Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Le choix d’un bon modèle de grue garantit la sécurité de votre chantier

Vous avez un chantier de construction à lancer ? Vous avez prévu de déménager ? La solution de grutage peut vous aider à faciliter le déplacement de vos objets lourds. Découvrez dans cet article 4 conseils à suivre pour vous aider à choisir la bonne grue de levage à utiliser dans les règles de sécurité.

Choix de grutage : le poids et la taille comptent beaucoup

Tout d’abord, il vous est important de connaître le poids et la taille de la charge à soulever ou à déplacer. Sur la base de ces informations, vous pouvez ensuite fixer votre choix sur une grue de la capacité de levage qu’il vous faut ainsi que les différents accessoires de levage comme :

  • les crochets ;
  • les manilles ;
  • les cordes ;
  • les élingues.

Les professionnels de la fabrication, de la vente et de la location de grues comme cette société, fournissent généralement des tableaux de charge. Ceux-ci vont vous donner des informations sur les caractéristiques de capacité de charge de la grue que vous souhaitez avoir. Il s’agit entre autres du poids brut total que l’appareil de levage peut soulever pour un rayon précis. Il faut ensuite déduire le poids des accessoires de gréage de ce poids brut afin de pouvoir connaître le tonnage réel ou la capacité de charge réelle que l’engin de levage peut supporter.

Il faut aussi que vous teniez compte du type de charge à soulever. Notez par exemple qu’il vous faut des équipements de levage et une équipe de professionnels aguerris pour soulever des charges lourdes dont la forme est assez étrange.

Comprenez la hauteur de levage et la distance horizontale

Le deuxième facteur à prendre en compte est la hauteur de levage surtout pour les travaux en hauteur, notamment lors d’une construction d’immeuble à plusieurs étages. En fonction de la hauteur de levage de la charge, vous devrez choisir une grue télescopique avec la longueur qu’il faut pour les chargement et déchargement d’objets lourds.

Normalement, vous pouvez trouver les informations concernant la capacité et la longueur de la flèche de la grue dans les tableaux de charge. Pour information, la flèche télescopique d’une grue est le longeron incliné, la jambe de force ayant pour rôle de supporter le palan. L’angle de la flèche, son rayon, ainsi que le poids de la charge et le support de repos, jouent un rôle important dans le maintien de la stabilité de la grue.

En plus de déplacer des charges en mouvement vertical, vous devez aussi les déplacer, de manière horizontale. C’est pourquoi il est indispensable de connaître la distance horizontale que la flèche télescopique de votre grue, peut parcourir.

Voici quelques détails pouvant vous aider à faire votre choix de grutage Paris :

  • les grues sur chenilles disposent d’une flèche en treillis : leur capacité peut aller de 40 à 2000 tonnes et pour la hauteur de levage, ils peuvent monter jusqu’à 700 pieds avec un rayon télescopique de 500 pieds ;
  • les camions-grues hydrauliques peuvent assurer une manutention lourde de 600 tonnes maximum. Cette grue à flèche dotée d’un système hydraulique a une portée pouvant atteindre 200 pieds..

Vérifiez les conditions sur place et l’accès

Vous devrez choisir une grue en fonction de l’emplacement de votre chantier et de la manière dont vous pouvez y accéder. Certaines des grues utilisées dans l’industrie de la construction doivent être assemblées sur place.

  • Par exemple, alors que les grues sur chenilles à flèche en treillis ont la plus grande capacité de charge, vous devez souvent les transporter et les assembler sur le site. En conséquence, ils conviennent souvent mieux aux projets à long terme nécessitant des hauteurs de levage et une portée de charge extrêmes. ;
  • De même, les grues à tour, les plus hautes des grues, doivent également être transportées par un convoi exceptionnel et assemblées sur le site. Vous pouvez les utiliser dans des zones restreintes. Cependant, vous avez besoin d’une route d’accès appropriée au chantier de construction, car des grues mobiles doivent être utilisées pour assembler ce type d’engins de manutention et de levage à tour ;
  • Cependant, pour les petits projets de construction facilement accessibles, vous pouvez utiliser des HTC. Vous pouvez les utiliser avec un petit équipage de deux hommes. Ils sont également autorisés dans la rue, ce qui signifie que vous pouvez les conduire directement sur votre site. Vous pouvez utiliser ces engins de levage pour pratiquement toutes les tâches de levage de matériaux de petite taille. Vous pouvez en effet avoir recours à eux, tant sur un chantier de construction que pour des opérations de manutention, que ce soit pour un projet de déménagement industriel ou pour des travaux-publics.
Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Les avantages des piscines béton

Quand il est question de construire une piscine enterrée, le matériau est toujours au cœur de la préoccupation de tous les foyers. Ces dernières années, le béton est très prisé sur le marché. Il s’avère la matière idéale pour s’offrir une piscine répondant à toutes ses attentes. Il offre d’ailleurs d’innombrables avantages. En voici quelques-uns des plus importants.

Une piscine personnalisée

L’un des avantages des piscines béton est qu’elles permettent de s’offrir une piscine personnalisée. Ce matériau permet effectivement de réaliser la piscine de ses rêves. Dimension, forme, carrelage… Il peut tout réaliser. Il donne la possibilité d’avoir une piscine design et classique. Sans compter que le béton offre tous les revêtements possibles (ciré, enduit…). Il est d’ailleurs l’unique matériau qui assure la pose de carrelage. Les autres matériaux sont contraints de se limiter aux liners pour garantir l’étanchéité de la piscine.

Pour ceux qui souhaitent effectuer quelques aménagements, ce type de piscine est une excellente idée. Il permet d’orner joliment son espace extérieur et de décorer son jardin d’une manière plus authentique. Grâce à la possibilité de personnalisation, chaque foyer peut obtenir un extérieur unique. En outre, la piscine béton est connue pour garantir une atmosphère estivale qui ne laissera personne indifférente. Il peut accueillir chaleureusement ses hôtes. Sans oublier d’apporter du bien-être à sa famille et ses enfants. Il convient toutefois de bien choisir la dimension de sa piscine pour assurer un jardin bien harmonieux. Cela est d’ailleurs indispensable, car il n’est pas aussi facile de modifier les dimensions, voire de désinstaller, une piscine en béton.

Une piscine durable

Pour ceux qui sont en vue d’aménager une piscine, la piscine béton est le meilleur choix. Le béton est, en effet, un matériau durable. Il résiste aussi bien au temps qu’aux intempéries. Sa construction monobloc peut garantir une piscine bien solide. À noter que la solidité et la bonne résistance permettent de s’offrir un investissement pérenne qui résistera au temps. La piscine mettra donc en valeur son terrain et toute son habitation pendant de longues années. Par ailleurs, la piscine béton est indémodable. Ce qui permet d’épargner les rénovations. Certes, la construction peut représenter certains coûts. Toutefois, il s’agit d’un tarif bien avantageux au moment d’une potentielle revente.

Grâce à sa structure solide, la piscine est indéformable et infissurable. Toute son armature a été conçue spécialement avec un coulage doté d’une grande épaisseur et uniforme. La construction en béton est donc extrêmement tenace pouvant résister aux poussées intérieures, de l’eau, et extérieures, de la terre. Parfaitement étanche, elle ne procure aucune zone de fragilité structurelle. Sans compter que le procédé de fabrication des piscines en béton est considéré comme étant le seul qui garantisse des piscines parfaitement étanches. Il convient néanmoins de faire appel à une société spécialisée pour bénéficier d’une piscine ultra solide. Cette dernière connaît les meilleures techniques pour la construire. Elle est également en possession des outils spécifiques pour mener les travaux dans un bref délai. Cet expert propose d’ailleurs diverses formules correspondant aux attentes et budget de chaque foyer.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Pourquoi privilégier les services d’un professionnel pour le nettoyage de toiture ?

Le couvreur est l’artisan qui se charge de tous les travaux relatifs à la toiture. On peut solliciter ses services pour la mise en place de cette dernière, pour sa réparation et son entretien. En effet, le toit est, de tous les éléments de la maison, le principal garant du bon état de celle-ci. En raison de l’importance de son rôle, la toiture nécessite donc une attention particulière. Elle devra être nettoyée périodiquement. Si cette tâche parait facile à mettre en œuvre, sachez que l’intervention d’un spécialiste en la matière s’avère souvent nécessaire. Pourquoi privilégier les services d’un professionnel pour le nettoyage de toiture ? Retrouvez les réponses à cette question dans l’article.

Confier le démoussage à un professionnel c’est assurer sa propre sécurité

En contactant un professionnel expérimenté comme https://www.renovation-habitat-49.fr/ pour nettoyer votre toit, vous garantissez votre propre sécurité. En effet, cette tâche implique inévitablement un travail réalisé en hauteur. L’opérateur s’expose alors à différents risques, notamment la chute dans le vide. Par contre, le couvreur dispose des capacités aussi bien intellectuelles que physiques requises pour se prémunir contre les accidents. En effet, l’équipement de protection individuelle (EPI) dont il se munit lui permet de travailler en toute sécurité. D’ailleurs, pourquoi s’exposer volontairement au danger lorsqu’on peut les éviter ?

Engager un professionnel pour ses compétences

Le couvreur est un véritable expert dans son domaine de compétence. De ce fait, il est le mieux qualifié pour réaliser tous les travaux relatifs à l’entretien du toit. En l’occurrence, il y a le démoussage et le nettoyage de ce dernier. De surcroit, il dispose du matériel indispensable pour une parfaite exécution de la mission que vous lui confiez. Sachez  qu’il a à son compte plusieurs années d’expérience. Ce qui explique sa capacité à s’adapter à toute situation. D’ailleurs, vous pouvez être sûr d’obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes avec ses services.

Embaucher un couvreur professionnel pour la clarté et la transparence de son devis

D’un professionnel à un autre, le prix d’une même prestation peut différer. Il en va de même du démoussage de toiture. Le coût de cette opération dépendra des spécificités du toit à traiter, notamment ses dimensions, son état, le type de matériaux utilisé pour l’habiller et la situation géographique de  la maison. Pensez donc à faire un comparatif des prix avant de porter votre choix sur tel ou tel prestataire. Demandez à 3 ou 4 entreprises de dresser un devis de vos travaux. Pour éviter les mauvaises surprises, ce document devra être aussi clair que détaillé. À titre d’information, vous avez aujourd’hui la possibilité d’obtenir un devis gratuitement en visitant le site web de certains couvreurs. 

Le démoussage ne se limite pas au simple nettoyage

Contrairement à ce que beaucoup pensent, le démoussage ne consiste pas seulement à retirer les déchets et les champignons recouvrant le toit. Avant d’entamer la moindre chose, le couvreur doit en effet effectuer une évaluation de l’état général de celui-ci. S’il présente des fuites, le professionnel procèdera à sa réparation avant d’humidifier la surface à nettoyer. Après l’avoir débarrassé des différentes souillures, il viendra pulvériser un traitement hydrofuge pour limiter la formation de végétaux indésirables. Toutefois, sachez que les travaux de réparation feront l’objet d’une facture distincte de celle du nettoyage. Voilà encore une raison de demander un devis de vos opérations.

Quel bardage choisir pour la rénovation d’un bâtiment ?

Le bardage constitue un revêtement de bâtiment très bénéfique pour son utilisateur. En dehors de la sécurité qu’il lui offre, il demeure l’une des meilleures solutions pour renforcer l’étanchéité des murs d’une maison. Cependant, si vous voulez l’utiliser, vous devrez sélectionner celui qui correspond le plus à votre logement. À ce compte, l’idéal semble de prendre le maximum d’informations sur les différents modèles qui existent afin d’effectuer un choix judicieux.

Le bardage en bois

Si vous souhaitez donner un aspect traditionnel à votre mur, alors le bardage en bois vous intéressera certainement. Son point fort se situe surtout au niveau du matériau utilisé pour sa fabrication : le bois.

De plus, le bardage en bois reste une solution de choix en raison de sa forte résistance à l’humidité. Il est aussi rendu disponible suivant une grande variété de styles : en clins, en bardeaux ou en panneaux.

Par ailleurs, en dépit de ses nombreux avantages, le bois reste une matière qui exige un entretien régulier, quoi que vous puissiez monter en gamme dans le choix des essences. Cependant, que vous choisissiez l’une ou l’autre des essences, il faut garder une excellente fréquence de nettoyage pour prolonger sa résistance.

D’autre part, si vous choisissez ce type de bardage lors de l’installation, vous devez vous protéger, notamment avec des chaussures de sécurité. Vous pouvez d’ailleurs effectuer un tour sur Univers Pro pour être mieux renseigné sur le sujet.

Le bardage en acier 

Le bardage en acier offre à votre maison un aspect très design et contemporain. Il est proposé sur le marché sous plusieurs formes, notamment en plaques, lames, cassettes ou tôles planes.

De plus, non seulement il constitue un outil de décoration idéal pour votre façade, mais il renferme aussi des éléments isolants performants. En y ayant recours, vous améliorerez certainement la résistance de votre bâtiment. En outre, il faut également préciser qu’il est souvent fabriqué à partir d’acier galvanisé, et rarement en aluminium ou en inox.

Malgré tous les points forts de ce type de bardage, vous devez également savoir qu’il est très bruyant en période de pluie. Alors, avant de vous rabattre sur ce produit, assurez-vous que vous pouvez supporter les bruits.

