Utiliser un tapis d’entrée : comment choisir le bon ?

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

L’usage d’un paillasson ou d’un tapis à l’entrée semble banal à première vue, mais il revêt plusieurs enjeux pour une maison et pour ses occupants. En effet, cet accessoire permet d’avoir une entrée plus soignée en plus de limiter les salissures à l’intérieur. Mais pour cela, il faudra bien choisir le tapis idéal.

Zoom sur l’importance d’utiliser des tapis d’accueil

Le tapis est un accessoire très pratique pour limiter le risque de salissures dans une maison. C’est son premier rôle et sans lui, on peut dire qu’il est assez difficile de contrôler les saletés qui entrent ou sortent d’une porte. Ce rôle vaut double surtout pour le tapis d’accueil qui n’a rien à avoir avec les carpettes utilisées à l’intérieur entre les différentes pièces. En effet, l’entrée fait face à de nombreux va-et-vient tous les jours et avec eux, des saletés et des débris en tout genre. Il faudra alors un paillasson muni de poils assez longs et rugueux pour les empêcher d’entrer et de se répandre dans les autres chambres.

En plus d’être un tapis pratique, le tapis d’entrée joue aussi un rôle esthétique. En effet, il pèse énormément sur la décoration de l’extérieur, notamment la surface près de la porte d’entrée principale. D’ailleurs, les fabricants proposent plusieurs modèles avec des couleurs et des tailles différentes pour répondre aux besoins des particuliers. Le tapis d’accueil peut ainsi être un vecteur de message important pour les convives. Ce n’est pas tout, il sert aussi de coupe froide entre l’intérieur et l’extérieur d’un habitat. Vu ses nombreux rôles, le choix d’un tapis d’entrée ne doit pas être pris à la légère. Il faut, entre autres, choisir un paillasson qui combine praticité et esthétisme.

Conseils pratiques pour choisir un tapis d’entrée

Le premier critère à prendre en compte pour choisir un bon tapis d’accueil est la taille. S’offrir un tapis sur-mesure est l’idéal, mais ce n’est pas forcément la seule solution. Le tapis ne doit pas être trop petit, mais bien assez large pour donner une bonne première impression. Il ne doit pas buter sur d’autres éléments comme les meubles. En tout cas, tout va dépendre de l’endroit où il sera mis. On le met soit à l’extérieur devant un pas-de-porte ou dans la fosse à tapis ; soit à l’intérieur. La meilleure alternative, c’est de toujours mettre cet accessoire à l’extérieur étant donné que c’est un élément de décoration de la porte.

En outre, la matière antisalissure est aussi un critère à prendre en compte pour limiter l’accumulation de saleté à l’intérieur. Le tapis en caoutchouc est hygiénique en plus d’être un bon isolant thermique et facile à nettoyer. Celui en fibre de vinyle est beaucoup plus robuste grâce à des filaments enchevêtrés. Il y a aussi le tapis en brosse coco, composé de fibres naturelles de noix de coco. Il est très absorbant et facile à entretenir avec un aspirateur. Et pour faire le bon choix, il est essentiel de tenir compte du trafic de passage par jour sur le tapis. Mais un tapis de passage intensif résistera très bien à n’importe quel nombre de passages pendant longtemps.