La réalisation d’une semelle filante

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

La réalisation d’une semelle filante peut s’avérer efficace pour assurer la stabilité de maison. Vous en aurez besoin pour assurer la mise en œuvre des fondations tout en rattachant le sol de votre structure. Il faut en tout suivre les étapes essentielles pour obtenir le résultat que vous attendez. Vous pouvez ainsi prendre note des différentes étapes de réalisation suivantes.

Principe de la semelle filante

Une semelle filante est normalement une fondation superficielle qui permet d’assurer la solidité d’une fondation. Une bonne réalisation permet principalement d’assurer la transmission des charges de votre construction. Ainsi, vous n’aurez aucun souci à vous faire pour assurer la répartition de celles-ci. Ce type de réalisation peut s’avérer primordiale pour la construction d’une maison de plus de 20 m². Vous devrez aussi vérifier la qualité de la portance du sol sur lequel vous travaillez. Il est tout à fait possible de consulter un maçon professionnel pour intervenir convenablement pour votre habitation.

La réalisation d’une semelle commence par une fouille

Notez avant tout que vous pouvez contacter une équipe de professionnels comme cette entreprise de maçonnerie dans le Gard à tout moment pour réaliser votre projet selon les règles en vigueur. Cette dernière commencera par délimiter la zone de travail pour faciliter la fouille. Il doit ainsi décaper la terre végétale en respectant une profondeur de 20 cm environ. La délimitation peut ensuite se faire avec facilité. Il suffit de trouver une chaise d’implantation et des cordeaux pour intervenir correctement. Une bombe de peinture est essentielle pour réaliser le traçage. Il ne reste plus qu’à creuser les tranchées comme il se doit.

Vient ensuite le ferraillage

Ici, il est important de bien niveler le fond de la fouille tout en le compactant. L’usage d’une dame manuelle peut s’avérer indispensable pour réaliser cela. Il faut ensuite inspecter la planéité du terrain à l’aide d’un niveau à bulle. L’intervenant représentera ensuite vos murs au niveau de la surface de béton de propreté avec un cordeau traceur. Les armatures de votre semelle peuvent ensuite se poser avec exactitude. Il suffit de suivre l’axe de chaque mur et tout ira bien. Il est plus judicieux d’utiliser 3 à 6 ferraillages tout en assurant l’enrobage de chaque armature.

Le coulage du béton

Il faut faire attention à bien couler le béton à travers la tranchée pour réaliser votre semelle. Vous pourrez vous arrêter que vous obtiendrez la hauteur que vous voulez. Il est important de bien compacter le matériau. Vous allez pour cela vous servir d’une aiguille vibrante. Il faudra aussi égaliser la surface en utilisant une règle de maçon. Un niveau à bulle permet d’un autre côté de vérifier l’horizontalité de la réalisation. Il ne reste plus qu’à réaliser les finitions. Cela concerne la mise à niveau et le talochage ainsi que le lissage de la surface.

Le point sur la profondeur d’une semelle filante

Il ne faut pas négliger la profondeur de votre semelle pour éviter les mauvaises surprises. Vous devrez dans ce cas vous assurer que le sol d’assise ne dépasse pas le béton que vous voulez appliquer. Il doit être assez profond si vous ne voulez pas qu’il gel. Cela dépend en outre de la nature du terrain ainsi que le climat qui domine dans votre région. La profondeur peut ainsi varier entre 50 cm et 1 m selon la situation.