Le bardage en pierres

Sur le marché, vous trouverez aussi des bardages qui sont essentiellement fabriqués à base de pierres naturelles. Même s’ils sont de plus en plus rares en raison de leur cout particulièrement élevé, il faut toutefois préciser qu’il s’agit de revêtements esthétiquement imposants.

En outre, en raison de la particularité de ce type de bardage lors de l’installation, il est conseillé de demander les services d’un professionnel.

En effet, lorsqu’il est installé dans les règles de l’art, il peut vous offrir un réel avantage en termes de performance thermique. Son implantation peut, par contre, receler quelques complications, surtout à cause du poids de la pierre.

Par ailleurs, disponible en dalles, en pavés ou en carreaux, ce bardage s’avère aussi très durable et ne nécessite pas un entretien particulier. Alors, si vous souhaitez vous éviter de longues heures de nettoyage, celui-ci se présente comme le choix idéal.

Les 6 équipements indispensables sur un chantier

En tant que chef de chantier dans le BTP, vous vous devez de garantir le bon déroulement des chantiers. Non seulement, vous satisfaire les clients, mais en plus, vous assurerez les divers risques professionnels. En effet, il faut adopter des mesures de protection pour les ouvriers mais aussi des mesures pour que le matériel soit opérationnel tout en respectant la règlementation en vigueur. Entre marquage CE, casque de sécurité, bouchons, protections individuelles… Voici les indispensables pour vos travaux.

Un espace privé sur le lieu de travail

Sur un chantier avec plusieurs travailleurs et sur une longue durée, il est obligatoire de mettre en place une cabane de chantier. Si vous le mettez sur un terrain privé, aucune autorisation n’est requise. Par contre sur un domaine public, il faut un permis de stationnement remis par le maire. Cette installation participe au bien-être du travailleur. Vous devez donc installer :

  • Un bureau pour les réunions ou les temps de pause ;
  • Un vestiaire pour se changer et pour mettre en toute sécurité les biens personnels ;
  • Un sanitaire, indispensable pour les lieux sans point d’eau ou WC.

Le groupe électrogène : Pour un travail en toute sécurité

Si le chantier n’est pas encore d’un réseau électrique, alors le groupe électrogène est indispensable. Il vous sera possible de garantir une meilleure sécurité au travail et de faire fonctionner les engins ainsi que les outils électriques. Lorsque la nuit tombe, il sera aussi possible d’éclairer le chantier. Il permettra aux ouvriers de travailler dans les meilleures conditions.

Le marquage de la zone : Pour un chantier mieux sécurisé

Pour une meilleure protection contre les risques, chaque zone doit être bien délimitée. Il est indispensable d’éviter que les riverains ne pénètrent dans la zone et d’interdire l’accès. Aussi, il faudra assurer des protections contre les chutes d’objet ou les projections de débris. Enfin, il est recommandé de protéger le chantier contre les éventuels vols et intrusions la nuit. Pour ce faire, barrières, grilles et palissades doivent être mis en place.

Etre en règle grâce au panneau d’affichage

Si vous effectuez des travaux de démolition ou de construction chez un client, il doit avoir un permis de construire provenant de la mairie. Dès que le chantier commence, il faut donc afficher sur un panneau, un extrait de l’autorisation avec : le nom, la raison sociale, la date de remise du permis avec son numéro, la nature du projet avec la superficie du terrain, l’adresse de la mairie, le nom de l’architecte, ainsi que les droits de recours.

Les équipements de protection individuelle

Afin de réduire les risques d’accident, il est indispensable de fournir un équipement de protection individuelle à chaque employé. Parmi cette liste d’EPI, on retrouve :

  • Les lunettes de protection ;
  • Toute protection de la tête comme les casques anti chocs ou la casquette de sécurité avec visière ou non ;
  • Les masques de protection afin de se protéger du Covid-19 ;
  • Toute protection auditive ;
  • Les gants de protection ;
  • Les sangles et le harnais de sécurité pour les travaux en hauteur ;
  • Les vêtements de protection et les chaussures de sécurité.

Ce lien vous permettra d’en savoir plus sur la protection chantier : https://www.acetprotection.com/protection-de-chantier/

Sur certains chantiers de grande envergure, la présence de protection collective est indispensable. Ils sont recommandés pour réduire les incidents qui peuvent être engendrés par un incendie, une chute lors de travaux en hauteur ou une glissade sur le sol. Il faut ainsi prévoir des filets anti-chute, des extincteurs mobiles, des garde-corps ou encore des tapis antidérapants.

Les engins et le matériel pour garantir la bonne marche des travaux

Dans la réalisation de certains types de travaux, il faut qu’il y ait certains engins spéciaux et opérationnels de suite. Ils permettent aux ouvriers d’avancer et d’éviter les retards sur le chantier. Ça peut être une bétonnière, un éclairage de chantier, des échafaudages ou encore une niveleuse…

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment trouver un bien immobilier à Lyon?

Surnommée « la ville des lumières », Lyon est un endroit où il fait bon de vivre. La gastronomie, le paysage et les rues animées font de cette ville, la perle rare de France. Pour ceux qui ont décidé de s’y installer, voici quelques conseils et astuces pour trouver l’appartement de ses rêves.

Repérer le quartier idéal et faire des recherches

Pour bénéficier de l’effervescence de la ville et profiter du calme de la campagne, investir à Lyon peut être une bonne idée. Cette ville regorge, en effet, d’une potentialité touristique et économique qui incite les gens à s’y installer. Pour trouver le logement idéal, il est important de suivre et de respecter les étapes de recherche, en commençant par l’établissement du budget. L’idée est de définir le type d’appartement que l’on souhaite acquérir et l’argent dont on dispose pour réaliser le projet. Il est important d’y inclure tous les frais et les dépenses liés à la vente, notamment les charges de copropriété, les frais d’acquisition, des taxes du logement et des frais de déménagement.

L’établissement du budget va aussi permettre d’éviter de se tromper dans les calculs. Une fois cette étape franchie, le futur propriétaire doit définir l’emplacement géographique du logement. Cela consiste à cibler la rue et le quartier où l’acheteur souhaite s’installer. Il faut savoir que le prix d’un bien varie selon d’un lieu à un autre. Cela signifie que la définition de la localisation est importante pour trouver un appartement haut standing à un prix raisonnable. Pour repérer l’appartement ou la maison idéale, l’acquéreur doit aussi prendre en compte certains critères, à savoir la proximité de la maison avec les commerces, les écoles et le lieu de travail. Parmi les quartiers les plus recommandés, on a le vieux Lyon, le Monchat et La Confluence.

Faire confiance à l’expertise d’un agent immobilier

Engager un agent immobilier n’est pas seulement bénéfique pour les propriétaires de bien. Cette option est aussi avantageuse pour les acheteurs dans la mesure où ça leur permet de faciliter les recherches et de trouver un logement rapidement. Principal intermédiaire entre les deux parties, l’agent immobilier propose les meilleures offres immobilières grâce à une base de données riche et régulièrement mise à jour. Il met en relation l’acquéreur avec le vendeur et met tous les moyens en œuvre pour négocier le prix et l’adapter selon ses besoins et son budget. Sa connaissance du marché locale lui permet, par ailleurs, de proposer un logement conforme aux exigences de l’acheteur (prix, localisation, nombre de pièces…).

Comme évoqué, l’agent immobilier aide l’acheteur à repérer les meilleures annonces en termes de vente appartement neuf à Lyon. Ses responsabilités n’en restent pas là puisque c’est aussi lui qui s’occupe de toutes les démarches administratives relatives aux transactions immobilières (acte de vente, crédit immobilier, etc.). Faire appel à ses services permet donc à l’acquéreur de se détacher des nombreuses contraintes et de se focaliser sur ses travaux de déménagement. De la visite du bien à la signature du contrat de vente, l’agent immobilier accompagne son client tout au long de la procédure d’achat.

Les informations à retenir sur la construction d’une dépendance

Parfois, on peut se sentir un peu à l’étroit chez soi. On cherche un endroit pour stocker nos anciens meubles ou pour rester au retrait des bruits de la maison. La construction d’une dépendance est l’une des solutions pour ce faire. Le local peut en effet faire office de chambre d’ami, de garage ou d’espace de travail. Dans tous les cas, le projet d’aménagement doit se faire dans le respect de certaines règles. Justement, nous partageons dans cet article les informations à retenir avant de se lancer dans la création d’une dépendance. Découvrez !

Quelle démarche administrative suivre pour la création d’une dépendance ?

Comme tous travaux de construction, il faut passer à la mairie avant d’entamer la moindre chose. En effet, il est important de se renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur dans votre localité. Selon les régions, le Plan Local d’Urbanisme peut également encadrer la création d’une dépendance. Ce document peut exiger ou proscrire l’utilisation de certains matériaux. Il peut aussi déterminer vos droits concernant la surface du sol à bâtir, son implantation et ses ouvertures, notamment les distances à respecter par rapport à la propriété voisine.

Par ailleurs, on se basera sur la superficie de la dépendance pour savoir si une autorisation préalable est requise ou non. Si l’extension implique la création de plus de 20m² de surface habitable, une demande de permis de construire devra être formulée.  Par contre, si elle est comprise entre 5 et 20m², le dépôt d’une déclaration préalable des travaux en mairie suffit. Il est même possible que l’accord des voisins soit requis.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous rendre auprès de votre mairie pour vous renseigner. Vous pouvez aussi compter sur l’aide de cette entreprise de maconnerie dans le Tarn et Garonne. Elle vous accompagnera dans les démarches administratives à suivre. Il se chargera également de vos travaux de maçonnerie.

 Que doit comprendre un plan de construction pour la création d’une dépendance ?

La réalisation des plans de la construction de la dépendance est une étape cruciale. Dans leur élaboration, certains paramètres sont à prendre en compte. Parmi ceux-ci figurent l’emplacement de la dépendance, sa surface, sa hauteur, les matériaux pour son ossature, le nombre d’ouvertures et la fondation.  Pour assurer le confort dans les lieux, on pensera également à l’isolation des murs, du toit et du sol. L’aménagement et la décoration devront aussi figurer dans le plan.

En outre, si la dépendance fait office d’un espace de vie, elle doit être raccordée au réseau d’eau et d’électricité. En conséquence, la réalisation des canalisations enterrées et le raccordement à ces réseaux sont nécessaires.

Comme vous pouvez le constater, l’élaboration d’un plan de construction d’une dépendance est une tâche complexe.  De plus, il est difficile d’estimer techniquement et financièrement les travaux. Il en va de même de l’investissement en termes de temps qu’ils demandent. Ainsi, nous vous conseillons de contacter une entreprise de maçonnerie pour cette opération. Outre la validation de votre plan, vous bénéficierez également de précieux conseils sur l’emplacement ou l’agencement de l’ouvrage.

Quels sont les travaux à exécuter pour la création d’une dépendance ?

Après l’obtention de l’autorisation nécessaire, l’élaboration du plan de la construction et l’estimation du coût des travaux, le chantier de création d’une dépendance peut être entamé.

Sa réalisation doit se faire selon un ordre bien déterminé. Il se présente comme suit : le raccordement au réseau d’eau et d’électricité, le terrassement et le coulage de la chape, l’élévation des murs, l’installation de la toiture, la mise en place des portes et des fenêtres et les travaux d’isolation. Viennent ensuite le cloisonnage, l’installation des luminaires et la plomberie et, enfin, la pose des revêtements (murs, sols, etc.).

La construction d’une dépendance est aussi complexe que la réalisation du plan. En effet, elle fait appel à des compétences dans différents domaines. Vous l’aurez compris, solliciter les services d’une entreprise de maçonnerie est incontournable. Vous pouvez lui confier vos projets de construction de A à Z.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Travaux de ravalement de façade : à quel prix s’attendre ?

Le ravalement de façade est une série de travaux que tout propriétaire de maison devra exécuter à un certain moment. Sa réalisation implique la plupart du temps un chantier lourd et des opérations plus que complexes. Ces éléments vont d’ailleurs exercer une influence considérable sur le coût des travaux. En effet, un ravalement de façade peut coûter relativement cher. Malgré cela, il présente des avantages non négligeables sur le long comme sur le court terme. Mais à quel prix faut-il s’attendre pour faire ravaler la façade de sa maison ? Nous répondons à cette question dans les lignes qui suivent.

En quoi consiste le ravalement de façade ? Dans quel intérêt le réaliser ?

Le ravalement de façade est un travail du bâtiment. Il vise principalement à remettre à neuf les murs extérieurs d’une maison individuelle ou d’un immeuble. Comme susmentionnées, plusieurs opérations le composent. Parmi celles-ci, il y a le nettoyage de la façade, la réparation, les travaux d’isolation ainsi que la pose d’un nouveau revêtement. Néanmoins, la nature des travaux à réaliser dépendra en grande partie de vos besoins et de l’état de la structure. Dans tous les cas, nous vous recommandons de faire appel à ce ravaleur professionnel situé dans la Loire Atlantique pour leur exécution.

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui se posent la question sur l’intérêt de telles opérations. Notez qu’il s’agit avant tout d’une obligation légale. En effet, le Code de la construction et de l’habitation impose à tout propriétaire de maison ou d’immeuble de ravaler la façade de leur bâtiment  une fois au moins tous les 10 ans. Une amende d’un montant de 3 750€ est par conséquent prévue pour toute négligence. Cette loi tend surtout à préserver la sécurité publique. En effet, une façade en mauvais état ne met pas uniquement en péril la sécurité des résidents de la demeure. Elle représente aussi un danger pour les personnes l’avoisinant.

