, vous pouvez vous faire de l’argent tout en garantissant à la famille qui vous rend visite un hébergement de qualité. Si votre intérieur est trop petit pour accueillir vos amis ou vos proches, votre appartement d’affaires fera parfaitement l’affaire pour les héberger, pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Eldorado Immobilier.

 

Un entretien régulier

Pour qu’un bien immobilier reste en parfait état, vous devez l’entretenir. Cependant, dans le cas d’une résidence secondaire ou d’un appartement d’appoint, vous ne pourrez pas vous occuper de l’entretien quotidiennement. La solution serait alors de mettre le bien immobilier en location saisonnière. Les locataires seraient alors en charge de l’entretien. S’il s’agit de personnes de confiance, ils n’hésiteront pas à vous informer sur d’éventuels travaux à faire pour éviter que la situation ne s’empire.  Dans tous les cas, vous gagnerez à louer votre bien immobilier, car non seulement vous vous ferez de l’argent, mais votre bien sera également bien entretenu.

 

Des bénéfices plus conséquents

Il faut savoir que la location de courte durée est nettement plus rentable que la location normale. Si une personne loue seulement pour la nuit ou pour la semaine, le loyer au quotidien sera 4 à 5 fois supérieur au loyer mensuel. C’est d’ailleurs pour cette raison que les hôtels fixent des tarifs par nuitée. Le montant doit également être en fonction de la ville ou encore du quartier. Certains quartiers sont plus chers que d’autres et si votre bien immobilier se trouve dans un quartier touristique, vous pouvez vous faire beaucoup d’argents.

 

Peu de risques d’impayés

Si la plupart des locataires font face à des impayés, ceci n’est pas le cas des propriétaires de biens immobiliers loués à courte durée. En effet, ceux qui optent pour la location de courte durée a déjà un budget alloué. Ils prennent les dispositions nécessaires pour éviter que leur budget gonfle. Ainsi, ils ne louent que pendant une durée bien définie et quitte la maison ou l’appartement à la fin du contrat pour laisser place à d’autres locataires.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Quelles solutions contre l’humidité de votre toiture plate ?

Les toitures plates ont effectivement de nombreux avantages, toutefois le fait qu’elles soient imperméables à l’évaporation représente un certain inconvénient. En effet, comme le séchage vers l’extérieur devient impossible, la question de la gestion de l’humidité reste capitale. Contrairement aux structures en pente qui permettent au vapeur d’être diffusée vers la partie externe de votre charpente. Pour vous éviter ce genre de souci, l’aide d’un spécialiste tel qu’un couvreur confirmé vous donnera l’opportunité de mettre en place les dispositifs adéquats. Il vous expliquera alors le fonctionnement d’une architecture compacte et les règles à suivre pour réussir votre rénovation.

 

Quels sont les principes de fonctionnement pour pallier au problème d’humidité ?

Lorsque vous optez pour une toiture plate, auparavant vous aviez le choix entre 3 types de technique : froide, chaude ou inversée. Mais force est de constater que ces variantes offrent peu d’efficacité en matière d’isolation thermique. C’est la raison pour laquelle qu’un professionnel vous conseillera plutôt la version compacte, qui est dotée d’un dispositif permettant de bénéficier d’une meilleure gestion de l’humidité. Pour ce faire, les différentes membranes sont comblées avec de l’isolant, de manière à ce qu’aucune évaporation ne puisse s’infiltrer à travers. En effet, votre entrepreneur placera pardessus le plancher de votre armature le frein vapeur hygrovariable avec une structure portante en bois et d’un platelage. Ainsi, en hiver comme en été, aucun courant de convection ne permettra la migration des vapeurs d’eau dans les ossatures de votre plafond. Autrement, grâce à une complète étanchéification de l‘ensemble avant l’installation de la couche d’isolation de l’intérieur, il n’y a aucun risque que les intempéries apportent de l’humidification à votre revêtement. Cette installation gardera votre construction au sec et préservera l’architecture des dégâts tels que la moisissure.

Toutefois, il existe un certain nombre de règles à respecter, afin d’assurer la régulation hygrométrique de votre couverture.

 

Quelles sont les règles à respecter pour réussir l’installation d’une toiture compacte ?

Il est important de veiller à certaines règles techniques afin de garantir la capacité d’assèchement de votre toiture compacte. Pour ce faire, votre couvreur ne manquera pas de sélectionner une plaque d’étanchéité de couleur sombre en vue d’obtenir des rayonnements. De la même manière, l’isolant devrait avoir un taux d’absorption assez élevé tout en étant ouvert à la vapeur. En effet, le cas échéant vous ne pourrez choisir un frein vapeur hygrovariable. Concernant le choix des matières toujours, un couvreur professionnel vous déconseillera d’investir dans des revêtements en bois aggloméré. Il prendra soin également de retenir des matériaux en bois ou dérivé n’ayant pas un taux d’humidité supérieur à 18 %. Lors de la pose des membranes, il veillera à les relier soigneusement aux cloisons étanches, ce qui permettra d’éliminer les convections d’air dans votre maison. Par la suite, avant de parachever les finitions, l’expert tâchera de vérifier qu’il n’y a aucune fuite en effectuant un test de pression. Dans l’affirmatif, il opérera les corrections requises pour que la qualité de ces installations soit correctement finalisée. Autrement, il est crucial que votre couverture puisse bénéficier d’une grande exposition au soleil.

Pour résumer, ce style d’architecture représente une solution idéale afin d’optimiser la gestion de l’humidité. Mais au vu des connaissances essentielles pour assurer la réussite de cette intervention, l’engagement d’un spécialiste comme comme ce couvreur qui se situe en Charente devrait faire partie de vos principales priorités.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Des toilettes bouchées : comment remédier au plus vite à ce problème ?

Pratiquement tout le monde a déjà été confronté à des toilettes bouchées. Ce problème de plomberie doit être réglé au plus vite pour préserver le confort de sa maison et éviter l’émanation des mauvaises odeurs. Seulement, la plupart des gens ne connaissent pas les étapes à suivre. D’où l’intérêt de faire appel à un plombier pour y remédier rapidement.

 

Comment déboucher ses toilettes ?

La plupart des gens utilisent généralement différents produits pour déboucher leurs toilettes. Seulement, les liquides déboucheurs ne permettent pas toujours de remédier à la situation. D’ailleurs, il est déconseillé d’essayer de résoudre ce problème par soi-même. Un geste de maladresse risque d’entraîner une fuite. L’intervention rapide d’un professionnel évitera à chacun toute mauvaise surprise. L’intervenant examinera minutieusement les installations pour ensuite déterminer la cause de ce problème. Il s’attaquera directement à la source de cette défaillance afin que ce souci ne se répète plus à l’avenir. Grâce à son expertise, les particuliers retrouveront le confort de leurs habitations dans les plus brefs délais.

D’une manière générale, les professionnels peuvent procéder à la réparation de différentes façons. Néanmoins, ils privilégient l’utilisation d’un déboucheur à pompe pour éviter le débordement des W.C et d’autres complications. En usant de cet équipement, l’intervention dure généralement moins d’une heure. Ceci dit, tout dépend de la gravité de la situation.

Dans tous les cas, les Parisiens peuvent profiter des services d’un plombier et débouchage Paris en faisant quelques recherches en ligne. Des sociétés spécialisées, mais également des artisans indépendants disposent désormais de leurs propres sites internet. Les intéressés peuvent y récupérer les coordonnées des intervenants.

 

Toilettes bouchées : les causes les plus courantes

Plusieurs causes peuvent expliquer ce problème. Dans la majorité des cas, il est dû au mauvais état des installations. Au fil des années, des débris solides s’accumulent au niveau des conduits d’évacuation. Ce qui empêche les déchets de s’écouler convenablement. Néanmoins, ce souci peut rapidement s’aggraver si les occupants de la maison persistent à se servir de leurs toilettes. Si aucune mesure adéquate n’est prise, les principaux concernés assisteront à un refoulement des eaux usées. Dans ce contexte, ce souci nécessite l’intervention rapide d’un plombier professionnel. Ce dernier pourra évaluer la gravité de la situation pour ensuite définir les étapes à suivre pour y remédier.

Il arrive aussi que ce souci résulte de certaines situations peu anodines. Bon nombre de parents se sont tardivement rendu compte que leurs jeunes enfants ont jeté des jouets dans la cuvette des toilettes. Malheureusement, se débarrasser de ces objets ne sera pas une mince affaire d’autant plus si le bambin a tiré la chasse d’eau plusieurs fois.

Enfin, les défauts de conception figurent également parmi les causes probables. Lorsque l’installation ne peut garantir l’écoulement gravitaire des eaux usées, il faudra s’attendre à des problèmes de drainage. Par la suite, les tuyaux d’évacuation se bouchent au fil des années. Ce cas assez particulier nécessite d’importantes réparations. Si aucune mesure dans ce sens n’est prise, on fera face à des toilettes bouchées de nombreuses fois en une durée limitée. Cela sera d’autant plus valable si la fosse d’aisances est pleine.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tour d’horizon sur les dernières tendances technologiques en toiture

À l’instar des autres secteurs professionnels, l’immobilier connaît également des révolutions dans ses processus de production pour mieux répondre aux attentes de ses clients. Et ce, dans l’objectif de proposer notamment des matériaux plus écologiques et économiques lors des travaux de toiture.

