Travaux de toiture : les 5 idées reçues sur l’isolation des combles

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

La chaleur à l’intérieur d’une maison s’échappe soit par les murs, par les jointures des portes et des fenêtres, par le sol ou encore par les combles. Justement, la toiture est à l’origine de plus de 30 % de ces déperditions thermiques. Pour les éviter, il faudra non seulement assurer le bon état de cette structure, mais aussi garantir l’isolation des combles. Il existe toutefois des idées reçues à bannir concernant le sujet. Nous allons en parler dans les paragraphes suivants.

Il n’est pas nécessaire d’isoler les combles

Il est tout à fait erroné de penser que les combles n’ont pas besoin d’être isolés. Comme susmentionnée, une perte considérable de chaleur est issue de la toiture. En isolant ses combles, on parvient donc à réduire la facture de chauffage jusqu’à 30 %.

En effet, les travaux vont permettre une économie considérable une fois achevée. Les résidents n’auront plus besoin de pousser la climatisation ou le radiateur de chauffage à fond pour bénéficier d’une atmosphère agréable à l’intérieur de la maison. Ils bénéficieront de plus d’un confort optimal et les combles seront parfaitement habitables.

L’isolation des combles ne joue qu’en hiver

Cette affirmation est totalement fausse. Souvent, on fait référence à l’hiver lorsqu’on parle d’isolation. En effet, une bonne isolation empêche le froid de pénétrer dans l’habitacle et les déperditions de chaleur sont réduites. Toutefois, elle permet aussi de conserver la fraicheur à l’intérieur du logement durant l’été. L’isolation de la toiture occupe ainsi une double fonction. Pour qu’elle soit efficace, il faudra néanmoins réussir sa réalisation. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à ce couvreur professionnel à Poitiers. Sachez que vous pourriez au préalable demander un devis de vos travaux. Cela vous permettrait de mieux vous préparer financièrement. D’ailleurs, un devis ne vous engage en rien.

Plus un isolant est épais, plus il est performant

Il ne faut pas confondre l’épaisseur de la toiture avec celle de l’isolant. En effet, la qualité de l’isolation dépend en partie du type d’isolant installé et de son épaisseur. En revanche, les performances du matériau sont tributaires de sa conductivité et de sa résistance thermique. L’épaisseur de l’isolant n’est donc pas le seul facteur à prendre en compte au moment de choisir les matériaux.

Dans tous les cas, il faut reconnaitre que plus un isolant est épais, plus l’isolation sera optimale. Il existe cependant une gamme d’isolants moins épais, mais plus efficaces que d’autres. Pour mettre la main sur les bons matériaux, nous vous préconisons donc de solliciter les conseils d’un spécialiste en travaux de toiture comme le couvreur.

Les isolants de toiture ne sont pas écologiques et sont néfastes pour la santé

L’impact de certains isolants sur l’environnement est indéniable. En revanche, les couvreurs professionnels ont aujourd’hui de plus en plus recours aux matériaux d’isolation naturels et écologiques. Ces derniers résultent principalement de la fibre naturelle comme le bois. Il existe également des matières recyclables à l’instar du chanvre et de la laine de mouton. Dans tous les cas, sachez qu’en optant pour des matériaux propres, vous ne ferez qu’améliorer la qualité de l’air de votre habitation.

Un excellent isolant thermique isole également les bruits venant de l’extérieur

Un bon isolant thermique n’est pas forcément un bon isolant acoustique. En effet, on utilise différents matériaux pour l’isolation phonique. Pour bénéficier d’un confort acoustique optimal, l’utilisation d’isolants plus denses est recommandée. L’épaisseur du matériau aura également un impact non négligeable. Dans tous les cas, il est toujours préférable de solliciter l’avis d’un couvreur professionnel avant choisir les isolants à mettre en place. Cet artisan peut également se charger de leur installation.