Enfin, en plus permettre le maintien en bon état des façades extérieures, le ravalement contribue à la consolidation et la pérennisation de la bâtisse. Sa mise en œuvre devra donc se faire avec minutie. Ainsi, votre maison jouira d’une nouvelle jeunesse après les travaux.

Bref aperçu des différentes opérations et de leur coût

Il convient de rappeler que le coût d’une prestation sera tributaire de sa nature. Toutefois, le prix est fixé au m2 dans le cadre du ravalement de façade. Néanmoins, chaque professionnel dispose de leur propre critère pour fixer leur tarif. En revanche, ils prennent généralement en compte : l’état de la façade, ses dimensions, le type de matériaux utilisés pour la construire, la technique de ravalement à mettre en œuvre, les matériels et les matériaux indispensables pour la bonne exécution de sa mission.

À titre indicatif, une rénovation de la façade coûte en moyenne entre 30€ et 150€ par m². Si vous avez une maison dont la surface totale est de 1000m², avec un total de 150 m² de façade à ravaler, il faudra compter entre 4 500€ et 15 000€ TTC.

Pour ce qui est des autres opérations, le nettoyage de façade coûte entre 4€ et 30€ par m². Ce prix peut varier en fonction de la technique mise en œuvre par le ravaleur. Le prix d’un traitement anti-mousse oscille actuellement les 30€ et 100€ le mètre linéaire. Quant à l’isolation thermique par l’extérieur, le prix moyen se situe entre 50€ et 80€ HT. Dans tous les cas, il est conseillé de comparer les différents devis qui vous sont proposés. Vous saurez ainsi quelle entreprise vous fera bénéficier d’un bon rapport qualité/prix.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Focus sur les erreurs les plus fréquentes en travaux de toiture

Il existe de nombreuses raisons qui nous amènent à effectuer nos travaux de toiture nous-mêmes. Il peut s’agir des raisons purement économiques, ou tout simplement parce que nous avons du temps à consacrer aux diverses tâches. Dans tous les cas, il n’est pas rare que nous commettions des erreurs au cours de leur réalisation. Quelles sont-elles ? Comment les éviter ? Nous répondons à ces questions.

Entamer les travaux de réparation sans diagnostiquer le toit au préalable

Nous tentons souvent de réparer les premiers dégâts que nous constatons. Sachez que c’est une mauvaise manière d’entamer les travaux. En effet, il est nécessaire d’inspecter scrupuleusement la structure avant d’entamer la moindre chose. Concrètement, une évaluation de l’état de la toiture et ses composants sera réalisée. L’idéal est de confier la réalisation de ce diagnostic à une entreprise de couverture comme celle qui se trouve sur https://www.entreprise-couverture-46.fr/. Ce professionnel saura définir avec précision les différents travaux à exécuter afin de remettre la couverture en bon état.

 Négliger les consignes de sécurité

Que ce soit pour le remplacement d’une tuile cassée ou le nettoyage du toit, ces activités se pratiquent en hauteur. En les effectuant, vous vous exposez donc à différents risques comme la chute dans le vide. Il est donc essentiel de prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir votre sécurité. Sachez qu’une chute pourrait vous être fatale. En conséquence, l’installation d’échafaudages et le port d’un EPI couvreur sont impératifs. L’équipement de protection individuel permet d’éviter les accidents. Il se compose entre autres de casque de sécurité, d’un harnais de sécurité, d’un garde-corps, de chaussures à semelles antidérapantes, de gants de protection, etc.  

Utiliser des matériaux mal adaptés ou inadaptés

Au moment de choisir les matériaux pour habiller la toiture, plusieurs paramètres devront être pris en compte. Parmi ceux-ci figurent les règles d’urbanisme applicable dans votre ville. Le Plan Local d’Urbanisme peut en effet exiger l’utilisation de matériaux spécifiques. Ainsi, il est crucial de se tenir au courant de ces normes avant tout achat. Rendez-vous auprès de votre Mairie pour obtenir les renseignements nécessaires. En outre, il ne faut pas ignorer les caractéristiques propres de votre toiture. Le type de tuile à mettre en place dépend de la forme et du degré d’inclinaison de celle-ci. Enfin, ce choix sera tributaire des conditions climatiques et météorologiques de votre région.

Ne pas organiser les travaux au préalable

Pour assurer le bon déroulement des opérations, une bonne préparation s’impose toujours. Ceci est indispensable que vous prévoyiez de nettoyer ou de rénover votre toiture. Par exemple, il est crucial d’avoir à portée de main les outils et les matériaux dont on a besoin. Ceci évite les va-et-vient incessants et vous fera donc gagner du temps. À part cela, pensez à préparer un budget assez large. On rencontre souvent des imprévus lors de la réalisation des travaux de toiture. Néanmoins, pour éviter les mauvaises surprises, demandez à une entreprise de couverture d’établir un devis de vos travaux.

Ne pas respecter l’ordre de réalisation des travaux

Pour réussir les travaux, il faut toujours les appréhender dans le bon ordre. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas, surtout lorsqu’on est amené à démousser le toit. Pour réaliser les travaux dans le bon ordre, il faut avant tout assurer le bon fonctionnement des gouttières. On passe ensuite au retrait des mousses, des lichens et toute autre souillure sur le revêtement du toit. On profite également de cette occasion pour corriger les imperfections de ce dernier. Lorsque la toiture sera totalement saine et propre, on procède à la pulvérisation des différents traitements à sa surface.

En revanche, il est toujours plus judicieux de solliciter les services d’une entreprise de couverture, et ce, peu importe la nature des travaux de toiture à réaliser.

Ne pas réaliser de test d’étanchéité

Après les travaux de réparation ou de rénovation, il faut absolument vérifier l’étanchéité de la toiture. En effet, le défaut d’étanchéité du toit est à l’origine des infiltrations d’eau. Cependant, nous savons que l’humidité est l’ennemi numéro 1 de la toiture et de ses composants. En effet, elle n’affecte pas seulement le revêtement du toit. Elle nuit aussi aux autres éléments. D’ailleurs, l’humidité favorise la formation des mousses, de champignons parasitaires et des moisissures. Sur le long terme, elle provoque le ramollissement des structures en bois telles que la charpente. En bref, lorsque les eaux de pluie s’infiltrent, elles peuvent gravement affecter l’état général du toit.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment limiter le développement des mousses et des lichens sur la toiture?

La toiture est un élément clé de la maison. Outre son rôle de protection, elle participe assure une fonction esthétique. En optant pour une forme spécifique et en l’habillant avec les bons matériaux de couverture, le toit peut donner du cachet à la demeure. Toutefois, il n’est jamais à l’abri de l’invasion des  mousses, des lichens et autres végétaux indésirables. En effet, l’humidité et les variations fréquentes de températures favorisent le développement de ces champignons parasitaires. Dans cet article, nous vous donnons des moyens de limiter leur expansion.   

Le démoussage régulier de la toiture

Pour préserver le bon état de la toiture, elle doit être constamment entretenue. En effet, les mousses et les lichens sont des végétaux ravageurs. Non seulement ils provoquent le soulèvement des tuiles. Ces parasites sont aussi à la source de leurs fissures et des problèmes d’humidité. Il convient donc de s’en débarrasser. Effectivement, le démoussage du toit doit se faire tous les ans. Pour sa réalisation, il est conseillé de faire intervenir cette entreprise de couverture dans le 01. En plus du nettoyage, il peut se charger de la réparation des défauts de votre couverture.

L’application d’un traitement anti-mousse  et d’un hydrofuge

Le démoussage serait incomplet sans l’application d’un traitement anti-mousse sur la surface concernée. Ce produit facilite d’ailleurs le décollement des souillures sur les tuiles. Il s’agit d’un traitement à base de fongicide destiné à détruire les champignons. Selon les cas, le produit doit être rincé ou non. Néanmoins, il est nécessaire de se renseigner sur sa nature pour éviter les mauvaises surprises.

En outre, la pulvérisation d’un produit hydrofuge est préconisée après le démoussage. En plus de freiner la réapparition des mousses et des lichens, il a des propriétés imperméabilisantes. À l’instar de l’anti-mousse, le traitement hydrofuge à utiliser sera fonction de la nature de votre matériau de couverture. Ici encore, nous vous encourageons à demander l’aide d’un couvreur.

L’élagage des arbres aux alentours de la maison

À côté des mousses et des lichens, les débris de feuilles et les petites branches qui tombent sur la toiture provoquent des stagnations d’eau. Comme nous l’avons précisé plus haut, un toit humide est un environnement propice à la formation des champignons parasitaires. Ainsi, il est nécessaire de veiller à ce que le toit bénéficie de la lumière du soleil. Plus encore, les branches des arbres qui surplombent votre couverture devront être élaguées afin qu’elles ne fassent pas trop d’ombre. D’ailleurs, cela vous éviterait les travaux de réparation trop couteux si ces branches viennent à tomber sur le toit.

Quelques points à savoir

Toutes les opérations que nous avons citées dans cet article impliquent un travail réalisé en hauteur. Les risques liés à leur pratique sont alors nombreux. Les travaux de toiture devront donc être réservés aux spécialistes. En effet, les couvreurs professionnels disposent du matériel adéquat pour assurer leur sécurité. Ils se munissent d’un équipement de protection individuel ou EPI. Ce dernier comprend un casque de sécurité, des bottes antidérapantes, un harnais de sécurité, etc.  Ainsi, si vous décidez d’effectuer vous-mêmes les travaux, veillez à porter un minimum d’équipement pour éviter les accidents.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Lumière sur les différentes étapes du ravalement de façade

Le ravalement de façade consiste à remettre en état les murs extérieurs d’un logement. Concrètement, une série d’opérations sera réalisée afin de redonner au bâti son aspect originel. En effet, les travaux ne  sont pas entrepris pour des raisons purement esthétiques. En plus de consolider la structure, ils vous éviteront les sanctions légales prévues par le Code de la construction et de l’habitation. Le ravalement de façade est une obligation légale. Le manquement à celle-ci donne lieu au paiement d’une amende de 3 750€. Par ailleurs, les travaux se déroulent en plusieurs étapes. Justement, nous allons nous focaliser sur ces dernières.

Étape 1 : l’évaluation de l’état de la façade

Dans le domaine de la construction, tous travaux de rénovation commencent impérativement par l’évaluation de l’état de la structure. Il en va de même pour le ravalement de façade. Pour cette opération, nous vous recommandons de faire appel à un façadier commehttps://www.facadier-peintre-46.fr/. En effet, elle doit être réalisée minutieusement. Les études menées par cet expert permettront de détecter les pathologies affectant la façade. Il pourra en conséquence proposer des solutions adaptées à chaque situation. Il va d’ailleurs vous soumettre un devis. Ce qui vous permettra de mieux vous préparer à la réalisation des travaux.

Étape 2 : la préparation des travaux de ravalement

Pour assurer le bon déroulement des travaux, une bonne organisation du chantier s’impose. La préparation se matérialise d’abord par le dépôt d’une déclaration préalable à la mairie. Si des modifications significatives de la façade sont prévues, l’obtention d’un permis de construire pourrait être obligatoire. Vient ensuite le transport des matériaux et matériels indispensables à l’exécution des travaux. Il est crucial de les avoir à portée de mains pour éviter les va-et-vient. Les opérations se poursuivent avec l’installation des échafaudages. S’ils empiètent sur la voie publique, une demande d’autorisation distincte de celles précédemment citées devra être formulée.

Étape 3 : le nettoyage et le traitement de la façade

Les murs extérieurs de la maison seront nettoyés avant la correction de leurs défauts. Pour ce faire, il est possible de recourir à différentes techniques de nettoyage. Néanmoins, celle à mettre en œuvre sera tributaire de la nature du support et de son état. Parmi ces méthodes, on peut citer le nettoyage à haute pression, la nébulisation, le gommage, le sablage, le ponçage et le peeling.

Après avoir débarrassé la façade des différentes saletés, un traitement anti-mousse sera appliqué sur sa surface. Ce produit permet de limiter l’encrassement de vos murs et freiner le développement des parasites végétaux (mousses, lichens et champignons). Notez toutefois que le type produit à utiliser variera en fonction de la nature de la façade. Demandez conseil à un spécialiste en travaux de ravalement avant tout achat.

Étape 4 : la remise à neuf de la façade

Cette étape se concrétise par la réparation des défauts de la façade. Même si l’opération parait simple, nous vous encourageons à solliciter l’aide d’un façadier professionnel pour son exécution. En effet, la rénovation de la façade implique souvent :

  • Le colmatage des fissures
  • La réparation des joints muraux
  • Des travaux d’isolation thermique

Engager un professionnel garantit la solidité et la qualité de l’ouvrage. D’ailleurs, grâce à la garantie décennale dont vous bénéficiez, il vous sera possible de demander réparation dans les 10 ans qui suivent la livraison de l’ouvrage. Le dommage doit néanmoins résulter de la malfaçon de celui-ci.

Étape 5 : La finition

Le ravalement de façade s’achève avec les travaux de finition. En plus d’embellir la structure, ces derniers participent à sa consolidation. Vous avez la possibilité de choisir entre différentes finitions. Vous pouvez par exemple opter pour la peinture, le crépi (l’enduit) ou encore pour la pose de bardage de façade.