Dans cette optique, dans le cadre de la fabrication d’équipements innovants, les bardeaux d’asphalte aussi n’ont pas échappé à ce dynamique. Donc, n’hésitez pas à solliciter les bons conseils d’un couvreur qualifié, si vous souhaitez mieux connaître ces dernières tendances. À l’occasion, il pourrait vous orienter sur d’autres alternatives telles que la solution bleue par exemple, en fonction de vos besoins spécifiques.

 

Les bardeaux d’asphalte font peau neuve

Malgré les pratiques décennales en matière de fabrication de bardeaux d’asphalte, leurs processus de production ne sont pas restés immuables. Pour faire face aux exigences des consommateurs, le secteur du bâtiment — incluant les travaux de toiture — n’a effectivement pas échappé aux vagues déferlantes des revendications écologiques.

Pour suivre cette tendance, les industries de l’immobilier n’ont pas hésité à s’investir dans des recherches avancées et trouver des solutions innovantes. Ainsi, les tuiles étaient habituellement enduites de granules et ce de façon manuelle. Et après avoir disposé soigneusement ces plaques tout en respectant les chevauchements requis, le couvreur procède à leur fixation sur le platelage en les clouant. Dorénavant, les tavillons sont conçus industriellement et édités afin d’imiter des plaques de cèdre ou en forme d’ardoises naturelles. Les avancées technologiques ont ainsi permis d’embellir encore plus l’esthétique de votre maison en améliorant l’apparence de ces tuiles, tout en leur donnant une teinte plus uniforme.

Grâce à ces études, les fabricants ont réussi également à alléger leur poids et optimiser leur production en proposant des gammes d’aisseaux aux dimensions identiques. Ce qui n’était pas toujours évident dans le cadre d’un processus de conception faite manuellement. De plus, l’ensemble de ces démarches vous permet d’accéder à des équipements plus économiques et mieux résistants aux intempéries. Face aux enjeux climatiques, les principales préoccupations des propriétaires ont également changé et leurs critères d’achat ont évolué dans ce sens.

 

Les toitures bleues gagnent leur place parmi les meilleures alternatives

En parlant de bouleversement climatique, le déchaînement des éléments devient de plus en plus fréquent, ce qui ne manque pas de provoquer des inondations. Pour ce faire, afin de permettre à votre toiture de mieux drainer les ruissellements en cas de forte pluie ou pendant les grosses tempêtes, les recherches avancées ont abouti à la conception de la solution bleue. Cette technologie a pour finalité de stocker les eaux pluviales, grâce à un dispositif spécifique, avant de les libérer petit à petit par la suite. La période nécessaire pour vider ces surcharges peut s’écouler sur un intervalle de 24 heures. Par conséquent, il est important que votre couverture soit assez robuste, afin de résister aux trombes d’eau et avoir la capacité de capter autant de volume.

Si vous souhaitez bénéficier de ce système, pensez à demander l’avis de ce couvreur rattaché à cette entreprise de couverture dans le Pas de Calais qui est un expert dans ce domaine. Il verra en fonction de votre architecture la faisabilité d’un tel projet, avant de pouvoir vous proposer un plan d’exécution de votre chantier de façon concrète. Il tiendra en conséquence des nombreux facteurs inhérents à la réalisation de ce type de travaux et vous soumettra par la suite les étapes successives indispensables. Bref, quelles que soient les dernières tendances et les différentes possibilités en matière d’innovation dans le domaine, rien ne vaut l’expertise d’un professionnel pour profiter des meilleurs conseils.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tout savoir sur le ramonage de cheminée

ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée désigne l’action de nettoyage de tous les éléments formant la cheminée, notamment les différents conduits. La loi oblige tous les foyers ayant une cheminée à le faire, au moins une fois chaque année. Cet article vous apporte toutes les explications indispensables sur le ramonage de cheminée.

 

Pourquoi ramoner sa cheminée ?

Pour profiter au mieux de votre chauffage en bois, la précaution primordiale est le ramonage. Que ce soit du point de vue de l’efficacité de la cheminée, de sa longévité, mais aussi du point de vue de votre sécurité, de votre santé et celles de votre entourage. D’abord, le ramonage de cheminée permet d’arracher les suies et les goudrons qui se sont déposés sur les parois du conduit. Le travail de ramoneur consiste aussi à s’assurer l’évacuation totale des gaz de combustion. Et c’est le rôle le plus essentiel du ramonage. S’il n’est pas fait régulièrement, cela entraîne des risques d’incendie et d’émanation de gaz toxiques à l’intérieur ou à l‘extérieur du logement. Ces gaz invisibles et inodores peuvent provoquer des maux de tête et de vertiges et peuvent être mortels. 

 

Ramonage de cheminée : à quel moment ?

Nombreux d’entre vous ne prennent pas suffisamment conscience que comme pour la chaudière à gaz, la cheminée doit être entretenue au moins une fois par an. En général, le ramonage est une obligation sanctionnée en cas de manquement par une amende. En d’autres termes, c’est la loi elle-même qui stipule qu’il est obligatoire de faire appel à un professionnel certifié comme ce ramoneur en Seine Saint Denis, une fois dans l’année, pour nettoyer votre cheminée bois. Et ceci concerne les cheminées à foyer ouvert comme celles à foyer fermé. Certaines municipalités proposent même de le faire deux fois par an, dont une en période de chauffe. Il est également une exigence obligatoire par rapport à votre assurance multirisque habitation, qui contient une garantie incendie. En cas de sinistre, si vous ne pouvez pas fournir une attestation de ramonage, très récente, l’assureur ne prendra pas en charge la totalité des dommages. 

 

Comment se déroulent les travaux de ramonage de cheminée ?

Il existe deux catégories de ramonage, dont le ramonage mécanique et chimique. En ramonage mécanique, le ramoneur utilise des matériels comme la brosse hérisson afin de dégager les résidus qui ont bouché le conduit. Il va ensuite aspirer ces éléments à l’aide d’un aspirateur adapté à la taille de ce conduit. Quant au ramonage chimique, l’opération se fait au moyen des ramoneuses. Ces dernières contiennent des substances chimiques, avec lesquelles elles parviennent à nettoyer la cheminée par combustion. Mais ce système détériore très rapidement les éléments de votre conduit, et n’est donc pas très conseillé. 

 

Ramonage de cheminée : qui est à la charge et à qui faire appel ?

A priori, les coûts liés aux travaux de ramonage sont à la charge de l’utilisateur de la cheminée. Du propriétaire, s’il habite le logement, et du locataire, s’il loue le logement étant donné que l’entretien de la cheminée fait partie de ce que l’on appelle les charges locatives. Et le coût est divisé entre les propriétés ou les locataires quand il s’agit d’une copropriété ou d’une colocation. Néanmoins, si vous souhaitiez entretenir votre cheminée, il vous faudrait un ramoneur professionnel et qualifié. Lui seul est capable d’assurer la bonne conformité de votre installation. Et à l’issue de l’opération, il doit également vous remettre un certificat de ramonage daté. Dans ce certificat, il mentionnera le prix et la date de la prestation, les taux de TVA, etc.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Aperçu sur les différentes techniques d’entretien de marbre

Sensible aux différentes agressions extérieures, le marbre a besoin d’un coup de jeune au fil des années. Cependant, le nettoyage du matériau requiert des techniques et des produits spécifiques. Beaucoup utilisent, par exemple, du citron pour l’entretenir. Pourtant, celui-ci attaque cette matière, car il est très acide. Mais on peut quand même s’en servir pour raviver l’éclat du marbre qui perd de sa beauté. Gros plan sur les différentes méthodes possibles pour nettoyer ce matériau.

 

Le ponçage : une des techniques d’entretien de marbre

Lors de la rénovation de sa maison, les travaux d’entretien de marbre peuvent être un passage obligé. Un ponçage de marbre peut alors s’imposer. Il s’agit d’une opération qui consiste à apporter de l’éclat aux marbres et pierres ternis ou tachés. Il peut être utilisé pour entretenir un marbre fissuré. Ce matériau est présent, notamment dans les cuisines (plan de travail), au sol (revêtement), et il est aussi employé dans les accessoires déco. Grâce à cette opération, il devient plus simple d’uniformiser la pierre et lui rendre son aspect lisse d’origine. Le colmatage des brèches peut précéder l’opération si le marbre est brisé ou fêlé par endroits.

À noter que le ponçage n’attaque pas cette matière. Au contraire, il lui confère son raffinement premier. Ceci dit, l’opération ne modifie en rien la texture initiale, le veinage et la teinte de la pierre. Elle efface également toute trace d’usure dans le temps. Concrètement, elle permet de griffer la surface de la matière afin d’en éliminer les irrégularités, et la rendre beaucoup plus lisse. Elle est indiquée quand la pierre n’a pas été très bien entretenue ou manque d’entretien. Pour ce faire, on procède par passes successives sur la surface dans le souci d’aboutir à une finition polie à l’aide d’une machine adaptée. Le ponceur effectue ensuite la réparation des joints.

