Tout savoir sur le ramonage de cheminée

ramonage de cheminée

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

ramonage de cheminée

Le ramonage de cheminée désigne l’action de nettoyage de tous les éléments formant la cheminée, notamment les différents conduits. La loi oblige tous les foyers ayant une cheminée à le faire, au moins une fois chaque année. Cet article vous apporte toutes les explications indispensables sur le ramonage de cheminée.

 

Pourquoi ramoner sa cheminée ?

Pour profiter au mieux de votre chauffage en bois, la précaution primordiale est le ramonage. Que ce soit du point de vue de l’efficacité de la cheminée, de sa longévité, mais aussi du point de vue de votre sécurité, de votre santé et celles de votre entourage. D’abord, le ramonage de cheminée permet d’arracher les suies et les goudrons qui se sont déposés sur les parois du conduit. Le travail de ramoneur consiste aussi à s’assurer l’évacuation totale des gaz de combustion. Et c’est le rôle le plus essentiel du ramonage. S’il n’est pas fait régulièrement, cela entraîne des risques d’incendie et d’émanation de gaz toxiques à l’intérieur ou à l‘extérieur du logement. Ces gaz invisibles et inodores peuvent provoquer des maux de tête et de vertiges et peuvent être mortels. 

 

Ramonage de cheminée : à quel moment ?

Nombreux d’entre vous ne prennent pas suffisamment conscience que comme pour la chaudière à gaz, la cheminée doit être entretenue au moins une fois par an. En général, le ramonage est une obligation sanctionnée en cas de manquement par une amende. En d’autres termes, c’est la loi elle-même qui stipule qu’il est obligatoire de faire appel à un professionnel certifié comme ce ramoneur en Seine Saint Denis, une fois dans l’année, pour nettoyer votre cheminée bois. Et ceci concerne les cheminées à foyer ouvert comme celles à foyer fermé. Certaines municipalités proposent même de le faire deux fois par an, dont une en période de chauffe. Il est également une exigence obligatoire par rapport à votre assurance multirisque habitation, qui contient une garantie incendie. En cas de sinistre, si vous ne pouvez pas fournir une attestation de ramonage, très récente, l’assureur ne prendra pas en charge la totalité des dommages. 

 

Comment se déroulent les travaux de ramonage de cheminée ?

Il existe deux catégories de ramonage, dont le ramonage mécanique et chimique. En ramonage mécanique, le ramoneur utilise des matériels comme la brosse hérisson afin de dégager les résidus qui ont bouché le conduit. Il va ensuite aspirer ces éléments à l’aide d’un aspirateur adapté à la taille de ce conduit. Quant au ramonage chimique, l’opération se fait au moyen des ramoneuses. Ces dernières contiennent des substances chimiques, avec lesquelles elles parviennent à nettoyer la cheminée par combustion. Mais ce système détériore très rapidement les éléments de votre conduit, et n’est donc pas très conseillé. 

 

Ramonage de cheminée : qui est à la charge et à qui faire appel ?

A priori, les coûts liés aux travaux de ramonage sont à la charge de l’utilisateur de la cheminée. Du propriétaire, s’il habite le logement, et du locataire, s’il loue le logement étant donné que l’entretien de la cheminée fait partie de ce que l’on appelle les charges locatives. Et le coût est divisé entre les propriétés ou les locataires quand il s’agit d’une copropriété ou d’une colocation. Néanmoins, si vous souhaitiez entretenir votre cheminée, il vous faudrait un ramoneur professionnel et qualifié. Lui seul est capable d’assurer la bonne conformité de votre installation. Et à l’issue de l’opération, il doit également vous remettre un certificat de ramonage daté. Dans ce certificat, il mentionnera le prix et la date de la prestation, les taux de TVA, etc.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email