Dans tous les cas, prenez le soin de consulter le Plan Local d’Urbanisme de votre région avant de choisir telle ou telle finition. En général, ce document est accessible sur internet et auprès du service d’urbanisme de votre mairie. Notez qu’il peut restreindre votre choix, voire vous imposer l’utilisation d’un matériau spécifique.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Pourquoi solliciter l’aide d’un courtier immobilier ?

Vous avez déjà fait appel à un courtier en crédit immobilier dans le cadre d’une demande de crédit immobilier ? Si ce n’est pas le cas, sachez que vous pourrez avoir besoin de l’aide de ce professionnel dans le cadre de votre projet immobilier en Israël. La raison en est que le prix des biens immobiliers y est cher et que les banques sont très strictes. Découvrez sans plus tarder de bonnes raisons pour solliciter l’intervention d’un courtier en crédit immobilier.

 

Trouver rapidement une banque

Grâce à l’aide d’un courtier en crédit immobilier en Israël, vous ne perdrez pas votre temps à chercher une banque qui est en mesure de vous financer. Le courtier en crédit immobilier est en partenariat avec plusieurs banques et vous aurez juste à lui indiquer vos attentes pour qu’il puisse vous trouver la banque qui saura vous donner satisfaction. Grâce à son intervention, vous aurez rapidement une offre de crédit sur mesure. Vous pourrez alors formuler votre demande, mais avant cela, vous devez négocier les conditions de votre crédit.

 

Mieux négocier les conditions de son crédit

Lorsqu’une banque vous fait une offre de crédit, n’oubliez pas de négocier les conditions qui y sont associées afin que vous soyez plus tranquille lors du remboursement. Pour convaincre une banque, vous devez lui prouver que vous êtes un client solvable. Pour ce faire, fournissez quelques preuves de votre solvabilité notamment des justificatifs de vos revenus ou encore votre capacité d’épargne. Vous devez également montrer à la banque que vous avez un apport personnel dans le cadre de votre projet. En présentant ces justificatifs à la banque, vous lui montrez que vous avez les moyens de rembourser vos dettes.

Par ailleurs, si vous ne pouvez pas prouver que vous êtes un client solvable, il est préférable de faire appel à un courtier en crédit immobilier. Ce dernier se portera garant pour vous afin que la banque vous accorde un prêt associé à des conditions intéressantes.

 

Se faire valider rapidement sa demande

Grâce à l’intervention d’un courtier en crédit immobilier, vous aurez une assistance personnalisée même pour faire votre demande de crédit. Ainsi, vous pourrez être sûr que votre demande ne sera pas rejetée. Le courtier vous indiquera tous les documents qui doivent figurer dans votre dossier de demande. Il interviendra également auprès de sa banque partenaire afin que votre dossier soit priorisé. Face à une telle situation, vous pouvez prétendre à une validation rapide de votre demande. Il vous reste à attendre le déblocage des fonds afin que vous puissiez passer à l’achat du bien immobilier de votre choix.

 

Disposer du prêt rapidement

Grâce à l’intervention d’un courtier en crédit immobilier, vous pouvez obtenir votre financement en un claquement de doigts. En effet, le courtier peut faire jouer son influence auprès de sa banque partenaire. En plus de faire valider rapidement votre demande, il peut aussi demander à la banque de débloquer rapidement votre crédit. Grâce à son intervention, vous n’aurez plus à attendre pendant plusieurs semaines pour obtenir votre prêt.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Ce qu’il faut savoir sur l’hydrofugation de toiture

Faisant partie des éléments les plus importants d’une maison, la toiture joue un rôle considérable. Non seulement elle protège les résidents contre les intempéries et diverses agressions. Elle garantit également le bon état général de la bâtisse. En raison de son importance, cette structure mérite toute notre attention. En effet, pour qu’elle puisse jouer de façon pérenne ses rôles, il convient de lui offrir une meilleure protection. L’hydrofugation est l’un des procédés pour ce faire. Justement, nous en parlons dans le présent article.

Pourquoi procéder à l’hydrofugation de sa toiture ?

L’hydrofugation de la toiture consiste à pulvériser un produit hydrofuge sur sa surface. Elle est entreprise après l’avoir démoussé. En effet, les professionnels en travaux de toiture préconisent sa mise en œuvre.  Sachez que l’application d’un produit hydrofuge sur la toiture présente de nombreux avantages. Encore faut-il choisir un produit adapté au type de couverture mis en place.

De manière générale, le produit hydrofuge permet de conserver le bon état du toit et lui assure une bonne durabilité. Il le rend plus résistant aux intempéries et moins vulnérable à la pollution. La toiture aura ainsi une apparence neuve durant des années.

En outre, l’hydrofugation optimise l’étanchéité à l’eau de la toiture. Elle réduit la porosité des tuiles et limite, de ce fait, les problèmes d’humidité dans la maison. Cependant, ce procédé ne peut mettre un terme aux fuites dues au mauvais état du toit. Dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme ce couvreur expérimenté dans les Pyrennees Orientales.

Enfin, ce traitement empêche le développement des parasites végétaux tels que les mousses et les lichens.

Aperçu des différentes sortes de produits hydrofuges

Il existe deux grandes catégories d’hydrofuge. D’une part, il y a l’hydrofuge dit de surface et, d’autre part, le produit pénétrant à l’intérieur du support sur lequel il est pulvérisé. D’entre ces deux solutions, la première est plus avantageuse en termes de prix. Toutefois, le produit pénétrant offre une protection optimale à votre toiture. Dans tous les cas, nous vous encourageons à solliciter les conseils d’un couvreur pour choisir le produit le mieux adapté à votre couverture.

Outre cette classification, les traitements se déclinent en :

Hydrofuge filmogène 

Comme son nom l’indique, un film protecteur se forme par-dessus les tuiles après sa mise en œuvre. Cette solution offre à la fois une étanchéité à l’eau et à l’air à votre toiture. Malgré cela, le film formé empêchera cette dernière de respirer. Des problèmes de condensations pourront ainsi s’en suivre.

Hydrofuge à effet perlant

À la différence de l’hydrofuge filmogène, votre toiture pourra mieux respirer avec cette solution. En effet, le produit hydrofuge, au lieu de former le film, va pénétrer dans les tuiles. En s’évaporant, le traitement procurera donc ses vertus imperméabilisantes à la surface concernée. Bien qu’il soit plus coûteux, l’utilisation d’un hydrofuge à effet perlant est plus avantageuse en termes de durabilité.  

En bref, l’hydrofugation de la toiture est indispensable en ce sens où elle permet de la protéger efficacement contre les diverses agressions. Outre leurs propriétés imperméabilisantes,  les produits hydrofuges restreignent l’apparition des mousses, des lichens et des champignons. Néanmoins, il faudra s’assurer que la toiture soit bien propre avant la mise en œuvre de ces produits. En outre, il est crucial de veiller à appliquer un traitement adapté au type de couverture installé. C’est pourquoi nous vous conseillons de recourir aux services d’un couvreur.   

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Des éléments de réponse aux questions les plus posées sur le ravalement de façade

Les travaux de ravalement de façade permettent de redonner à une maison ou un immeuble un bon coup de jeune. Ils sont entrepris afin de conserver le bon état des murs extérieurs de la maison. Ces travaux se déclinent en plusieurs autres opérations. Chacune d’entre elles permet de maintenir l’intégrité de la bâtisse. Dans cet article, nous allons donner des éléments de réponse aux interrogations les plus fréquentes sur le ravalement de façade. Découvrez!

Pourquoi exécuter des travaux de ravalement de façade ?

Comme susmentionné, le ravalement de façade participe à l’embellissement et au maintien du bon état d’une bâtisse. Il la consolide et optimise sa durée de vie. En outre, les travaux permettent d’améliorer également les performances thermiques de celle-ci. En effet, le ravalement de façade, lorsque le chantier prend une grande importance, s’accompagne impérativement des travaux d’isolation.

Par ailleurs, il s’agit d’une obligation légale imposée par le Code de la construction et de l’habitation en son article L132-1. Des travaux de ravalement de façade doivent être exécutés au moins une fois tous les 10 ans. L’omission à cette obligation est punissable d’une peine pécuniaire d’un montant de 3 750€. Néanmoins, il faut savoir que cette contrainte ne concerne que les propriétaires de bâtiments implantés à Paris et dans certaines communes figurant sur une liste établie par le préfet après avis du conseil municipal.

Quand effectuer des travaux de ravalement de façade ?

Il faut compter une dizaine d’années entre deux rénovations de la façade. Toutefois,  les autres opérations devront s’effectuer plus régulièrement. Il en va ainsi du nettoyage des murs extérieurs de la demeure. En effet, ils noircissent au fil du temps. D’ailleurs, une façade trop encrassée amènerait le voisinage à penser que le logement manque d’entretien dans son ensemble. En conséquence, un nettoyage tous les ans devra être entrepris. Ici, nous vous conseillons à solliciter l’aide d’un ravaleur professionnel.

Après les avoir nettoyés, l’application d’un traitement hydrofuge est conseillée. En fonction de l’efficacité et la qualité du produit hydrofuge, le traitement devra être renouvelé tous les 2 ou 3 ans.

Faut-il une autorisation préalable pour les travaux de ravalement de façade ?

En principe, le ravalement de façade est soumis au régime de la déclaration préalable des travaux. La demande devra être déposée à la mairie, qui dispose de deux mois pour rendre sa décision. En effet, toutes les opérations qui portent sur les murs extérieurs des maisons sont strictement encadrées par les règles d’urbanisme de chaque commune. Ainsi, la déclaration préalable suffit si les travaux ne visent qu’à redonner à la façade son état originel sans en changer l’aspect.

Par contre, l’obtention d’un permis de construire est impérative lorsque les travaux de ravalement de façade impliquent un changement significatif de l’aspect extérieur de la bâtisse. C’est notamment le cas si une ouverture a été créée ou si la couleur des murs a été modifiée. Un permis de construire est également requis si le ravalement porte sur un bâtiment classé monument historique ou situé dans une zone protégée.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à vous renseigner sur les démarches administratives à suivre auprès de votre mairie.

Faut-il impérativement retravailler l’isolation de sa maison quand on ravale sa façade ?

L’idéal est de toujours revoir l’isolation de sa maison au moment de ravaler sa façade. Cependant, les travaux d’isolation thermique ont été rendus obligatoires depuis 2017. C’est le cas lorsque les travaux de ravalement de façade prennent une grande ampleur.

Sachez que les travaux d’isolation, bien qu’ils coûtent relativement cher, sont avantageux sur le long terme. Outre le fait de limiter les pertes énergétiques dans le foyer, ils réduiront les dépenses engendrées par l’utilisation excessive des appareils de chauffage. De plus,  ils améliorent le confort des résidents.  À titre d’information, les ravaleurs professionnels peuvent soit isoler la façade de l’intérieur (ITI), soit de l’extérieur (ITE).

Pour terminer, notez que vous pouvez bénéficier d’une aide financière en améliorant les performances thermiques de votre maison. Les dépenses qu’implique le ravalement de façade peuvent donc être considérablement réduites. Parmi les aides disponibles, il y a la TVA à taux réduit, l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’ANAH, le crédit d’impôt pour la transition énergétique et les subventions accordées par les collectivités locales. Dans tous les cas, des conditions d’éligibilité à ces aides devront être remplies.

Ravaler la façade de sa maison soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Les travaux de ravalement de façade sont bien plus complexes qu’ils ne paraissent. En effet, le chantier peut prendre une grande envergure. Parfois, le simple nettoyage des murs ne suffit pas à leur rendre leur état d’antan. Le ravalement de façade implique la plupart du temps la réalisation d’une série d’opérations. Il faut ainsi un grand savoir-faire et une large connaissance dans le domaine de la construction pour l’exécuter. En outre, sachez que rien ne vaut un travail réalisé par un habitué. Pensez donc à engager un ravaleur professionnel comme https://www.peinture-nettoyage-77.fr/ pour effectuer les travaux.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Toiture en ardoise : avantages, entretien, prix et pose

Utilisée depuis toujours pour les travaux de couverture de toit, l’ardoise présente d’intéressantes performances en matière d’isolation phonique et thermique. Il en existe différents types sur le marché afin de s’adapter parfaitement à vos besoins. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce revêtement de toiture.

Les avantages d’une toiture en ardoise

Si l’ardoise est de plus en plus présente pour la couverture des toits, c’est surtout pour sa résistance. En effet, lorsque l’habitat est parfaitement entretenu, le toit en ardoise peut facilement durer jusqu’à 100 ans. Ainsi, faire le choix d’une toiture en ardoise c’est avoir la garantie de recouvrir le toit d’un matériau présentant des qualités exceptionnelles aussi bien en solidité qu’en isolation et en étanchéité. Imperméable et résistante au feu, la Toiture en ardoise ne risque pas de se fendre suite aux grosses chaleurs ou au gel. De même, l’aspect naturel de l’ardoise attire énormément et est fort heureusement durable dans le temps. Qu’elle soit donc découpée en feuilles rectangulaires, en écailles ou selon différents formats, l’ardoise permet de donner un style particulier à la toiture. De plus, elle est écologique et apporte une plus-value intéressante à la maison.

Combien coûte la pose de la toiture en ardoise ?