 

La cristallisation : une autre méthode utilisée

Outre le ponçage, la cristallisation fait partie des opérations nécessaires pour assurer la longévité du marbre. Elle rend le matériau plus solide et plus brillant ou bien plus satiné en fonction de l’effet souhaité. Concrètement, cristalliser un marbre consiste, en plusieurs étapes, à faire ressortir sa brillance d’origine. En clair, l’opération aide à donner l’éclat souhaité à la pierre tout en renforçant la beauté naturelle de l’intérieur. Les produits utilisés vont s’introduire dans les pores de la matière et y provoquer des réactions chimiques. Une fois le matériau traité, il est plus résistant et plus brillant.

Le traitement d’embellissement est pérenne dans le temps. Pour que tout se déroule sans encombre, il est préférable de faire appel à une entreprise spécialisée dans le domaine. Elle mettra à la disposition des clients une équipe de professionnels qui se chargeront des travaux de A à Z. Ces spécialistes sont en mesure d’intervenir de façon ponctuelle en fonction de la demande et des exigences de la clientèle. Ils maîtrisent les différentes techniques aussi bien au niveau des soins apportés à la réalisation qu’au respect des délais. Soucieux de satisfaire les attentes des clients, ces prestataires s’engagent à fixer des prix dans le respect des normes du marché.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Le point sur l’externalisation des opérations de stockage

Le démarrage d’une entreprise e-commerce s’effectue étape par étape. Les professionnels reçoivent des commandes petit à petit. À ce stade-là, une équipe en interne peut encore s’en charger. Quand l’activité de la société commence à se développer, la gestion des marchandises et de certaines tâches devient beaucoup plus complexe. L’externalisation logistique reste la solution idéale pour assurer la continuité de la production au sein de l’entité.

 

Pourquoi externaliser ses opérations de stockage ?

Externaliser ses opérations de stockage permet d’élargir son activité professionnelle en toute sérénité. La logistique est confiée entre les mains d’un spécialiste du service. L’entreprise pourra désormais se concentrer sur le cœur de son métier et sur ce qu’elle sait faire. Son travail ne consistera plus qu’à gérer le contrat de sous-traitance, et à envoyer les commandes des clients au prestataire. En collaborant avec des experts du domaine, on apprendra davantage sur les bases du stockage, de la supply chain, de la distribution, etc.

Cette solution est aussi intéressante en termes de coûts. Les prix fixes se transformeront, en effet, en coûts variables qui varient en fonction du nombre de marchandises que l’entité stocke ou vend. En clair, cela permet de réaliser des économies considérables si le volume de commandes est moins élevé. Ce type de service est flexible, ce qui permet aux clients de mettre fin aux services à tout moment. De plus, il est adapté aux sociétés qui ne disposent pas d’un entrepôt. Il s’agit d’un choix pertinent lors d’une hausse d’activité.

 

Quelle solution d’entreposage choisir ?

Plusieurs solutions s’offrent aux entreprises dans le besoin. Cependant, la location d’un bâtiment industriel s’avère la mieux adaptée. Elles vont ainsi éviter tout investissement inutile et augmenter la capacité de stockage. Pour dénicher le local approprié, il est recommandé d’entrer en contact avec des agents immobiliers qualifiés. Ils sauront repérer au plus vite le bâtiment qui convient parfaitement aux attentes de la clientèle, et à l’usage souhaité. On peut également se référer aux annonces de biens immobiliers. Elles permettent de détecter plus efficacement si le local choisi correspond aux besoins de l’intéressé, et ce, dès les premières recherches. On peut aussi entrer en contact avec un logisticien. Ainsi, le client pourra connaître rapidement les prestations qu’il propose et les tarifs pratiqués.

Le plus difficile est de comparer les tarifs entre un professionnel de la logistique et un autre. Par exemple, certains appliquent un prix au mètre carré, tandis que d’autres optent pour une tarification à la palette. Après avoir sélectionné le partenaire de son choix, il est grand temps de se préparer. La première chose à faire consiste à inventorier l’ensemble des marchandises. Il faudra ensuite s’assurer de transférer une base saine au professionnel de l’entreposage avec qui l’entreprise souhaite contracter. L’étape suivante consiste à lister les fournisseurs, le conditionnement des marchandises, sans oublier les adresses des « appros ». De cette manière, le prestataire pourra préparer le plus méthodiquement possible l’entrée des marchandises dans l’entrepôt. Il faudra de même préparer une liste des « détails » qui ont leur importance, mais que l’on peut oublier au moment de la contractualisation.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Des astuces simples pour garder sa maison propre

Entretenir une maison n’est pas aussi facile que cela puisse paraître. Pour la maintenir propre et en ordre, il faut adopter les bonnes techniques. Les idées ci-dessous sont des astuces simples pour conserver un chez-soi accueillant.

 

Faire le ménage tous les jours

Tout est question d’habitude ! Il suffit d’instaurer les bons rituels pour entretenir sa maison de A à Z. L’objectif n’est pas de la transformer en un appartement de star, mais de savoir la garder bien propre. Le meilleur moyen d’y arriver est d’effectuer quotidiennement le ménage pour ne pas laisser les saletés et les poussières s’accumuler. Grâce à de petits gestes usuels, l’entretien de la maison devient facile. Il est de même possible d’empêcher le bazar de s’installer, comme les vêtements éparpillés partout, les jouets par terre, etc. L’idéal est donc de consacrer 2 heures ou 3 heures de ménage par jour pour éviter de passer cinq jours à tout nettoyer. Pas besoin de prendre une journée, car cela peut être fatigant alors qu’au final, la maison sera toujours en désordre.

Pour que le logement reste propre tous les jours, il convient d’intégrer les tâches ménagères dans le quotidien des membres de la famille. Si tout le monde fait bien sa part, il sera plus facile de garder l’habitat bien clean. Cela peut s’avérer difficile au début, mais un peu de discipline, et le tour est joué ! Il convient d’ailleurs de responsabiliser les enfants dès leur jeune âge. Ceux-ci pourront effectuer les tâches moins complexes, comme le ménage et repassage, faire la lessive et la vaisselle… Pour les tâches plus difficiles, telles que le nettoyage des sols, il serait plus judicieux de les confier à des professionnels. Plusieurs entreprises proposent actuellement des services de ménage. Elles sont très réputées pour nettoyer toute maison de fond en comble. Par exemple, le service de ménage à domicile à Nantes aide à ranger les pièces les plus fréquentées d’une habitation, comme le salon et les chambres. De plus, il n’y a rien de pire que de les voir en désordre.

 

Utiliser des produits de nettoyage

Une maison propre ne signifie pas uniquement un habitat sans saletés. Elle repose également sur l’ambiance qui y règne. Actuellement, plusieurs parfums d’ambiance sont disponibles sur le marché (fraise, framboise, pêche, etc. ). Chacun peut trouver celui qui lui convient. Ce type de produit peut être utilisé dans n’importe quelle pièce du logement : douche, WC, chambre à coucher, cuisine, etc. Il existe de même la possibilité d’en créer un soi-même.

De nos jours, de plus en plus de foyers se servent des produits faits maison avec une qualité assurée. Ces derniers sont bénéfiques pour la santé et pour économiser de l’argent. Ils conviennent d’ailleurs parfaitement aux personnes présentant une allergie. Dans les temps anciens, les aïeux n’utilisaient que les produits naturels pour tout nettoyer. Ils savaient bien fabriquer leurs propres détergents. Parmi ces solutions miraculeuses, figure le tiercé gagnant. Il s’agit de combiner le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et le savon noir. Le mélange permet de nettoyer les graisses et les huiles, enlever les poussières, etc.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Résoudre ses problèmes électriques

Chaque foyer a sûrement déjà dû faire face à des pannes au niveau de leur installation électrique, et ne savait pas comment faire pour les résoudre. Ce n’est pas, en effet, une mince affaire, car régler des problèmes électriques chez soi requiert un savoir-faire et des compétences spécifiques pour éviter tout risque. Voici donc quelques conseils pour gérer ces soucis facilement.

 

Comment détecter l’origine des problèmes électriques ?

Peu importe la nature d’un problème électrique, il convient de rester calme. Adopter une telle attitude permettra, en effet, de le résoudre aisément et rapidement. Ce qu’il faut faire avant tout, c’est de débrancher tous ses appareils électriques. Effectivement, s’ils restent branchés, cela pourrait entraîner une surtension, par exemple. Le courant au niveau du disjoncteur principal doit aussi être coupé, surtout si le propriétaire souhaite effectuer l’intervention lui-même. Il convient de savoir que l’entretien de ses différentes installations électriques aide à éviter les éventuels problèmes d’électricité. Il faut d’ailleurs se protéger des risques liés au réseau électrique en raccordant ce dernier correctement au compteur à l’aide du distributeur.

L’un des problèmes les plus courants est la panne électrique. Plusieurs personnes ne savent pas comment y faire face. Il faut savoir avant tout qu’une telle panne peut avoir différentes origines. Il convient alors de déterminer sa nature au préalable afin de la résoudre au plus vite. Il faut savoir si le courant saute lorsque le disjoncteur est allumé. Si c’est le cas, trouver l’appareil qui a provoqué cette panne est la première chose à faire. Une fois ce dispositif détecté, il faut le tester sur une autre prise. Si le courant saute encore, cela veut dire que c’est l’origine du problème électrique. Pour dénicher rapidement la cause d’une panne, la chose la plus facile à faire, c’est de vérifier les fusibles. Chaque pièce devrait, en effet, en avoir un.

