Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Le développement de la production d’énergie locale

Développement énergie locale

En 2015, le gouvernement français adoptait la Loi relative à la Transition Energétique pour la Croissance Verte (LTECV) avec pour ambition d’augmenter la part des énergies renouvelables à 23% de la consommation finale brute d’énergie en 2020. D’ici 2030, la part des énergies renouvelables devrait augmenter de 32%, la production d’électricité d’origine renouvelable de 40%, la consommation finale de chaleur d’origine renouvelable de 38%, la consommation finale de carburant d’origine renouvelable de 15%, la consommation de gaz d’origine renouvelable de 10% et la quantité de chaleur et de froid renouvelables et de récupération livrée par les réseaux de chaleur et de froid doit être multiplier par cinq.

Le gouvernement, avec pour objectif de lutter contre le réchauffement climatique, incite les territoires à diversifier leurs sources d’énergie en intégrant une production locale qui favoriserait un mix énergétique décarboné. Le producteur et fournisseur d’électricité français, EDF, propose maintenant des solutions pour la transition énergétique locale.

Les retombées économiques locales 

Les collectivités ont tout intérêt à centraliser le développement des énergies renouvelables sur leur territoire. La gouvernance locale engendre effectivement au moins 2 fois et jusqu’à 3 fois plus de retombées économiques locales directes.

La production d’énergie locale fait d’autant plus sens que les énergies solaires, les éoliennes ou encore la biomasse sont avant tout générées localement. C’est un bon moyen de réguler les tarifs liés à l’énergie et de contribuer à l’autonomie énergétique d’un territoire. Par ailleurs, les transformations participent à la redistribution des richesses au sein du territoire en tirant parti des forces et des compétences présentes sur place. La connaissance fine du territoire promeut une dynamique collective qui valorise ses ressources et ses spécificités. De cette manière, l’ADEME a constaté une augmentation de 170% pour le marché de la reproduction d’énergie renouvelable entre 2006 et 2014. 

Les locaux s’approprient ainsi les enjeux de transition énergétiques ; dès 2015, 80% des Français souhaitaient développer les énergies renouvelables pour lutter contre l’effet de serre.

Une organisation responsable

Le gouvernement français a mis en place des étapes distinctes pour l’avancée du projet. Les pouvoirs publics proposent de mettre en place des solutions techniques tenant compte du contexte local et des contraintes financières d’une économie décarbonnée.

La phase d’émergence est l’occasion de réunir les experts nécessaires pour répondre à l’enjeu de la production locale. La phase de développement est l’occasion de coordonner les actions et ainsi de garantir leur cohérence. La construction permet d’accompagner les communes et les groupements dans la production locale d’énergie. Enfin, l’exploitation regroupe l’ensemble des actions de mise en service par les spécialistes techniques.

En tant que premier producteur d’énergie en France, EDF permet aux collectivités et aux acteurs locaux de bénéficier d’une expertise afin de trouver les solutions globales répondant à leurs besoins de production locale d’énergie.

 

Les prochaines années sont décisives quant à l’engagement de la France pour la réduction de sa consommation énergétique. Les retombées économiques locales sont permises grâce à l’organisation responsable qui est mise en place par les collectivités territoriales.