Pour déterminer le coût d’une toiture en ardoise, il est important de prendre en compte plusieurs éléments, dont la qualité, la forme de l’ardoise, le type de pente de la toiture, etc. Cependant, en raison de sa grande résistance et sa longévité incroyable, il est évident que l’ardoise soit un matériau assez onéreux. Vous devez donc compter entre 100 à 150 euros le m² si vous souhaitez avoir une ardoise naturelle. Par contre, pour une couverture en ardoise synthétique, il vous faudra entre 50 et 100 euros le m². De plus, au vu de l’importance de l’investissement dans un tel revêtement de toiture, il est préférable de faire appel à des professionnels pour la pose. Ainsi, il faut prévoir entre 40 et 60 euros pour recouvrir un toit d’ardoises. Celui-ci possède toutes les compétences nécessaires et connait toutes les techniques de pose afin de vous permettre d’avoir un résultat à la hauteur de vos attentes.

Comment entretenir la toiture en ardoise ?

S’il est vrai que l’ardoise est un matériau hautement apprécié pour sa résistance, il n’en demeure pas moins qu’il lui faut de l’entretien pour continuer de garder son aspect. Ainsi, veillez à toujours remplacer les ardoises abîmées ou décrochées dès que vous les remarquez. Cela permettra notamment de ne rien perdre de l’étanchéité de votre toiture. De même, lorsque vous voyez apparaître de la mousse sur la toiture en ardoise, vous pouvez l’éliminer à l’aide d’une brosse ou d’un nettoyeur haute pression. Cependant, il est primordial d’éviter tout ce qui est algicide chimique, car ils sont dangereux pour l’environnement. Dans tous les cas, la toiture en ardoise ne nécessite pratiquement aucun entretien si ce n’est qu’il faut éviter que la mousse qui se forme ne bouche pas les canalisations pour l’évacuation des eaux de pluie.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Utilité de la modélisation 3D dans le domaine de la construction

Pour assurer la réussite d’un projet de construction, de nombreux matériels et techniques sont utilisés, à savoir le relevé laser 3D. Que ce soit dans un chantier en construction ou dans la rénovation d’un vieux bâtiment, cette technologie constitue un outil indispensable pour les professionnels du BTP. C’est, en effet, l’une des méthodes les plus efficaces pour détecter à l’avance les problèmes de construction.

Améliore et facilite les travaux de construction

Utilisé dans de nombreux domaines, le scanner laser 3D bâtiment est un outil qui permet de capturer les informations d’un monde réel afin de les transformer en données tridimensionnelles. Il mesure la taille et les caractéristiques d’une surface pour en créer des enregistrements numériques clairs et précis. Le relevé laser 3D est ainsi sollicité par les architectes et les entrepreneurs du bâtiment pour faciliter l’exécution des travaux. De par ses fonctionnalités révolutionnaires, il est employé dans l’élaboration des projets de construction, de rénovation et d’extension. Cette technologie permet aussi une anticipation des problématiques d’un chantier. Les informations recueillies montrent, en effet, les éventuelles anomalies et les problèmes rencontrés avant le début des travaux.

Le relevé laser 3D permet de modéliser un bâtiment en réalisant des plans précis de son intérieur et extérieur. La précision des détails et des caractéristiques de l’infrastructure offre une vision réelle du projet, ce qui va permettre de mieux gérer les erreurs de construction. L’intégration du relevé 3D dans un tel projet est aussi indispensable pour diminuer et maîtriser les coûts de construction. Effectivement, l’analyse et la simulation du projet à un stade précoce permettent de détecter au préalable les problèmes et les éventuelles collisions au cours des travaux. Grâce à cet outil, il est désormais possible d’éviter les coûts de modification et la location d’équipements qui peuvent être onéreux.

Comment fonctionne le relevé laser 3D ?

Il a été dit dans le paragraphe précédent que le relevé laser 3D permettait d’améliorer la conception des projets de construction et de détecter les problèmes avant la mise en chantier. Dans le secteur du BTP, cette méthode de travail, qui utilise la numérisation de données, est ce que l’on appelle « le BIM » (Building Information Modeling). Ce dernier est défini comme étant une application ou une méthode de travail qui facilite les travaux de construction grâce à la modélisation 3D. Le relevé laser 3D est alors le principal matériel employé pour créer une maquette BIM.

Cette maquette numérique 3D contient toutes les données et les informations structurées d’un bâtiment. Elle est utilisée tout au long de la durée de vie de l’infrastructure, de sa conception à sa démolition. À partir des modèles virtuels 3D, les constructeurs et tous les intervenants du projet peuvent collaborer à travers des échanges de données. Ils utilisent ce système de numérisation 3D pour capturer les points de mesure que l’on appelle « coordonnées ». Reproduites sous forme de nuage de points, ces coordonnées vont être exploitées pour créer les modèles et les maquettes numériques. Pour se servir du BIM dans les projets de construction, le mieux est de recourir à un professionnel du bâtiment.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Les avantages du bâtiment modulaire dans la vie de tous les jours

Comme son nom le laisse entendre, la construction modulaire est un procédé de construction qui repose sur l’assemblage de blocs préfabriqués (modules). Répondant aux besoins esthétiques et fonctionnels des propriétaires, ce type de construction s’adapte à toutes les configurations : maison d’habitation, commerce, éducation… Point sur ses principaux avantages.

Un gain de temps et d’argent

La rapidité d’exécution des travaux est sans doute l’un des principaux avantages de la construction modulaire. Tout comme les lego, le bâtiment est construit à partir de l’assemblage de plusieurs blocs de bois et d’acier. Ces modules unitaires sont préfabriqués en usine, puis transportés sur le site d’installation avant d’être montés et assemblés un à un. Rapide et facile à mettre en place, ce type de maison offre une grande économie de temps aux propriétaires. La construction batiment modulaire est ainsi spécialement conçue pour faciliter le travail des constructeurs et garantir une finition soignée. Elle permet de personnaliser les aspects fonctionnels de l’habitat selon le goût, les besoins et les envies de tout client.

Opter pour un bâtiment modulaire permet également d’optimiser son budget et de réaliser une économie d’argent. Il faut savoir qu’une construction modulaire coûte nettement moins cher qu’une maison traditionnelle. Ce qui constitue une solution économique et avantageuse. Le délai réduit du chantier et le prix abordable des matériaux utilisés dans la construction modulaire permettent aussi de réaliser jusqu’à 30% d’économie. Comme ce genre de maison n’utilise que des modules préfabriqués, elle ne nécessite pas la conception de dalle ni de fondation lourdes, contrairement à la construction classique. Cela va permettre au propriétaire d’avoir une idée du budget nécessaire à l’achat des équipements et au coût de la main-d’œuvre.

Une maison moderne, écologique et bien architecturée

Le respect de l’écologie est une obligation qui garantit la durabilité et la performance d’une construction. Tout comme les maisons traditionnelles, les bâtiments modulaires sont tenus de respecter ces normes environnementales. Ils reprennent ainsi tous les critères fixés par la loi, notamment la réglementation thermique qui contrôle l’isolation thermique des logements neufs (RT 2012). L’autre force environnementale des maisons modulaires, c’est qu’elles sont aussi construites à partir de matériaux recyclables et écologiques. Cela signifie que leur construction ne génère aucun déchet sur le chantier. Il faut d’ailleurs savoir que les bâtiments modulaires sont bioclimatiques, c’est-à-dire qu’ils consomment moins d’énergie et préservent la nature.

Il est vrai qu’on opte généralement pour un bâtiment modulaire pour respecter l’environnement. Pourtant, ses avantages vont bien au-delà de cela. Faire construire une maison modulaire, c’est avoir la garantie d’un habitat à la fois moderne et innovant. 100% modulable, le logement peut être agrandi (extension, surélévation ou agrandissement), modifié, déplacé et démonté selon les envies du propriétaire, et ce, dans un délai extrêmement court (quelques semaines, voire quelques jours). La construction modulaire est donc un projet sur-mesure qui s’adapte aux besoins, au budget et aux contraintes de tout client (configuration du terrain, accessibilité…). La flexibilité des idées qu’elle offre permet de proposer un panel d’options en termes de confort, d’habillage et de couleur.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Recyclage des déchets de construction : tout ce qu’il faut savoir

Tous les acteurs œuvrant dans le domaine de la construction de bâtiment sont concernés par la gestion de déchets. Défini comme étant un acte responsable et écologique, le recyclage des déchets de chantier doit être obligatoire pour le bien-être des habitants et de la planète. Zoom sur l’utilité et les avantages de cette pratique.

Le recyclage des déchets de construction et son importance

Le recyclage est un procédé durable qui consiste à traiter et à transformer les déchets en vue de les réutiliser. Dans le domaine de la construction, lagestion des déchets de chantier est particulièrement importante dans la mesure où elle permet de protéger l’environnement. La construction et la rénovation d’un bâtiment engendrent, en effet, la formation de matières résiduelles et inertes : emballages en plastique, isolants, gravats, produits chimiques, tuiles, bétons, pierres, etc. Jetés dans les sites d’enfouissement, ces déchets favorisent une émission de gaz à effet de serre qui va impacter la planète. C’est la raison pour laquelle il est important d’envoyer ces résidus de chantier dans les centres de recyclage de déchets BTP.

Comme on le sait tous, les travaux de chantier requièrent des interventions complexes, comme la démolition des matériaux. Ces opérations engendrent pourtant une quantité importante de déchets qui vont détruire l’environnement (pollution de l’eau et de l’air, réchauffement climatique, épuisement des ressources abiotiques…). Il faut dire que le rejet des déchets n’importe où détériore la planète et le milieu où l’on vit. C’est pourquoi le recyclage est devenu obligatoire dans les chantiers de construction. Considéré comme un acte responsable, il permet, non seulement, l’élimination des déchets inertes, mais aussi la préservation des ressources naturelles. Autrement dit, le recyclage des déchets de chantier est utilisé pour limiter les effets négatifs de la pollution sur l’écologie.

Comment procéder au recyclage ?

La masse de déchets dans les chantiers de construction n’est pas seulement nocive pour l’environnement. Elle peut également représenter un danger pour l’entourage (présence d’amiante et de matériaux en asphalte). Pour limiter les conséquences néfastes de ces déchets sur la santé, le mieux est de les envoyer dans un centre de traitement spécifique. Mais avant de procéder au recyclage, il est important de mettre en place un tri efficace en sélectionnant et en séparant les produits usés selon leur nature (pierres, verres, métaux, plastiques…). Les déchets sont ensuite stockés dans un conteneur pour être collectés, traités et valorisés par les écocentres.

Comme il a été dit dans le paragraphe précédent, le recyclage a pour but de transformer les déchets en vue de les réutiliser et de les réintroduire sur le marché. En donnant une seconde vie à ces produits, on évite de gaspiller les ressources naturelles et les matières premières. Tous les matériaux utilisés lors de la construction peuvent ainsi être réemployés et revalorisés, à condition qu’ils ne soient pas mélangés à des substances dangereuses et nocives (vernis, huile, peinture, etc. ). Les débris de briques et de ciment sont utilisés dans la fabrication de remblais et de sous-couches routières, tandis que les morceaux de verre servent à la conception de carrelage.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment choisir une serrure de porte d’entrée ?

La serrure est le premier élément de sécurité d’une porte d’entrée. Plus elle comporte des points de fermeture, plus elle contribue à retarder une tentative d’effraction. Vous avez une nouvelle construction ou un nouvel appartement et vous vous demandez quel sont les critères pour le choix d’une serrure de porte d’entrée ? En tant que serrurier à Paris, nous avons des réponses pour vous !

Quelques critères de choix d’une serrure de porte d’entrée

Le choix d’une serrure de porte d’entrée n’est pas aisé étant donné qu’il en existe une diversité de modèles proposés à la vente. Pour bien choisir sa serrure ou son cylindre de serrure,  vous devez vous appuyer sur certains critères précis. Le serrurier à Paris reste disponible pour répondre à vos besoins en matière de serrure.

Pour choisir la serrure qui correspondra parfaitement à votre besoin, il est important de prendre en compte plusieurs critères : clés, serrures et poignées, cylindres et verrous. Mais essentiellement  les critères suivants :

Le niveau de sécurité de la serrure

En premier lieu, vous devriez vous intéressé au niveau de sécurité de la serrure. En effet, la norme Assurance Prévention Protection vous permet de connaître le niveau de sécurité d’une serrure grâce à un système de classement : plus le modèle de serrure présente un nombre d’étoiles élevé, plus il sera difficile pour un cambrioleur de la fracturer.

Le nombre de points de fermeture

Il vous faudra prendre en compte le nombre de points de fermeture. Plus votre modèle de serrure sera équipé de points de fermeture, plus il sera difficile pour un cambrioleur de la contourner.

Pour une porte d’entrée, il est recommandé d’installer une serrure comportant 3 ou 5 points. Sachez que pour les portes d’entrée de grande hauteur, il est possible qu’une serrure soit équipée de 7 points.

Le type de de clés

Vous allez devoir définir le type de clés. En effet, certains modèles permettent d’augmenter le niveau de sécurité de votre serrure. Les clés renforcées sont de plus en plus utilisées et remplacent peu à peu les clés crantées classiques. Les clés avec cartes ont l’avantage de limiter le nombre de reproductions et d’éviter ainsi les doubles parfois réalisés dans le cadre d’un cambriolage.