 

Vers qui se tourner pour résoudre des problèmes d’électricité ?

Face à des problèmes d’électricité, l’idéal est de faire appel à des professionnels tels qu’un fournisseur d’électricité ou une entreprise d’électricité générale. Cette dernière est actuellement très sollicitée. Elle peut, en effet, intervenir tous les jours et à n’importe quelle heure de la journée, permettant ainsi à tout client de résoudre ses soucis électriques à tout moment. La plupart des sociétés œuvrant dans le domaine électrique offrent également plusieurs services, comme l’installation et la maintenance des équipements électriques. Elles proposent d’ailleurs dans la majorité des cas des prix abordables pouvant encore être négociés.

L’électricien est souvent la première personne contactée pour résoudre n’importe quel problème lié à l’électricité. Effectivement, il dispose de l’expérience et des compétences nécessaires pour ce genre de mission. Il peut venir à bout de tout type de souci, étant donné que ce spécialiste peut se charger de la conception, de l’installation, de l’entretien et du dépannage des réseaux et des équipements électriques. Il intervient de même dans plusieurs domaines, tels que le chauffage, la climatisation, etc. Étant un véritable professionnel, l’électricien donne en outre à ses clients des conseils pour améliorer la sécurité dans leur logement et leur suggère des solutions en termes d’économie d’énergie.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tout savoir sur la toiture arrondie

Traditionnellement, la toiture des maisons était toute en pente. Mais avec l’évolution de l’architecture, d’autres formes sont apparues pour améliorer l’esthétique de la maison. Ainsi, vous pouvez voir la toiture plate et la toiture arrondie. Chacune de ces formes de toiture présente des avantages que ce soit au niveau du design ou de leur efficacité en termes de protection du bâtiment et de son intérieur.

Dans cet article, vous allez découvrir toutes les informations qu’il faut savoir sur la toiture arrondie. Toutefois, avant d’opter pour cette forme pour votre couverture, consultez un expert qui est le couvreur.

 

Les éléments de la toiture arrondie

Comme tout autre type de toit, la toiture arrondie doit être installée suivant les normes de construction pour son efficacité et pour sa pérennité. Ainsi, tous les différents éléments de la toiture doivent être installés soigneusement par un expert comme ce couvreur expérimenté en Essone. Voici les éléments indispensables pour ce type de toiture.

D’abord, la toiture arrondie a besoin d’une charpente qui lui sert de support. Elle peut être en bois massif, en métal ou en béton selon vos choix. Dans tous les cas, elle doit être solide pour maintenir la couverture et résister aux intempéries.

Ensuite, le deuxième élément de la toiture est le toit lui-même. En l’espèce, tous les matériaux comme l’acier, le tôle, les tuiles peuvent être utilisés. Ainsi, vous pouvez choisir celui qui vous convient bien sûr après consultation d’un couvreur qui connaît le matériau le plus adapté au modèle et au climat de la région.

Il ne faut pas également négliger les installations liées à l’isolation de la maison. En effet, l’isolation thermique et de l’isolation phonique garantissent le confort de l’intérieur du bâtiment. Pour ce faire, vous pouvez opter pour une couche isolante, une ventilation ou un écran sous-toiture pour renforcer l’isolation thermique et phonique de votre intérieur. Le couvreur choisit celle qui sera la plus simple et efficace en fonction des caractéristiques du bâtiment (façades, charpente, etc.).

S’agissant du système d’évacuation d’eaux, la toiture arrondie ne nécessite pas une installation complexe de zinguerie. L’eau de pluie s’écoule facilement sans aucun risque d’infiltration d’eau même sans tuyau de descente.

Enfin, en faisant appel à un couvreur pour l’installation de tous ces éléments de la toiture arrondie, votre satisfaction est assurée. De plus, les travaux bénéficient de la garantie décennale.

 

Les avantages d’une toiture arrondie

La toiture arrondie est esthétique, originale et élégante. Tous ces caractéristiques  donnent un bel aspect contemporain à votre maison.

S’agissant de son efficacité et de sa performance, elle ne présente aucun risque de fuite ou d’infiltration d’eau grâce à sa forme arrondie. Ainsi, l’isolation de l’intérieur de la maison est assurée tant que l’étanchéité du toit est parfaite.

En choisissant ce style de toiture donc, vous n’aurez aucun souci s’agissant de l’isolation thermique et vous économisez de l’énergie.

En plus, la toiture arrondie permet d’optimiser les combles pour gagner de l’espace dans la maison. En l’espèce, la charpente ne prend pas trop d’espace par rapport à celle de la toiture en pente. Donc, vous pouvez obtenir une belle toiture arrondie et performante avec un tarif raisonnable si vous trouvez le bon couvreur.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

De bonnes raisons de choisir un meuble métal pour son intérieur

En termes de décoration intérieure, les possibilités sont illimitées. Depuis quelques années maintenant, le style industriel a le vent en poupe. Les particuliers comme les designers d’intérieur ont succombé au charme de cette tendance venant tout droit des lofts new-yorkais. Celle-ci met en valeur l’originalité et la rusticité de différents objets ou matériaux pour sublimer le look des diverses pièces de tout habitat.

 

Le meuble métal : très tendance et intemporel

Pour la petite histoire, cette tendance déco tire son origine de l’industrie américaine des années 60. Actuellement, tout consommateur l’adopte pour relooker l’intérieur de sa maison. Un meuble métal design est très esthétique. Il se veut épuré et pratique. Il apporte une certaine chaleur dégagée, grâce à l’emploi du bois et à l’aspect froid du métal. Ces deux matériaux sont complémentaires. Ce qui donne un résultat à couper le souffle. Opter pour le style industriel chez soi, c’est également la garantie de profiter d’un mobilier intemporel. Ce genre de déco ne risque pas de se démoder dans le temps. De plus, il sait s’entendre avec les autres styles d’intérieur.

En l’associant à des décorations chinées, on obtiendra une atmosphère vintage. Facile à trouver dans les brocantes, un meuble métallique constitue un excellent choix pour adopter une décoration d’inspiration nordique. Avec ses soudures apparentes, il est considéré comme un mobilier authentique et unique en son genre. Il réutilise aussi les codes de l’époque, tout en misant sur la simplicité. Un mobilier contemporain, de son côté, se veut extrêmement futuriste et sophistiqué. Ces meubles industriels sont beaucoup plus robustes et résistent au temps. À noter qu’ils possèdent une durée de vie qui dépasse tout ce qui se fait actuellement en matière de meubles modernes.

 

Contacter un professionnel pour la concrétisation du projet

Pour concrétiser un tel projet, il est recommandé de solliciter une entreprise de découpe metal. Un tel professionnel accompagne ses clients dans une étude sur-mesure de leurs envies et de leurs besoins. Il leur fait découvrir le potentiel créatif de ses matériaux à travers ses réalisations. Il investit constamment pour être à la pointe de la technologie et proposer de meilleurs produits aux consommateurs. Il reste à l’écoute de leurs demandes pour la production de grandes séries aux pièces unitaires, par exemple. Ce spécialiste garantit des meubles métalliques qui résistent aux pires conditions, tout en misant sur leur originalité. L’interlocuteur donne à la clientèle l’opportunité d’équiper leurs maisons de solutions pensées pour répondre à tous leurs besoins.

Sachant que chaque demande est différente, il s’adapte à toutes les situations afin de satisfaire les attentes de tous. Beaucoup de prestataires travaillent également avec des entreprises. Ils s’adaptent, entre autres, aux besoins actuels liés à la digitalisation et la numérisation des sociétés. Et donc, ils n’hésitent pas à proposer des rangements adaptés aux smartphones, par exemple, ainsi qu’aux ordinateurs portables. Pour dénicher la perle rare, il est recommandé de recourir aux avis des proches ou de l’entourage ayant déjà travaillé avec ce genre de spécialiste. Pour faire simple, il suffit d’aller sur Internet et choisir son expert en tenant compte des commentaires laissés par les internautes.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Toiture fragile : installer un chemin de circulation

Lorsque vous prévoyez des travaux de toiture, alors que votre structure présente des fragilités, votre couvreur ne manquera pas d’indiquer qu’il installera un chemin de circulation. C’est un dispositif de sécurité essentiel en effet pour toute intervention sur une couverture en fibrociment, afin d’éviter tout risque de chute en hauteur. Ainsi, qu’il s’agisse de désamiantage, d’entretien, du nettoyage ou encore d’une imperméabilisation de votre façade, c’est une opération cruciale pour garantir la sécurité des ouvriers. Pour mieux comprendre le caractère impérieux de cet équipement, il est bon de connaître ses fonctionnalités ainsi que ses avantages.

 

Connaître ses fonctionnalités

En effet, un chemin de circulation laisse à un expert en toiture comme le couvreur Richard situé dans le Gard , la possibilité d’accéder facilement sur votre charpente, afin de mener à bien vos travaux de toiture. Pour effectuer des réfections sur des couvertures comme les fibrociments ou les translucides, c’est effectivement la structure la mieux indiquée, en raison de leur fragilité. Il permet principalement d’assurer la sécurisation de vos intervenants sur votre toiture. Autrement, il est parfaitement compatible que ce soit pour une architecture plate ou inclinée, et caractérisé par une passerelle en alu assez légère afin de faciliter son transport. Pour une pente présentant une inclinaison de 15 %, il est important de recourir à un pied d’arrêt, afin de réussir à le fixer correctement sur votre toit.

D’autre part, c’est un dispositif assez simple à mettre en place et qui est notamment équipé d’une grille facilitant la vérification de l’état de votre charpente. En principe, il est constitué d’une ligne de vie coulissant sur toute sa longueur pour maintenir l’artisan durant toute son intervention. Seulement, c’est une protection dédiée spécialement pour des réparations à court terme, avec une main courante proposée en option. Le déploiement de cette protection ne dispense pas pour autant les travailleurs de s’équiper convenablement en EPI.

 

Découvrir ses avantages

Ce dispositif de sécurité est décliné dans différentes configurations pour être adapté à divers types de structure. En raison de la légèreté de son armature, il est possible de le soulever facilement sur votre charpente, avant de le placer sur la zone d’intervention. Comme il est solidement arrimé entre le chéneau et le faîtage, l’utilisation d’un chemin de toit temporaire donnera notamment aux artisans la faculté de travailler avec plus de sécurité. Comme il permet d’assurer une répartition des charges de façon uniforme sur les treillis, les déplacements se feront en toute quiétude. En effet, le couvreur chargé de vos travaux de toiture pourra circuler sans risque tout le long de la structure. De plus, ce système est doté d’une dimension suffisamment large pour pouvoir le laisser passer librement avec ses matériels.

Autre avantage, l’ensemble bénéficie d’une grande stabilité, par conséquent les différentes sections resteront parfaitement soudées et sans bouger. En tout cas, il est important de veiller à ce que votre installation soit solide et robuste pour garantir sa fonction principale d’anticiper les chutes en hauteur. Et pour ce faire, il est impératif que votre chantier soit confié entre les mains expertes d’un artisan qualifié. C’est la meilleure manière d’épargner aux travailleurs de courir des risques d’accidents potentiellement graves durant l’exécution de votre projet. Bref, ce sont des précautions extrêmement utiles, à prendre sérieusement en considération, si vous souhaitez que l’entretien de votre toiture se déroule sans danger.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment garder son habitation propre malgré un emploi du temps chargé ?

De nombreux Français ne trouvent plus le temps de prendre soin de leurs habitations. À cause de leurs occupations professionnelles, les personnes actives ne peuvent ni faire le ménage ni nettoyer l’extérieur de leurs logements. Pourtant, vivre dans un lieu propre est essentiel pour rester en bonne santé. Heureusement, de nouveaux services ont vu le jour pour remédier à ce problème. Tout un chacun peut effectivement recourir à des professionnels pour garantir la propreté des espaces habitables.

 

Est-ce si difficile de maintenir la propreté de sa maison ?

L’entretien d’une habitation nécessite énormément de temps même si l’on réside dans un appartement de taille modeste. Effectivement, il faudra être particulièrement méticuleux au moment de passer l’aspirateur ou de dépoussiérer les meubles. Une seule personne peut rarement s’occuper de toutes les corvées de nettoyage. Voilà pourquoi il est crucial de partager les tâches ménagères. Malheureusement, ceux qui vivent seuls n’ont pas cette possibilité. Ce faisant, leur rythme de vie les empêche d’entretenir correctement leurs logements.

En dehors du manque de temps, la plupart des gens ne connaissent pas les étapes à suivre pour se débarrasser efficacement des germes. Nettoyer la salle de bain exige l’utilisation de certains détergents spécifiques. Sans ces derniers, les bactéries ainsi que les moisissures risquent de proliférer dans ce milieu humide. Il convient donc de solliciter une véritable fée du logis pour assainir cet endroit. Pour ce faire, les particuliers doivent simplement faire appel à des experts comme cette société de ménage à Couëron. Ces structures mettent à disposition de leurs clients des professionnels confirmés pour nettoyer les espaces extérieurs et intérieurs. Les intervenants disposent de tout le savoir-faire nécessaire en plus de posséder un sens de la discrétion. Par conséquent, les propriétaires peuvent quitter leurs domiciles sans crainte pendant qu’un agent d’entretien s’occupe des corvées de nettoyage.

 

Aperçu sur les services proposés par les sociétés de ménage

Ces sociétés se sont multipliées depuis le début des années 2000. Cette situation résulte en grande partie des réformes entreprises par l’État. Les autorités compétentes ont pris quelques mesures pour inciter les ménages à recruter des employés de maison. Effectivement, une partie de la rémunération de ces professionnels est déductible des impôts. Solliciter une femme de ménage permet ainsi d’optimiser sa fiscalité.

Toujours est-il que les structures spécialisées fournissent à leur clientèle une aide-ménagère qualifiée. Cette dernière intervient principalement pour garder un intérieur et un extérieur propres. Dans cette optique, elle va passer l’aspirateur, dépoussiérer les meubles et s’occuper des endroits propices à la prolifération des germes comme la salle de bain ou la cave. Son savoir-faire garantit le bien-être des occupants de l’habitation. Les sociétés de service à la personne proposent des prestations variées. En plus d’assurer un nettoyage impeccable des espaces de vie, le personnel mis à disposition pourra par exemple garder les enfants durant l’absence de leurs parents. D’autres formules s’adressent aux entrepreneurs et aux chefs d’entreprise. Ces derniers peuvent aussi confier à une femme de ménage le nettoyage de leurs locaux. Pour découvrir les différentes offres, il suffit de visiter le site internet d’une entreprise œuvrant dans ce domaine.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment trouver le local professionnel idéal ?

Dans le cadre de la création d’une entreprise, l’entrepreneur est souvent confronté à un problème perpétuel : la recherche du local. Pour pouvoir lancer son projet, il doit, en effet, trouver l’emplacement idéal. Voici quelques conseils en stratégie d’investissement pour dénicher le local commercial qui convient.

 

Opter pour l’acquisition ou la location de local

Pour tout entrepreneur, avoir un bon local est important, car c’est ce qui lui permet d’exercer son activité. Connu sous le nom de point de vente, de magasin ou de boutique, le local commercial diffère selon les besoins du propriétaire. Pour trouver le bon local, le gérant peut, soit opter pour une location, soit racheter les fonds d’un commerce déjà existant. Dans tous les cas, il est important de bien choisir la situation géographique, afin d’optimiser la visibilité du commerce et de faciliter l’accès des voitures, par exemple. Comme l’emplacement est l’un des critères fondamentaux du local professionnel, il est impératif de privilégier les quartiers à fort passage, comme les centres-villes.

Une fois que l’on a repéré l’emplacement du local, il faut passer à l’état des lieux de la propriété. Avant d’investir en immobilier commercial, le local en entier doit être vérifié et étudié avec soin, afin de s’assurer qu’il ne comporte pas d’anomalies. Cette démarche est principalement sollicitée dans le cas d’une location de bien. Il ne faut pas non plus oublier que le local commercial va recevoir des clients. Pour qu’il soit agréé, il est tenu de respecter certaines normes de sécurité, à savoir l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et les mesures de sécurité incendie. Dans le cas contraire, le propriétaire doit établir un chiffrage des travaux de mise aux normes avant de se lancer dans le projet.

 

Transformer une habitation en local commercial

Dans certains cas, il arrive que les entrepreneurs n’arrivent pas à trouver un local commercial pour exercer leur activité. La transformation d’un local en commerce est alors envisageable, à condition de suivre toutes les démarches et les formalités requises. Il peut s’agir d’une ancienne habitation dont l’aménagement et l’agencement ne sont pas du tout adaptés à une activité commerciale. Pour que le logement devienne un local professionnel, des autorisations venant du Code de l’urbanisme sont alors nécessaires. Celles-ci sont différentes selon que les changements concernent la destination (transformation d’un ancien local commercial en un autre commerce) ou l’usage du local (transformation d’un local d’habitation en commerce).

Pour une meilleure rentabilité, la transformation de son habitat en commerce semble être la solution la plus judicieuse. Bien que cela nécessite une autorisation du Code de la construction et de l’habitation, le coût des travaux n’est pas plus onéreux que l’acquisition d’un local commercial neuf. Si par ailleurs, il n’est pas possible pour le gérant de transformer son habitation en commerce, il est conseillé de faire appel à une agence immobilière pour professionnels. Connaissant parfaitement le secteur du marché immobilier, elle saura trouver le type de local adapté aux besoins et aux contraintes de chaque client : emplacement géographique, prix du loyer ou d’achat, surface, etc.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment réussir soi-même l’installation électrique dans sa maison ?

Si vous êtes bricoleur et vous savez des connaissances en électricité, il est tout à fait possible que vous vous occupiez de votre installation électrique. Malgré cela, il est important de respecter les normes en électricité et certaines bases des connaissances afin de mener à bien votre projet. Il s’agit tout de même d’un type de travaux délicat qui présente des risques. Quelques étapes doivent donc être établies pour y arriver.