 La facilité de remplacement

Vous aurez à vous renseigner sur le degré de facilité de remplacement de votre serrure. En effet, si vous perdez vos clés ou si d’autres circonstances vous obligent à changer la serrure de votre porte d’entrée, les travaux seront plus coûteux s’il s’agit d’une serrure encastrée. Certaines serrures permettent de remplacer le barillet ou le cylindre de porte facilement mais sur certains types de serrures de porte, il est impossible de remplacer son canon de serrure sans faire appel à un professionnel.

Les prix des serrures de porte d’entrée

Il existe de grands écarts de prix entre les différents modèles de serrure proposés sur le marché. En effet, vous trouverez des serrures entre 10€, pour un modèle en entrée de gamme, et plusieurs milliers d’euros pour un modèle haut de gamme. Le prix de votre serrure va dépendre de son type mais aussi du niveau de sécurité qu’elle propose. Vous allez devoir faire votre choix en fonction de votre pouvoir d’achat et de votre condition de vie.

Le choix d’une serrure de porte est une étape fondamentale qui permettrait de garantir ou non votre sécurité. Cependant, vous devez également vous assurez d’avoir une porte suffisamment solide car l’installation d’une de qualité n’a de sens que si votre porte est résistante. En effet, si les cambrioleurs remarquent que votre serrure est difficile à contourner mais que votre porte est fragile, ils n’hésiteront pas casser votre porte d’entrée, ruinant ainsi vos efforts pour sécuriser votre habitation.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Opter pour une porte de garage avec portillon intégré

Vous êtes en train de faire construire votre nouvelle maison ? Votre porte de garage est ancienne, cassée ou peu pratique et vous avez besoin de la remplacer ? N’hésitez plus et optez pour une porte de garage avec portillon intégré. Ce modèle présente en effet de nombreux avantages tant sur le plan esthétique que pratique et sécuritaire. Voici une rapide revue des modèles de porte de garage avec portillon intégré et de leurs divers atouts.

Des modèles adaptés à tous les environnements

S’il existe plusieurs options possibles une porte de garage avec un portillon intégré n’est disponible que selon deux modalités différentes : basculante ou sectionnelle. Heureusement ces deux systèmes pour ouvrir une porte de garage sont tout à fait adaptés à tous les contextes de garage. En effet, la porte basculante peut tout à fait convenir s’il existe un dégagement suffisant pour la manipuler et que le garage ne donne pas directement sur la rue. De son côté la porte sectionnelle est installée sur des rails permettant de la faire coulisser soit vers le haut contre le plafond du garage soit de façon latérale le long de l’un des murs. Ainsi, que votre garage ait pignon sur rue ou soit situé dans une allée ou dans votre jardin, vous trouverez nécessairement la porte de garage avec portillon intégré adaptée à vos besoins et votre situation.

Une porte de garage esthétique

La porte de garage est une huisserie imposante, elle doit donc nécessairement être en accord avec votre façade afin que l’esthétique générale de votre habitation soit respectée. Dans cette optique, les fabricants proposent aujourd’hui un large éventail de choix sur le plan du design de la porte de garage avec portillon intégré. En effet, les décors ornant les portes de garage peuvent être variés tout comme les couleurs et enfin les matériaux. Vous pourrez trouver des modèles en bois, en PVC ou encore en aluminium). Ainsi, que vous ayez une façade colorée, sobre, traditionnelle ou moderne, vous trouverez aisément un modèle de porte de garage avec portillon intégré pouvant répondre à vos attentes et exigences sur le plan esthétique et en accord avec les autres huisseries de votre habitation. Par ailleurs, la question de la couleur est un point central. En effet, il est indispensable d’accorder la porte de garage aux autres huisseries dans un souci d’uniformité, mais en plus certaines communes imposent une teinte particulière. 

Porte de garage avec portillon intégré : la praticité et la sécurité en plus

La porte de garage avec portillon est avant tout un atout sur le plan pratique. En effet, le fait de prévoir un portillon permet d’accéder à son garage sans pour autant avoir à ouvrir pleinement sa porte de garage. Cela peut être le cas si disposez d’un vélo ou d’une moto par exemple. Toutefois, le garage peut aussi être relié directement au reste de l’habitation auquel cas la porte de garage va constituer un accès supplémentaire à celle-ci. Dans ce cadre, les fabricants ont équipé leur portillon de serrures sûres afin que la sécurité ne soit pas remise en question par cet accès supplémentaire.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment ravaler les façades d’une maison?

La façade est le premier élément visible quand on observe une maison. C’est pour cela qu’elle doit toujours être bien entretenue. Faire du ravalement de temps en temps s’avère donc nécessaire pour maintenir la façade en bon état.

Certes, ravaler une façade peut paraître dure ; mais grâce à nos conseils et à nos astuces, vous verrez que les travaux seront faciles à réaliser.  Alors, suivez les différentes étapes ci-après.

Faire un examen au préalable des façades

Avant d’entamer les travaux de ravalement, une évaluation totale des différents recoins de vos façades est essentielle. En effet, après des années et suite aux agressions que les murs extérieurs de votre maison subissent en permanence telles que la pollution, les insectes, les intempéries (le froid, la neige, les tempêtes …), il se peut qu’ils ne sont pas jolis à regarder. L’apparition de ces signes montre que vos façades doivent impérativement être ravalées.  De ce fait, l’examen préalable consiste à faire un diagnostic complet de l’état de vos façades. Une fois les résultats obtenus, vous pourriez facilement prévoir l’ampleur des travaux à réaliser ainsi que le coût total des matériels nécessaires. 

Préparer tous les équipements et les outils nécessaires

Une fois l’état de la façade déterminé, il faut après préparer les équipements de travail nécessaire. Cependant, pour bien réussir son ravalement, voici une liste de base des outils et matériels nécessaires. Vous devez prévoir un échafaudage ou une échelle, de pinceaux, des rouleaux, une perche télescopique, des peintures de votre choix, une brosse métallique, des équipements de protection (des gants, des lunettes de protection, un casque, une combinaison), un nettoyeur à haute pression, des bâches, un pulvérisateur … Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive, elle dépendra de vos besoins ainsi qu’aux touches personnelles que vous voudriez apporter.

Nettoyer les façades et appliquer le traitement adéquat

Après les phases préliminaires, vous pouvez maintenant commencer les travaux de ravalement.  La première tâche qui vous incombe serait le nettoyage de la façade. Vous devez utiliser de l’eau et une brosse métallique pour enlever les salissures, les bactéries, les algues, les lichens, les mousses et les champignons présents sur les murs. Si ces saletés sont coriaces, utilisez du produit de lessive comme de l’eau de javel. Et  en cas de petites fissures, ne paniquez pas ! Vous n’aurez qu’à les reboucher en utilisant du mastic acrylique.

Ainsi fait, la prochaine étape serait  d’appliquer un traitement qui permettra à vos murs d’avoir une bonne résistance aux intempéries. Il s’agit donc de poser une solution hydrofuge. Vous pourrez déjà constater un grand changement de l’état de vos façades après cela.

Choisir  la peinture : une étape facultative

Comme il est précisé au sous-titre, vous avez un libre choix sur la peinture à utiliser. Si vous voulez embellir l’aspect extérieur de vos murs afin qu’ils aient l’air original et neuf, alors, la peinture est l’élément-clé qui vous importe le plus. Une étape qui requiert un  grand savoir-faire  tant sur le choix de la couleur que sur le bon produit à poser. Nous vous conseillons donc de faire intervenir un façadier expérimenté comme https://www.facadier-13.fr/ situé dans les Bouches du Rhône . Cet artisan saura satisfaire vos attentes en sachant les bons produits à utiliser.

Au final, vous pourrez procéder aux finitions. Mettez des décorations murales, des plantes rampantes qui vont embellir l’aspect extérieur des murs. Et voilà, vos façades seront impeccables.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment rénover une maison à petit prix?

renovation de maisonAvant de rénover une maison, l’une des choses essentielles à tenir compte est le budget. Bien évidemment, il faut toujours prévoir un budget, quels que soient les travaux à faire. De nombreuses personnes pensent que les travaux de rénovation coutent très cher, qu’il faut économiser plusieurs milliers d’euros avant d’entamer les travaux. Mais, grâce à cet article et à nos conseils, vous pourrez réaliser des travaux de rénovation à petit prix.

Voici donc 4 astuces pour rénover entièrement une maison sans dépenser beaucoup d’argents !

 

Faire un maximum de travaux soi-même

La rénovation d’une maison s’impose après l’achat d’une maison ou le contraire, si vous voulez vendre une maison ; ou encore quand votre maison est en piètre état.  Quelles qu’en soient les raisons, la clé pour que vous ne dépensiez pas trop d’argents est de faire la majorité des travaux vous-même. C’est le premier conseil pour économiser. 

Vous vous demandez sans doute que ce soit trop dur, que vous n’êtes pas qualifiés aux travaux manuels. Ne dites pas NON avant d’avoir essayé !! Pour ce faire, vous pouvez  regarder  et suivre des tutoriels sur vidéo pour vous former. Ou bien appelez vos proches, des amis ou des membres de la famille dans ce domaine.

 

Comparer systématiquement les prix et guetter les soldes

La partie qui casse souvent la tête lors des grands travaux est l’achat des matériaux et des outils nécessaires. En effet, qui dit rénovation dit de nouvel aménagement, et qui dit aménagement dit de nouveaux matériaux (peintures, portes et fenêtres, les installations sanitaires, les isolants, le carrelage, le plancher, etc.).  Avant d’acheter tous les équipements nécessaires, pensez tout d’abord à guetter le moment où les prix baissent. Aussi, comparez systématiquement les devis des matériaux dans différents magasins. De cette manière, vous avez l’opportunité de jouir des outils à un prix attractif et raisonnable.

 

Utiliser la méthode de conservation et de récupération

Conserver le maximum d’éléments d’origine : c’est vraiment très économique. Par exemple, si vous avez des marches d’escalier très abîmées ; au lieu de remplacer entièrement l’escalier en question qui coûtera assez cher- vous pourrez conserver sa structure et laisser le garde-corps et les contremarches. Vous n’aurez qu’à changer les marches.  Ne serait-ce pas bénéfique ?

Vous pouvez également miser sur la récupération des  matériaux qui sont encore en bon état ou que vous n’avez plus besoin. Notamment, les tuiles sur un abri de jardin qui sont encore en bon état pourront servir à remplacer des tuiles cassées sur une maison ou pour faire une passerelle  juste devant l’entrée. Récupérer des planches abandonnées dans les combles servira à fabriquer, par exemple, une porte coulissante ou des meubles (des petites chaises, une table de nuit, un tabouret).

 

Être créative et avoir de l’imagination

Enfin, la dernière astuce que nous vous conseillons est d’avoir de l’imagination et le sens de la créativité ! Faire des petites bricoles, créer un style personnel, imaginer un déco élégant et original… Tout ça en faisant le maximum d’économies. Comme il a été dit ci-dessus, suivre et s’inspirer des tutoriels de déco, de soudure et de petites bricoles pourront vous aider à créer quelque chose de nouveau. Bref, faire vos travaux de rénovation vous-même développera vos sens artistiques.

Toutefois, il y a des professionnels à l’exemple de cette entreprise de rénovation qui vous propose des services à bon prix si l’idée de rénover vous-même votre maison ne vous convient pas. 

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment poser la toiture dans les normes?

poser-toitureLa toiture est un élément essentiel de la maison. Son rôle principal est de protéger celle-ci contre les changements climatiques et toutes autres agressions extérieures comme la pollution. Ainsi, son installation doit être réalisée dans de bonnes conditions, car la robustesse, l’étanchéité et la solidité du toit en dépendent totalement. D’ailleurs, lorsque la couverture du toit est bien posée, vous pouvez être sûr de son efficacité toute l’année. En plus, vous pourrez économiser les coûts relatifs à la rénovation. 

 

Quelle forme de toit installer ?

La question primordiale qu’il faut poser concerne le type de toiture à poser. En effet, vous devez d’abord avoir une idée en tête du rendu que vous voulez avant de commencer les travaux. Logiquement, l’étude de la forme du toit doit déjà être faite lors de l’établissement du projet et des plans par l’architecte. Mais quoi qu’il en soit, voici quelques types de toiture ?

D’abord, la toiture en pente est la forme la plus répandue en France. Elle permet une meilleure évacuation des eaux pluviales et des neiges. Ainsi, les risques d’infiltration et les problèmes d’étanchéité sont réduits au minimum avec cette toiture. En plus, elle s’adapte à tout type d’architecture et permet l’intégration des ouvertures vitrées.

Ensuite, vous pouvez également installer une toiture plate, appelée aussi « toiture terrasse ». Comme son nom l’indique, vous pouvez l’aménager en une terrasse pour vos petites fêtes entre amis ou en famille, ou encore en un espace de jeu pour vos enfants. Mais il est aussi possible de la transformer en jardin. Dans ce dernier cas, on parle de toiture végétalisée.

Par ailleurs, si vous souhaitez plus d’originalité, la toiture arrondie est ce qu’il vous faut. Elle procure un grand charme à toute la propriété. Son design est tout simplement époustouflant. Néanmoins, l’installation d’un tel toit requiert un savoir-faire très particulier d’un couvreur.

Outre la maison proprement dite, il se peut que les travaux concernent la pose de la toiture sur un garage, la véranda ou un abri de jardin. En effet, ce sont des accessoires inséparables de la maison. En ce qui concerne le toit de la véranda, il peut être vitré ou en polycarbonate, plate ou inclinée. Pour le garage, la pose de la toiture dépend des matériaux de couverture et des réglementations en vigueur.