 

S’assurer de le faire soi-même ou faire appel à un professionnel

Réaliser une installation électrique est un projet à la fois délicat et risqué. Avant de procéder aux tâches associées, vous devez vous assurer que vous en serez capable. Vous devez tout d’abord être sûr que vous avez des connaissances et une expérience dans le domaine. En général, faire son installation électrique dans sa maison ne peut pas s’improviser. Si vous n’êtes pas sûr dès le début, abandonnez cette idée, car cela pourrait nuire à la sécurité de votre foyer. Cela pourrait également engendrer des soucis de confort au quotidien ou même une importante consommation d’énergie. L’idéal serait d’engager un expert comme Jean-Marc d’EDUC ELEC, professionnel de l’électricité depuis plus de 30 ans. Autrement, il vous faudra suivre les règles pour réussir.

 

Prendre connaissance de la norme NFC 15-100

Cette norme s’applique à toutes les installations électriques sans exception. Elle impose des règles très rigoureuses qui sont établies en fonction des différentes pièces de la maison. Elle impose par exemple la mise en place d’un ETEL ou l’Espace Technique Electrique du Logement. Il s’agit d’un nouvel emplacement regroupant tous les disjoncteurs et le coupe-circuit central. Des normes régissent également cet emplacement. C’est aussi cette norme qui impose le nombre de prises minimum pour chaque pièce. Les règles à respecter sont nombreuses. Il vaut mieux en prendre connaissance pour éviter quelconque souci d’installation.

 

Réaliser un schéma électrique de la maison

Il s’agit d’une étape cruciale à mettre en œuvre avant de procéder à l’installation électrique domestique. Le schéma électrique de la maison doit impérativement tenir compte de l’équipement électrique imposé par la norme ci-dessus. Ensuite, vous devez faire une liste comprenant l’emplacement du compteur électrique, les différents appareils électriques, les interrupteurs, l’éclairage… Il est possible de faire un schéma de ces éléments pour être bien organisé. En même temps, vous devez aussi prendre connaissance du fonctionnement et du câblage des circuits de commande selon la structure de votre logement. En cas de doute, vous pourrez toujours demander conseil à un professionnel, même pour cette étape seulement.

 

Achat des équipements

Ce sera le schéma qui vous aidera à établir le budget de votre installation électrique. Mais il est important de savoir que réaliser soi-même l’installation électrique de sa maison s’avère être moins cher qu’engager un professionnel. Si vous êtes convaincu de votre savoir-faire en la matière, vous n’aurez aucun problème à vous en sortir. Lors de l’achat des équipements, il est conseillé de comparer les prix pour faire des économies. Cela ne veut pas non plus dire que vous allez acheter des matériels de mauvaise qualité. Si vous avez des doutes, demandez conseil aux vendeurs dans les magasins de bricolage. Ils vous guideront dans votre achat et sur le fonctionnement de n’importe quel appareil. Une fois vos matériels réunis, vous avez le feu vert pour mettre en place votre installation électrique. Et n’oubliez pas de respecter les règles de sécurité.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Travaux en copropriété : quelles précautions à prendre

Réaliser des travaux dans une copropriété demande certaines règles de base. Que ce soit pour une rénovation, un agrandissement ou encore une modernisation dans un immeuble, il est important de respecter les normes établies. Des précautions sont alors à tenir en compte avant de procéder aux travaux. Découvrez ci-dessous les points importants à savoir sur le sujet.

 

Demander l’autorisation de la copropriété

Avant d’entamer le début des travaux, il est important de respecter le règlement de copropriété. Il faut obtenir des autorisations nécessaires de l’administration. Cependant, s’il s’agit de travaux localisés dans les parties privatives, le syndic n’a pas le droit d’intervenir sachant qu’il gère essentiellement les parties communes. Ces travaux peuvent s’appliquer notamment à la pose de revêtement de sols, à l’électricité, à la peinture, à la création d’escaliers intérieurs…

Malgré cela, il faudra faire attention à certains travaux dans les parties privatives, mais qui sont parfois interdits en raison des gènes qui peuvent nuire aux voisins. Certains d’entre eux nécessitent une autorisation comme la mise en place d’une moquette sur le plancher ou encore les travaux sur les murs porteurs, sur les tuyauteries du chauffage collectif ou encore les canalisations.

Dans le cas où il est nécessaire de réaliser des travaux sur les parties communes qui peuvent modifier l’aspect extérieur de l’immeuble, il est nécessaire de soumettre des documents administratifs et un dossier technique détaillé venant des experts à l’assemblée générale des copropriétaires. En cas de soucis, le syndic peut toujours intervenir sur le sujet. Si la copropriété ne dispose pas encore de syndic officiel, les copropriétaires doivent en engager un nouveau. Il est possible de retrouver un devis syndic sur syndics.info. Cette autorisation peut s’appliquer à l’aménagement des combles, la modification de la dimension des fenêtres, la pose d’une antenne parabolique, le ravalement de façade…

 

D’autres obligations à tenir en compte

Encore, d’autres points doivent également être respectés et réalisés avant de procéder à la réalisation des travaux en copropriété. Tout d’abord, il est indispensable de souscrire un contrat d’assurances dommages et ouvrages. Il est également conseillé de mettre en place un constat dans l’appartement voisin. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce projet doit également être assisté par un architecte et également un ingénieur afin de mener à bien les travaux sans porter atteinte à la structure de l’immeuble.

Il y a également certains travaux qui doivent être déclarés aux services fiscaux sachant qu’ils peuvent modifier la valeur locative de l’habitation. Il peut s’agir de l’installation d’un chauffage central ou encore la création d’une salle de bains.

En possession des documents nécessaires pour assurer la réalisation des travaux, il faudra maintenant inscrire le projet en copropriété à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale, notamment via le syndic. En cas de refus injustifié, il est possible de passer l’affaire au Tribunal de grande Instance du lieu de situation de l’immeuble pour abus de majorité. Même en possession de toutes les autorisations, il faut tenir compte du droit des voisins. Il faudra éviter les travaux qui peuvent bloquer leur passage, mettre dans l’ombre leur habitation… Cela engendre souvent des problèmes juridiques qui peuvent amener à verser des dommages et intérêts avec arrêt immédiat des travaux.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Zoom sur les revêtements classiques de toiture

La tuile ou encore l’ardoise, considérée comme des formes classiques de toiture, distingue particulièrement de différentes régions de France. Lorsque vous admirez la couverture des maisons en Méditerranée, vous noterez qu’elle est essentiellement constituée de tuile. En effet, qu’elle soit en béton ou en terre cuite, cette matière reste certainement la plus connue. Tandis que l’ardoise est plus visible en région parisienne ou encore en Bretagne et notamment dans les Ardennes ou dans l’Anjou. Mais outre ces deux matières, des revêtements en pierre naturelle ou en bois font des émules également. En effet, il faut savoir que les matériaux issus de la nature ont le vent en poupe, principalement auprès des férus d’écologies.

 

Zoom sur la tuile et l’ardoise

Les personnes qui préfèrent les modèles classiques de toiture misent habituellement sur ces deux modèles utilisés couramment. Proposées avec ou sans emboîtement pour vous laisser choisir selon vos préférences, vous avez également la possibilité de choisir des tuiles en demi-cercle ou encore plates. Autrement, afin d’apporter une touche d’authenticité à votre maison, elles sont déclinées sous différents coloris et taillées dans des designs variés. De plus, elles ont la réputation d’être solides, car elles peuvent durer jusqu’à 30 ans. Et ce, grâce à leur caractère ignifuge et le fait qu’elles ne demandent pas d’entretiens trop spécifiques. Toutefois, compte tenu de la lourdeur de leurs carreaux, elles nécessitent de structures assez robustes pour les supporter.

Quant à l’ardoise, elle a le mérite d’être centenaire avec une haute résistance à l’assaut des vents et de la pluie, ainsi qu’à l’érosion du temps. Autrement, elle vous permet de bénéficier d’une meilleure isolation thermique en empêchant ainsi les infiltrations d’humidité, car elle offre moins d’adhérence aux mousses. Cependant, elles présentent comme inconvénient majeur leur sensibilité aux rouilles, ainsi que leur fragilité extrême. Par conséquent, vous ne pouvez effectuer des déplacements sur votre toit, quelles que soient les urgences. Si l’un de ces types de toiture vous conviennent, prenez contact avec un professionnel en toiture comme le couvreur Mayer Samuel qui se trouve dans le Val d’Oise pour qu’il puisse réaliser votre projet tout en respectant les normes.

 

Aperçu des autres revêtements naturels

Pour garantir une meilleure protection de votre maison, face aux trombes de pluies ou aux fortes chutes de neige, les bois sont caractéristiques des couvertures en zone montagneuse. Appelé aussi tavaillons de bois, ce matériau découpé sous une dimension ronde ou carrée confère à votre demeure un charme incontestable. Dans la même catégorie, vous pouvez orner votre façade avec de la Lauze également. A la base, elle est essentiellement présente sur les toits des habitats en bas des vallées. Formées de petites pierres arrondies, elles sont taillées dans des blocs de gneiss, de calcaire ou encore de schistes. En fait, ces matières naturelles sont particulièrement prisées par les personnes en quête de concept écologique pour leur capacité à réduire votre consommation énergétique. Le chaume fait notamment partie des revêtements naturels classiques et sélectionnés en travaux de toiture.