 

Quelles sont les étapes à respecter lors de la pose du toit ?

Premièrement, il convient de construire la charpente qui constitue l’ossature du toit. C’est donc le fondement de toutes les autres installations. Sa forme dépend du type de la toiture choisie. La charpente a pour rôle de soutenir les matériaux d’isolation, la sous-toiture, la ventilation et la couverture. À cet effet, son assemblage doit être effectué soigneusement.

Deuxièmement, il faut poser l’isolation du toit. Elle garantit l’étanchéité et l’isolation thermique du toit et réduit les problèmes d’humidité. Pour ce qui est de l’étanchéité à l’air, il faut mettre en place un bon système de ventilation.

En dernière étape, on installe la couverture du toit. Cette pose de couverture doit être faite délicatement pour éviter les fuites d’eau. Pour les tuiles, il faut bien les fixer, installer une tuile faîtière pour les sommets et appliquer un traitement hydrofuge.

En tout cas, il est conseillé de faire appel à ce couvreur expérimenté dans la Lozère qui est un expert dans ce domaine, peu importe le type de toiture à poser.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment protéger efficacement sa mini piscine ?

abri d'une mini piscine

Bien qu’elle soit de petite taille, la mini-piscine constitue un véritable espace de vie qui nécessite un entretien régulier et une protection. Cela vous permettra de profiter en toute sécurité de votre bassin et d’y passer tout le temps voulu en été. Il existe donc différents dispositifs pour protéger la mini piscine. Quel dispositif vous conviendra le plus ?

 

Les abris de piscine

Depuis janvier 2013, il est fait obligation aux particuliers de mettre en place un dispositif de protection des piscines. Le but d’une telle législation est d’éviter au maximum des noyades, surtout pour les jeunes enfants. De ce fait, au moment de chercher un moyen de protéger votre mini piscine, l’abri est un dispositif très fiable. L’avantage d’une telle solution est que votre bassin sera accessible tout au long de l’année, peu importe la météo. Ainsi, que l’abri de la mini piscine soit coulissant, télescopique, relevable, etc., il existe un large choix sur le marché en ce qui concerne les matériaux. Mais, dans tous les cas, vous devez opter pour un abri de qualité. Ainsi, vous pourrez le garder pour une vingtaine d’années. Pour cela, le site MiniPiscine.fr met à votre disposition toutes les informations pour faire le bon choix.

 

Le volet de piscine

Le volet est une véritable tendance que vous retrouverez dans énormément de jardins pour la protection des piscines et mini piscines. En effet, il doit sa popularité à sa facilité d’utilisation et son côté pratique. Il faut dire que l’ouverture et la fermeture qui normalement se font par manivelle peuvent être automatisées pour offrir un confort d’utilisation. En effet, son ouverture et sa fermeture se font par l’intermédiaire d’une manivelle. Avec un volet pour votre mini piscine, vous êtes assuré que le bassin est entièrement fermé et couvert. Vous ne risquez donc pas de retrouver des branches mortes, des chutes de feuilles ou encore des insectes dans votre eau, car elle reste propre.

 

La couverture ou la bâche pour la piscine

Qu’elle soit à bulle ou pour l’hivernage, la bâche pour la mini piscine présente de nombreux avantages indéniables. Ainsi, son atout majeur est incontestablement le fait que ce soit la protection de piscine la moins chère du marché. Mais, vous devez être très vigilant au moment de choisir afin de garantir sa qualité. Faites donc attention à la matière et à l’épaisseur de la couverture que vous souhaitez acheter pour votre mini piscine. De même, il est important de bien vous renseigner sur les spécificités de chaque type de bâche afin de faire le choix le plus adapté à vos besoins. La bâche à bulle par exemple est mieux indiquée pour la saison estivale, car elle permet de filtrer les rayons du soleil. Il s’agit donc d’une protection isotherme qui empêche l’évaporation et garde l’eau à la bonne température. Au moment de faire votre choix, sachez que la toile opaque est à privilégier par rapport au filet.

Voilà autant de dispositifs dont vous avez besoin pour assurer la propreté et la sécurité autour de votre piscine.

 

Pour en savoir plus sur la protection de votre mini-piscine, veuillez cliquer ici : https://www.minipiscine.fr/abris

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Travaux de toiture : différence entre une rénovation et une réparation

rénovation d'une toiture

La toiture est la pièce qui assure le confort des occupants d’un logement, ainsi que leur sécurité. Cependant, lorsqu’elle est défectueuse, vous devez prévoir des travaux de rénovation ou de réparation, selon l’étendue des dégâts. Mais pour définir la nature des travaux à faire, un diagnostic au préalable s’avère nécessaire. C’est pourquoi vous avez besoin de faire appel à une entreprise de couverture. Quelle est la différence entre une rénovation et une réparation du toit ?

 

À propos de la rénovation du toit

Quelque soit la forme et le modèle de votre couverture, la planification d’une réparation doit toujours se faire au moins tous les 20 ans. En effet, avec le temps, le toit finit par s’user. Les aléas climatiques peuvent également causer une défaillance. Ainsi, il s’avère très important de réparer les dégâts. Afin de réussir votre projet de rénovation de toiture, faire appel à une entreprise de couverture s’avère une excellente solution.

En ce qui concerne les travaux de réfection du toit, vous avez le choix entre un remplacement partiel qui consiste à réparer une partie de la toiture ou une rénovation totale qui vise à refaire l’intégralité de la couverture en vue de changer son apparence. Il est également possible d’apporter une petite touche pour gagner beaucoup plus de surface habitable. Avant de mettre en place les travaux à réaliser, pensez tout d’abord à votre budget et au plan d’exécution.

Généralement, la réfection d’un toit est plutôt complexe. Il vaut donc mieux contacter un spécialiste. Seul un professionnel est capable de vous aider à matérialiser vos désirs. En effet, il maîtrise sa fonction.

Les tâches changent selon le type de votre toit et de sa robustesse.

En gros, la rénovation consiste à remplacer une partie ou la totalité de la couverture.

 

Concernant la réparation du toit

La réparation s’impose dès que vous apercevez une quelconque anomalie. Il peut s’agir de l’apparition des traces de couleur noire sur la charpente ou bien des traces d’eau laissées sur les plafonds. Vérifiez également la présence d’humidité au niveau des combles sur l’isolant ou à l’intérieur de la charpente. L’envahissement des tuiles par des mousses doit également vous alerter. Si vous constatez de la moisissure sur vos plafonds ou si vous sentez que la température diminue à l’intérieur de votre habitation, contactez immédiatement une entreprise de couverture pour effectuer le diagnostic.

Sachez qu’une couverture défaillante humidifie l’air que vous respirez.

Si l’un de ces signes surgit, vous devez prévoir directement des travaux de rénovation de toiture. D’ailleurs, vous pouvez agir sans attendre l’apparition d’aucun de ces symptômes.

Si votre toit rencontre des problèmes d’imperméabilité, voici comment se déroule la réparation :

  • L’enlèvement des parasites végétaux envahissant la toiture ;
  • Le nettoyage des saletés implantées sur le revêtement ;
  • La détection des fuites et le rebouchage des brèches ;
  • La pulvérisation de solution hydrofuge
  • Le déversement d’une résine liquide pour optimiser l’étanchéité.

Lorsque les soucis d’imperméabilités touchent les toits en terrasse, vous devez débuter par le retrait de la membrane de protection.

La réparation consiste à rétablir l’état d’une pièce défectueuse de la toiture.

Toutefois, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une réfection de toiture, il est vivement conseillé de faire appel à un expert en travaux de couverture.

 

Pour faire appel à une entreprise de couverture, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://www.entreprise-couverture-22.fr/

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Qu’est-ce qui provoque le bouchage d’une fosse septique ?

Lorsque les maisons n’ont pas la possibilité d’être reliées au réseau d’assainissement collectif, les propriétaires sont dans l’obligation d’installer une fosse septique chez eux. De cette manière, les eaux usées provenant des toilettes peuvent être évacuées. Le problème c’est que la fosse septique est reliée aux toilettes grâce à une canalisation et malheureusement, comme toutes les autres canalisations de la maison, celle-ci peut se boucher. Mais concrètement, quelles sont les causes d’un bouchage de fosse septique et comment faire pour éviter cela ?

Les causes du bouchage d’une fosse septique

La canalisation qui relie une fosse septique aux toilettes est mise à contribution tous les jours et même, plusieurs fois par jour. Par conséquent, les risques de bouchons sont assez nombreux. La cause principale du bouchage de cette canalisation provient des boues de vidange qui passent à l’intérieur. Au fil du temps, ces boues peuvent boucher la canalisation de manière plus ou moins importante. L’autre cause du bouchage d’une fosse septique vient du fait que cette dernière est beaucoup trop remplie ou même pleine.

Quelles sont les conséquences d’une fosse septique bouchée ?

Lorsque la fosse septique est bouchée, il ne faut pas prendre ce problème à la légère. En effet, en premier lieu, ce genre de bouchage de très fortes odeurs particulièrement désagréables dans toute la maison. Mais sachez que les mauvaises odeurs ne sont que la première étape. Si le problème traîne trop en longueur, la fosse septique peut avoir des fuites d’eau, sinon, les eaux usées peuvent partir dans l’autre sens et s’évacuer par la cuvette des toilettes, c’est ce que l’on appelle un engorgement.

Comment éviter que sa fosse septique se bouche ?

Nous avons posé cette question à une entreprise expérimentée dans le débouchage à Namur en Belgique (SD Débouchage) et voici la réponse que nous avons eu.Pour éviter d’avoir des bouchons dans la canalisation de sa fosse septique, il faut absolument faire attention à ce que vous jetez à l’intérieur de la cuvette de vos toilettes. Par exemple, si vous versez des produits toxiques à l’intérieur, cela va dégrader, petit à petit, la fosse septique.

De même, en faisant tomber régulièrement le carton du papier toilette dans la cuvette, vous risquez de la boucher. Par ailleurs, la plupart de gens ne le savent pas, mais le papier toilette de mauvaise qualité met plus de temps à se désintégrer dans l’eau. Alors si vous avez l’impression que la canalisation est bouchée, pensez à essayer une autre marque de papier toilette.

Que faire quand la fosse septique est bouchée ?

Vous n’avez pas la possibilité ni les compétences pour pouvoir déboucher vous-même la canalisation de votre fosse septique. Par conséquent, il est préférable de faire appel à une entreprise de débouchage de canalisations. De vrais professionnels interviendront chez vous dans les plus brefs délais afin de procéder au débouchage de votre fosse septique.

Dès les premiers signes, il faut agir vite car la situation peut très vite empirer. Si votre fosse septique venait à subir des dégâts, il faudrait sûrement la changer, ce qui représenterait un certain coût financier que vous auriez pu éviter.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Les différents moyens permettant de préserver l’état de la façade

Se trouvant à l’extérieur de votre maison, la façade est assujettie aux agressions issues des aléas climatiques. Au fil du temps, elle finit par se dégrader. La pollution, les mousses, la pluie, et tout le reste  altèrent son état. Ils causent des fissures. Ils engendrent également la décoloration du revêtement et favorisent le développement des mousses et des lichens. Tout cela impacte la longévité de l’ensemble du bâti. Cet article vous apporte les solutions permettant d’y remédier.

 

Quels sont les intérêts de ravaler une façade ?

La façade assure plusieurs rôles cruciaux. C’est la raison pour laquelle vous devez la préserver. Son premier rôle porte sur le plan esthétique. C’est la première partie visible depuis l’extérieur. Le deuxième rôle est relatif à l’isolation. Une façade en mauvais état augmenterait les pertes énergétiques. Ravaler une façade limite les déperditions énergétiques. Ainsi, cela influe sur votre consommation en termes d’énergie. Vous constaterez une énorme baisse, ce qui vous permettra de réaliser des économies considérables. En outre, les murs extérieurs assurent un rôle protecteur. Ils constituent la barrière principale empêchant les agressions externes dues aux intempéries d’atteindre les occupants de la maison ainsi que leurs biens. Le dernier rôle concerne la valorisation du bien. Un logement constitue une richesse personnelle. Ainsi, il peut être évalué en somme monétaire. Sa valeur repose sur son état. Les travaux de rénovation qui le remet à neuf rehaussent son prix.

Chacun de ces rôles est primordial. Pour pouvoir les assurer, la façade doit être entretenue de manière régulière. Afin de réussir votre projet de ravalement de façade, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé dans le domaine comme un façadier situé en Haute Garonne.

 

Préserver l’état de votre façade : comment faire ?

Afin que la façade puisse assurer correctement ses fonctions, il est primordial d’en prendre soin. En plus de cela, le ravalement est infligé par la Loi. Tout le monde est tenu de le faire tous les dix ans. Et sa non-réalisation est passible de sanction. Voici les différentes méthodes permettant de préserver l’état de votre façade.

Procéder au nettoyage de vos murs extérieurs

Il s’agit du moyen le plus courant pour préserver l’état de la façade. Il redonne un coup de jeune au bâtiment. Le nettoyage est utile, car il permet d’éliminer les végétations indésirables qui poussent sur les murs. Celles-ci accélèrent la dégradation de vos murs. Les enlever contribue donc à la prolongation de la durée de vie de votre bien.