À l’opposé des toitures végétales qui sont destinées à celles souhaitant plutôt des styles plus originaux. Mais, quelle que soit la structure de vos envies, elles doivent répondre aux exigences du PLU dans votre région. Pour avoir des informations complètes sur les obligations à remplir, demandez l’appui d’un professionnel confirmé afin d’obtenir des conseils avisés. C’est la seule manière de garantir la qualité de votre chantier et de réussir ainsi à mener à bien votre projet, tout en respectant les réglementations en vigueur.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Découvrir des innovations pour l’isolation de votre toiture

Pour concevoir les meilleures matières isolantes pour vos travaux de toiture, de nombreuses entreprises dans le domaine s’investissent énormément pour découvrir de innovations technologiques. Pour ce faire, elles ne cessent en effet d’approfondir leurs recherches, tout en procédant à l’amélioration continue des produits déjà existants. De ce fait, une large gamme de plaques d’isolations constituent d’excellentes alternatives face aux modèles classiques. Et pour vous inciter à adopter leurs nouveaux concepts, afin de garantir au mieux l’isolation de votre habitat, les producteurs comptent fortement sur leur réputation.

 

Des nouveaux concepts aussi performants

Différents laboratoires d’entreprises évoluant dans le secteur du bâtiment consacrent effectivement une grande partie de leurs recherches dans la production d’isolants exceptionnels. Pour ce faire, ils s’appuient sur leurs expériences acquises, afin de développer de nouvelles formules plus performantes. De manière concrète, la finalité de leur démarche est de réussir à conserver leurs particularités. Par la même occasion, l’objectif est d’apporter également des améliorations notoires en créent des systèmes aussi efficaces que les matières classiques. De nombreux concepts ont ainsi gagné la confiance de différents clients en quête de nouveauté, en faisant leurs preuves. Certaines marques n’hésitent pas alors à avancer comme argument de vente que leurs innovations ont été déjà choisies pour réaliser des centaines de milliers de travaux de toiture. Ainsi, vous aurez la possibilité de sélectionner des solutions hydrofuges, qui vous permettront de rafraîchir votre demeure tout en assurant la pérennité de votre patrimoine. Des structures dédiées aux toitures inclinées et qui sont proposées à prix réduit sont également disponibles. Ces dispositifs représentent notamment toutes les caractéristiques exigibles pour répondre aux normes en vigueur en la matière. Vous pouvez éventuellement miser sur d’autres systèmes grandement efficaces grâce à leur multiple fonction : sous-toiture, réfléchissant, et pare-vapeur. Bref, vous trouverez certainement une grande multitude d’offres, toutes à la pointe de la technologie, pour vos projets de rénovation. Mais il est plus judicieux de solliciter un professionnel dans le métier pour vous conseiller sur les matières les mieux adaptées à votre maison.

 

Des solutions innovantes plus faciles à installer

Parmi les atouts de ces innovations technologiques, le fait d’être plus faciles à installer tout en coûtant moins cher aux usagers est régulièrement mis en avant par les constructeurs. Elles bénéficient ainsi d’une grande flexibilité pour vous garantir leur rapidité de montage. En effet, les modèles classiques sont souvent assez compliqués à déployer tout en mobilisant beaucoup de temps. Donc, afin d’y pallier et offrir plus de conforts lors de leur installation, les chercheurs ont concentré leurs efforts pour trouver des solutions innovantes dans ce sens. C’est ce qui a permis à certains de mettre sur pied des panneaux éco-énergétiques découpés à partir des dimensions personnalisées. Leur particularité permet alors de boucler leur pose en un temps record, qui se résume en réalité à quelques jours seulement. Mais malgré tout, que vous prévoyiez de rénover ou de faire de nouvelle structure pour vos projets en travaux de toiture, il vaut mieux faire appel aux savoir-faire de ce couvreur dans le 06 qui est un expert dans ce domaine. Grâce à ses expertises, vous aurez ainsi la possibilité de distinguer la meilleure alternative pour exécuter au mieux votre plan. Ses longues années de pratique dans le domaine lui confèrent notamment suffisamment d’expérience pour la maîtrise de toutes les techniques nécessaires pour assurer la qualité des travaux. En somme, les avancées technologiques vous permettent de profiter d’un gain de temps considérable et d’autant de simplicités dans le cadre de l’exécution de votre chantier. Toutefois, rien ne vaut le concours d’un expert pour garantir le succès de votre entreprise.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment réparer sa toiture après une tempête ?

Après le passage d’une tempête, des pluies diluviennes ou de fortes chutes de grêles, il arrive que la toiture soit fortement endommagée. Vous pouvez remarquer quelques tuiles cassées, des branches d’arbres tombés sur votre toiture, ou encore un morceau de toiture arraché …Ces dégâts doivent être immédiatement réparés pour ne pas empirer l’état de votre toiture. Mais par où commencer ? À qui faire appel en premier ? Comment réparer son toit ? Toutes ces questions peuvent titiller votre esprit. En tout cas, ne paniquez pas, car cela ne vous aidera certainement pas à avancer. Ainsi pour vous aider, voici nos conseils.

 

Prendre contact avec votre assureur de responsabilité

Le premier geste à faire en cas de survenance de sinistre est de contacter son assurance. En effet, il existe une « garantie tempête » qui couvre tous vos biens tant mobiliers qu’immobiliers en cas d’événements climatiques majeurs. En général, cette garantie couvre les dégâts des eaux et l’humidité causée par la pluie, les conséquences de la neige et de la grêle lors d’une tempête, telle que l’affaissement d’un toit, et les dégâts causés par le vent (tuiles cassées …). Mais le contenu de la garantie peut varier d’un contrat à un autre.

Néanmoins, vous devez prendre toutes les mesures conservatoires nécessaires pour éviter que les dommages ne s’aggravent. Et ce, avant même l’arrivée de l’expert en assurance.

 

Appeler un couvreur professionnel

La réparation des dégâts doit être entreprise dans les meilleurs délais parce qu’ils pourront causer d’autres ennuis beaucoup plus graves. Par exemple, le toit peut présenter quelques fuites qui permettront aux eaux de pluie de pénétrer à l’intérieur de la maison. Ainsi, l’intervention d’un couvreur comme https://www.couvreur-zingueur-75.fr/ qui se trouve à Paris est indispensable. Il examinera en premier lieu l’état de votre toiture, l’importance des dégâts et trouvera ensuite les solutions à chaque problème.

Sachez que les travaux de toiture sont à la fois délicats, complexes et dangereux. Il est déconseillé d’y procéder par vous-même. En effet, sans les matériels et les savoir-faire nécessaires, vous pourriez mettre en danger votre sécurité en tombant du haut du toit. Mais aussi, vous pourriez dégrader l’état de votre toit et le rendre encore plus fragile.

Se débarrasser des débris de bois sur le toit

Les morceaux de branches d’arbres cassées et qui sont tombés sur votre toiture doivent être enlevés. En effet, ils peuvent augmenter considérablement les charges que doit supporter la couverture du toit. Pour vos travaux de nettoyage, il vaut mieux appeler un professionnel. Certes, vous pouvez dégager vous-même ces débris, mais cela est très risqué. D’ailleurs, les tâches seront plus difficiles lorsque les branches se trouvent coincées sous les tuiles par exemple.

 

Procéder à la réparation du toit

Une fois les déchets enlevés, il est maintenant temps de réparer la toiture. Ce n’est pas toujours une chose facile. Dès fois, vous pouvez faire face à de gros soucis d’étanchéité, d’écran sous-toiture ou d’isolation qui nécessitent des compétences techniques particulières. Dans ce cas, l’intervention d’un couvreur est recommandée.

Par contre, si les travaux ne sont pas assez techniques et trop imposants, comme remplacer quelques tuiles cassées, vous pouvez le faire vous-même. À condition bien sûr de rester prudent et de respecter les règles de sécurité prévue pour les travaux de hauteur. Il est aussi conseillé de travailler en binôme, c’est plus rassurant.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Pensez à prévenir les risques lors de vos travaux de toiture

Compte tenu de leur spécificité, le métier de couvreur comporte effectivement un certain nombre de risques, puisqu’il doit intervenir en hauteur pour exécuter vos travaux de toiture. Dans tous les cas, le mieux est de prendre des dispositions afin d’éviter des accidents graves sur votre chantier et qui peuvent être provoqués par une chute par exemple.

Afin de parer à toute éventualité, il est important de prendre connaissance des différents dangers auxquels ces professionnels en bâtiment sont exposés dans le cadre de leur mission. Il peut s’agir en effet de souci physique lorsqu’ils tombent du toit ou quand des objets lourds viennent les blesser en se fracassant par terre, et d’un côté il y a les problèmes chimiques.

 

Anticipez les principaux risques sur votre chantier

Des risques d’accident comme les chutes en hauteur peuvent survenir au cours des travaux de toiture, lorsque les fixations viennent à se rompre. C’est le cas notamment quand les couvreurs s’engagent sur des échafaudages fortement encombrés ou sur des pentes glissantes. Le non-respect des normes pendant le montage ou le démontage des plateformes constitue des sources potentielles de danger également. Pour ce faire, votre couvreur devrait prévoir des points d’ancrage, des filets de sécurité ou des lignes de vie ou encore des protections adaptées à la hauteur de votre balcon par exemple. Il est notamment vital d’instaurer sur les plans de travail des garde-corps ou des accès sécurisés.