Pulvériser un traitement hydrofuge

Les végétaux qui viennent se proliférer sur la façade réduisent la durée de vie de la structure. Ils facilitent l’infiltration d’eau et provoquent l’humidité. C’est la raison pour laquelle ces plantes doivent être éradiquées. Pour ce faire, l’application d’une solution d’hydrofuge s’avère indispensable. En séchant, celle-ci se transforme en film étanche assurant l’imperméabilité de la façade. Demandez conseil auprès de votre façadier en cas de besoin.

Entreprendre des travaux de ravalement de façade

Le ravalement de façade ne consiste pas uniquement qu’à nettoyer le mur extérieur de votre résidence. Il sert surtout à réparer. Ainsi, il permet de rétablir la façade de la maison comme neuve. En plus de cela, il contribue à l’amélioration du confort des occupants de l’habitation. En effet, il participe à l’isolation du mur par l’extérieur. Toutefois, si vous tenez à la longévité de votre structure, faites appel aux services d’un façadier expérimenté.

 

Pour en savoir plus sur le façadier situé en Haute Garonne, veuillez cliquer ici : https://www.innov-renovation-31.fr/

Comment rénover un vieux corps de ferme typique du sud de la France ?

C’est décidé, vous avez décidé de rénover un mas provençal, d’investir dans un bien immobilier typique du sud de la France. Ces vieilles fermes ont un charme incomparable : de vieilles pierres, des jardins souvent peuplés de citronniers, une architecture rustique… Mais comment rénover un mas sans le dénaturer ? Comment conserver son aspect authentique, tout en modernisant son intérieur ?

Découvrez notre liste d’éléments indispensables à prendre en compte avant de démarrer la restauration.

 

Rénovation d’un bien immobilier en Provence, n’oubliez pas l’étude technique préalable

Dans un premier temps, il est important de planifier vos travaux de rénovation.

Investir dans un bien immobilier provençal vous ouvre les portes de nombreux projets (maison principale, secondaire, location, gîte…). Il est naturel de souhaiter que ce projet prenne vie rapidement. Mais rénover prend du temps. Privilégiez la qualité en planifiant chaque étape minutieusement. La rénovation vous révélera sûrement de nombreuses surprises, il faudra donc savoir s’adapter en conséquence.

Et pour être certain de ne rien oublier et de réagir correctement, il est fortement recommandé de vous faire accompagner. Les mas provençaux sont de vieilles bâtisses, certaines étant même inscrites au patrimoine culturel de la région.

Une entreprise de restauration qualifiée saura réaliser votre projet tout en préservant leur caractère authentique. Il est indispensable de privilégier la structure du bâti à la décoration, plus secondaire. Par ailleurs, ces entreprises permettent de coordonner les différents intervenants.

Enfin, ne négligez pas l’étude technique préalable. Elle permettra de vérifier plusieurs points essentiels, notamment l’isolation, l’humidité, les installations énergétiques appropriées, et enfin la faisabilité du projet.

 

Travaux de rénovation d’un mas provençal : s’informer sur le PLU

Étape indispensable, vous devrez vous renseigner sur le PLU (Plan Local d’Urbanisme). En effet, la commune où se situe le mas a sûrement intégré des éléments qui influenceront certains de vos choix.

Tout d’abord pour les murs extérieurs, par exemple. Les pierres apparentes, caractéristiques des mas provençaux, ont parfois été recouvertes d’enduit pour renforcer les murs. Mais vous ne pourrez pas forcément peindre cet enduit de la couleur de votre choix. Il en va de même pour la toiture. Vous devrez très certainement refaire votre toit en tuiles de terre cuite.

Enfin, certains mas sont tellement en retrait qu’aucun chemin n’a été aménagé. Il faudra donc prévoir les accès à la maison, en accord avec la mairie. Bien entendu, il en sera de même pour amener l’électricité ou le gaz si le mas n’en était pas déjà équipé.

 

Matériaux, toiture, isolation… se tourner vers une rénovation bioclimatique ?

Les constructions dites bioclimatiques prennent en compte les particularités du lieu pour diminuer les besoins énergétiques. Or la restauration d’une demeure ancienne permet de bénéficier d’une construction déjà pensée pour s’adapter aux éléments.

Voici quelques conseils pour une rénovation bioclimatique :

  • Vérifier que l’avant-toit soit bien en casquette. Cela permet de protéger l’intérieur du soleil d’été (plus haut dans le ciel), tout en conservant l’apport du soleil d’hiver (plus bas, donc passant sous la casquette). De nombreuses maisons du Sud de la France sont d’ailleurs déjà construites de cette façon.
  • Le toit devant être refait, et si le PLU l’autorise, pensez à y installer des panneaux solaires. Vous pouvez ainsi être autonome, voire producteurs, en électricité.
  • Isoler avec des matières naturelles (chanvre, lin, paille). Le chanvre par exemple est excellent pour contrer l’humidité et préserve le caractère naturel du mas.
  • Créer des masques végétaux et aménager l’extérieur en plantant des arbres à feuillage caduque au sud et persistant au nord. Vous bénéficiez ainsi d’ombre en été et les feuillages persistants vous protègent des vents du nord l’hiver.
  • Privilégier une climatisation naturelle en envisageant la création d’un puits canadien (ou puits provençal). Ces puits permettent de faire pénétrer de l’air frais extérieur en passant dans des tunnels souterrains.
  • Enfin, préférez des matériaux locaux et durables. Se fournir en pierres locales permet de rénover le mas avec des éléments similaires, et de conserver ainsi une certaine cohérence esthétique.

Si quelques précautions sont nécessaires, la rénovation d’un mas provençal laisse de la place à une grande créativité.

Vous bénéficiez de toute la recherche récente en termes de constructions bioclimatiques pour vous permettre d’avoir une demeure de caractère et confortable mais également écologique et économique.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Utiliser un volet roulant pour une meilleure isolation chez soi

Une maison bien isolée vous permettra de faire de bonnes économies d’énergie. Vous avez pensé à isoler murs, portes, fenêtres et combles pour limiter les déperditions thermiques ? Pour une bonne isolation, vous devez penser à installer des volets roulants. S’ils sont vieillissants et de mauvaise qualité, ils peuvent vous coûter cher ! Les volets roulants contribuent à une meilleure isolation thermique mais à condition de bien les sélectionner !

 

Les meilleurs volets roulants répondant à votre budget

Il existe une large gamme de volets roulants, peu onéreux et vous apportant un confort au quotidien !

Le volet roulant classique

Il peut très bien remplacer les volets en bois, en alu ou en PVC dans le cadre d’une rénovation ou dans une construction neuve. Bien évidemment, il est adapté aussi bien pour une véranda, que des baies vitrées ou des fenêtres.

Le volet roulant rénovation

Il est adapté aux portes-fenêtres et vous garantit une excellente protection solaire tout au long de la journée. Il existe aussi des volets avec moustiquaire intégrée pour se protéger des insectes en été.

Le volet roulant monobloc ou bloc-baie

C’est la toute dernière génération des volets roulants. De grandes dimensions, il s’adapte à toutes les menuiseries et à tous les décors.

Le volet à motorisation

La domotique s’incruste aussi dans la pose de vos volets roulants. Vous pouvez faire des économies d’énergie, éviter les intrusions et bénéficier d’une meilleure gestion du système d’ouverture et de fermeture.

Le volet roulant de toit

Ce sont des volets esthétiques, résistant aux intempéries qui sont installés sur une fenêtre de toit ! Ils protègent de la chaleur étouffante estivale des combles en période estivale.

Vous découvrirez des modèles de volet roulant à Toulouse chez Brunet Installations.

 

Favoriser la pose de volets roulants pour vos portes, vos baies et fenêtres

Faire la pose de volets roulants motorisés ou manuels, c’est faire le choix d’un confort optimal chez soi et profiter d’un meilleur environnement tout au long de l’année. Ses avantages sont multiples :

  • Une meilleure isolation phonique et thermique

Le tablier du volet roulant pvc, va contribuer à isoler l’intérieur de votre maison du froid en hiver et du chaud en été. La température pourra être régulée plus facilement grâce à des volets roulants fabriqués sur mesure. Isolant parfait, le volet va mêmefaire barrière contre les bruits externes.

  • Une sécurité accrue

En France, de nombreux cambriolages ont lieu chaque jour. Pour se protéger d’effraction, le volet roulant est une excellente barrière de sécurité.

  • Une meilleure gestion de la luminosité

Grâce au volet roulant, vous pouvez gérer la luminosité de la maison. Il peut filtrer la lumière du soleil pour une température douce et agréable tout au long de la journée.

  • Une intimité sauvegardée

Tout l’intérêt du volet roulant est sa faculté à protéger des regards indiscrets.

 

Pourquoi passer par un professionnel de la pose de volets roulants ?

Dans la pose volet roulant et dans le choix, il est toujours conseillé de faire appel à un professionnel sur devis gratuit. Pourquoi ? Car il est apte à vous conseiller selon que vous recherchez des volets battants, pliants ou roulants. Ensuite, il vous aidera dans l’installation, qui est primordiale pour maximiser leurs capacités isolantes. Cela est d’autant plus recommandé pour installer un volet roulant car l’emplacement du coffre peut laisser passer l’air. Et en cas de dépannage volet roulant, vous pouvez joindre l’installateur à tout moment.

Enfin, il faut savoir que le fait de poser un volet roulant rénovation, peut entrer dans certains cas, dans le cadre de travaux de rénovation énergétique et vous donnera droit à des aides financières de l’Etat. Il est ainsi recommandé de faire appel à un professionnel du volet roulant aluminium ou Pvc certifié Reconnu Garant de l’Environnement ou RGE.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Tout savoir sur la pose de clôture et de grillage

La mise en place d’une clôture est régie par le Plan Local d’Urbanisme, ou du règlement du lotissement ou de la zone pavillonnaire de votre région. La pose d’un grillage est moins chère que la création d’une enceinte en dur telle qu’un mur. Toutefois, si vous souhaitez cacher votre lieu de vie, vous pouvez installer un brise-vue. Généralement, le grillage est placé sur une base maçonnée ou composée de plaques de béton. Mais, quel que soit le système que vous choisissez, le montage reste le même. Aussi, vous devez savoir qu’un grillage se décline en plusieurs types. Il peut être soudé ou tissé, à petites ou grandes mailles, simple torsion, galvanisée ou plastifiée. Les techniques de montage sont presque toutes similaires à l’exception du grillage en panneaux. Celui-ci est différent en raison de leur système de fixation spécifique. Un intervalle régulier entre chaque piquet est à respecter pour sa pose.

 

Quelles sont les étapes à suivre pour la pose d’une clôture en grillage ?

La première étape consiste à préparer la surface à clôturer. Délimitez le périmètre par des piquets de repérage. Marquez les localisations des poteaux d’angles. La seconde étape est la pose des piquets de clôture. Il est conseillé d’attendre 24 heures avant de passer à l’étape suivante qui est la mise en place du fil de tension. Le fil, bien tendu, relie tous les piquets. Une fois que tout cela est fait, il ne vous reste plus qu’à installer le grillage.

La réalisation de ces travaux requiert une connaissance de base dont le domaine, dont les compétences en mathématiques. Vous devez également être à même de mesurer. Quant au délai de la pose, il varie en fonction de la taille de la zone à clôturer. Aussi, vous devez être au moins deux personnes pour assurer la pose.

Sinon, pour faire simple, il vous est possible de confier l’installation de votre clôture en grillage à un professionnel du domaine qui peut être un artisan indépendant ou une entreprise spécialisée. Pour avoir plus d’informations sur ces étapes, il est conseillé de visiter ce blog spécialisé sur la pose de clôture et de grillage.

 

Quels sont les équipements et les outillages nécessaires à la réalisation du montage d’une clôture en grillage ?

Il bien évident que le montage d’une clôture en grillage ne peut être faite à mains nues. Il requiert l’utilisation d’équipements et d’outillages spécifiques.

D’abord, afin d’assurer la sécurité de l’intervenant, le port des équipements de protection individuelle est obligatoire. Pour éviter les coupures, il doit être vêtu d’une combinaison, porter une paire de chaussures de travail et mettre des gants de protection.

Ensuite, pour effectuer les travaux liés à la pose, l’artisan aura besoin d’un grillage. Un fil de tension lui sera également utile. Mais ce n’est pas tout, il lui faudra également des jambes de force, des tendeurs ou raidisseurs et d’une barre de tension. À cela s’ajoutent les piquets, le cordeau et la bombe de marquage. Pour la construction de la base maçonnée, le sable et le ciment sont incontournables. Une auge à béton ou une bétonnière est aussi indispensable. Quant aux outils, l’ouvrier sera amené à se servir d’une brouette, d’une pelle ou d’une bêche, d’un niveau, d’un marteau, d’une truelle, d’une pince coupante, et d’une agrafeuse pour grillage. Selon les habitudes de chacun, d’autres matériaux peuvent s’ajouter à cette liste.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
A propos d’Info Bâtiment

Info Bâtiment est un portail d’informations dédié aux professionnels du bâtiment et de la construction.

 

Nouveaux produits, conseils, services : Info Bâtiment, c’est toute l’actualité du bâtiment et de la construction sur un seul site !

Communiquez sur Info Bâtiment
communiquer-info-batiment
Annonces
Construisez votre stratégie digitale
strategie-digitale-batiment