Grâce à ses expertises, un professionnel responsable veillera notamment à l’état des structures utilisées et évitées l’utilisation d’équipements vétustes. Cette précaution concerne ainsi les échelles qui ne doivent pas être mal placées et bien entretenues. Il est de son devoir aussi de prendre soin de vérifier que les plateformes sont correctement fixées pour qu’elles ne s’effondrent pas en plein chantier. Il est de bon sens de recommander aux ouvriers de ne pas prendre la mauvaise habitude de sauter lorsqu’ils doivent descendre de leur poste de travail. Il est primordial de réussir à anticiper ces risques d’accident, car il est à noter que les lésions ainsi causées en conséquence sont souvent très graves. À savoir, des fractures ou des entorses, voire des traumatismes crâniens qui nécessitent de longues convalescences, lorsqu’elles ne sont pas mortelles.

 

Évitez les expositions à des risques chimiques

Les travaux de toiture impliquent dans certains cas l’utilisation de produits chimiques comme des antifongiques ou des antiparasitaires afin de traiter votre revêtement. En badigeonnant ces applications curatives sur votre charpente, votre couvreur s’expose ostensiblement à des éléments hautement toxiques. Des irritations sont ainsi provoquées par ces matières, des malaises graves comme des troubles cardiaques ou des vertiges peuvent apparaître également.

De la même manière, des lésions sur leur voie respiratoire en cas d’inhalation peuvent survenir après la pose des fibres de laines pour vos parois d’isolation thermique. Leur exposition aux poussières d’amiantes ou de silice, aux colles ainsi qu’aux fumées de soudure peut causer notamment des pathologies importantes et ruiner la santé de ces travailleurs. Les décapants comme les plaques bitumeuses sont source de problèmes cutanés également ainsi que la toxicité du ciment. Autant de facteurs de risques sont à prendre sérieusement en considération pour éviter les accidents graves dans le cadre de l’exécution de votre projet. D’où l’importance d’engager un expert confirmé dans le métier tel que ce couvreur qui se trouve en Charente pour prendre en main la gestion de votre chantier et garantir ainsi la réalisation de vos travaux de toitures pour que le nécessaire soit fait correctement.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Les critères de qualification du plombier pour les travaux de plomberie

Traditionnellement connu sous le nom d’installateur sanitaire, le plombier effectuait des travaux de canalisation. Aujourd’hui il est appelé plombier-chauffagiste. En effet, il s’occupe également des installations de chauffage.

Pour intégrer ce métier, il faut faire des études en BTP et choisir la plomberie comme spécialisation. A la fin des études, l’inscription au répertoire des métiers est nécessaire pour obtenir une immatriculation et une référence. Mais comment choisir parmi ces plombiers inscrits ?

 

Choisir en fonction des travaux à effectuer

Le plombier est l’artisan le plus sollicité par les particuliers. Les bâtiments en cours de construction, neufs ou les anciens ont souvent besoin de ses services. Lors de la construction, il trace et installe les canalisations suivant le plan fourni par le client. Il s’agit principalement de la tuyauterie pour la conduite d’eau: arrivée et évacuation. Ensuite, il s’agit du branchement des matériels sanitaires dans la salle de bain et dans la cuisine. Pour les bâtiments neufs, les installations thermiques et sanitaires doivent être entretenues.

Des problèmes peuvent surgir à tout moment comme la fuite d’eau ou les canalisations bouchées par exemple. Dans ce cas, le plombier devra réparer au plus vite pour éviter plus de dégâts. Pour les maisons anciennes, des modifications d’installation sont souvent nécessaires. Les anciens appareils seront remplacés par de nouveaux, plus performants et plus respectueux de l’environnement. Entre autres, la chauffe eau électrique peut être remplacée par la chauffe eau solaire. Enfin, l’extension de ces bâtiments anciens ou l’aménagement des combles nécessitent, également, de nouvelles installations.

 

Choisir le plombier en fonction de ses compétences

Choisir le bon plombier n’est pas évident. Il ne suffit pas de faire appel à n’importe qui dans la liste des métiers. Il faut opter pour celui qui effectuera un travail soigné, avec un résultat de qualité à un prix abordable. Le plus compétent sera celui qui aura terminé la formation professionnelle, acquis les compétences et le savoir-faire requis avec de l’expérience. Peu importe qu’il soit un artisan plombier indépendant ou un salarié dans une entreprise de plomberie.

 Au niveau du coût, il dépendra de l’ampleur et de la difficulté des travaux. Evidemment, un simple remplacement de robinet, et la vidange de fosse septique auront des coûts très éloignés. Pour les grands travaux, le plombier devra effectuer un devis détaillé avec une date d’achèvement. Ce devis sera accompagné d’un contrat qui engagera la responsabilité du plombier. En cas de retard dans l’accomplissement des travaux, il devra verser des dommages-intérêts au client. Ce dernier sera également garanti par une assurance de responsabilité civile professionnelle. Le plombier est tenu d’une obligation décennale. Pendant les dix années qui suivent les travaux, il devra réparer les dommages qui en résulteraient. De même, à la fin des travaux, il devra s’assurer qu’il n’y ait aucun défaut d’installation comme une fuite et que tous les appareils fonctionnent correctement: ce sont les garanties de parfait achèvement et la garantie de bon fonctionnement.

Vous avez donc tous les atouts pour bien choisir et appeler un artisan qualifié comme ce plombier expérimenté situé dans le 95, idéal dans vos travaux de plomberie !

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tout savoir sur les travaux de rénovation de la toiture

Étant donné que l’état de la toiture garantit la sécurité des occupants d’une maison, elle doit requérir toute l’attention de tout propriétaire. De ce fait, cet élément doit être inspecté régulièrement afin de s’assurer qu’il arrive toujours son rôle. Il est à noter que plusieurs facteurs tels que les intempéries, les rayons du soleil peuvent causer sa dégradation. À un certain temps, de simples réparations ne peuvent plus remettre en état la toiture. Par conséquent, il faut opter pour sa rénovation. Et pour ce faire, il faut faire intervenir un professionnel dans le domaine de la toiture dénommé couvreur. Seul ce dernier est en mesure de parfaire tous les travaux relatifs à la couverture de votre maison.  Dans cet article, nous allons nous focaliser sur les travaux de rénovation de la toiture.

 

Distinction entre rénovation partielle et rénovation entière de la toiture

En effet, nombreuses sont les circonstances qui peuvent entrainer la rénovation de la toiture. Entre autres, il y a le problème d’étanchéité (fuite au niveau du toit), problème d’isolation, etc. Cependant, avant de se lancer dans les travaux de rénovation, il faut d’abord repérer tous les vices qui sont présents sur le toit. Si ces défauts sont minimes, ils peuvent donc être réparés ou remplacés pour remettre en état la toiture. On parle ainsi de rénovation partielle. Par ailleurs, dans le cas où plusieurs éléments de la couverture sont gravement affectés, la rénovation complète est la meilleure option qui s’offre à vous pour restaurer l’état de la toiture. Il est à noter que la rénovation complète de la toiture implique le remplacement des matériaux défaillants. Lors de l’achat des nouveaux matériaux, il est fortement conseillé de choisir ceux qui sont de meilleure qualité et non ceux qui sont les plus abordables. Et pour effectuer les travaux de rénovation, il est préférable de faire appel à un professionnel comme ce couvreur expérimenté situé dans les Cotes d’Armor.

 

La rénovation de toiture : Avantages

En effet, il est conseillé de rénover le toit une fois tous les 20 ans, quels que soient le revêtement et le type de la toiture.  Il est de notoriété commune que c’est une opération couteuse. Mais afin de garantir la sécurité des occupants d’une maison, la rénovation de la toiture est de rigueur. Cette intervention vous permet de vivre en toute tranquillité. Le risque d’effondrement de la toiture qui peut être mortel pour les habitants est donc écarté.

De plus, la rénovation de la toiture permet d’augmenter la valeur d’une maison au cas où celle-ci sera mise en vente.

En plus de cela, cette opération permet de réduire les dépenses énergétiques du propriétaire de la maison.  En effet, si une toiture est mal isolée thermiquement, 30 % de la chaleur peut se dissiper à travers le toit.  

 

Tarif relatif à la rénovation de la toiture

En effet, le tarif de la rénovation de la toiture dépend de plusieurs facteurs tels que la superficie de la toiture à rénover, le type des matériaux à utiliser, l’étendue des dégâts du toit, etc.

Pour avoir une estimation précise du budget à préparer, vous devez adresser à un couvreur une demande de devis détaillé pour que cet artisan puisse étudier votre projet et statuer ensuite sur le budget.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
A propos d’Info Bâtiment

Info Bâtiment est un portail d’informations dédié aux professionnels du bâtiment et de la construction.

 

Nouveaux produits, conseils, services : Info Bâtiment, c’est toute l’actualité du bâtiment et de la construction sur un seul site !

Communiquez sur Info Bâtiment
communiquer-info-batiment
Construisez votre stratégie digitale
strategie-digitale-batiment