Professionnelles du bâtiment : bien préparer sa retraite avec Elles assurent

retraite-batiment

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

Les femmes qui ont fait leur carrière dans le bâtiment le savent : il est crucial de bien préparer sa retraite. Le régime général est ouvert de droit aux cheffes d’entreprises, conjointes collaboratrices ou salariées du bâtiment, mais il est nécessaire de mettre en place des contrats et un système de prévention venant renforcer ces dispositions. Comment faire pour bien préparer sa retraite à la suite d’une carrière dans le bâtiment et vers qui se tourner ?

La retraite générale dans le secteur du bâtiment

Les femmes qui ont travaillé dans le bâtiment bénéficient du régime général des retraites, elles cotisent auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse et obtiennent une retraite de base.

Le montant moyen de la retraite de base est calculé sur le taux des 25 meilleures années de la salariée. Elle correspond à environ 50 % du salaire de base. Attention, pour obtenir une retraite à taux plein il faut avoir cotisé le bon nombre de trimestres, dans le cas contraire, le montant calculé subit une décote (et, fort heureusement, peut être revenu à la hausse si la salariée a réuni plus de trimestres que le nécessaire).

L’ouverture des droits à la retraite de base n’est possible qu’une fois atteint l’âge légal de départ, qui est fixé à 62 ans et l’âge à taux plein (celui à partir duquel le taux plein est automatiquement accordé). Dans ce cas de figure, la salariée peut obtenir une retraite non-minorée, même si le nombre de trimestres n’est pas réuni. Cette disposition change en fonction des années de naissance. Par exemple, pour les salariées et les travailleuses du BTP nées après 1955, il est fixé à 67 ans.

Vers qui se tourner pour compléter et anticiper sa retraite dans le bâtiment ?

En pratique, les modalités d’obtention, les montants et les droits à la retraite varient en fonction des cas particuliers. C’est pour cette raison, et face aux montants qui ne cessent de diminuer, que les travailleuses du bâtiment se tournent vers les experts des assurances et des complémentaires pour les femmes du BTP. Les conseillers de ces caisses de cotisation connaissent parfaitement la législation sociale du secteur du BTP et peuvent rapidement donner à leurs clientes un aperçu de leur situation particulière.

À leurs côtés, les femmes du bâtiment apprennent à anticiper leur futur budget, à mettre en place les justes contrats d’assurance ou de complémentaire, à mieux comprendre leurs droits ou leur statut et à organiser leur propre système complémentaire viable.

Les femmes, notamment, ont cruellement besoin d’un accompagnement à la préparation de leur retraite en raison du système de trimestres cotisés. En effet, l’ouverture des droits à la retraite de base est soumise à un nombre spécifique de trimestres cotisation, mais qu’en est-il suite à une ou plusieurs grossesses intervenues pendant une carrière ? Quels sont d’ailleurs les droits d’une conjointe collaboratrice qui a œuvré toute sa carrière auprès de son compagnon dans le bâtiment ?

Choisissez Elles Assurent pour obtenir des réponses précises à toutes vos questions et découvrir comment bien préparer votre retraite. Contactez un conseiller spécialiste de la retraite pour les femmes ayant travaillé dans le bâtiment en cliquant ici : https://www.ellesassurent.fr/retraite-femme

Important

Les informations présentées sur ce site doivent être interprétées avec prudence. Celles-ci sont issues de communiqués de presse, de blogueurs passionnés ou de rédacteurs pour le compte des entreprises qu’elles représentent afin de promouvoir leur produit, service ou entreprise. Seul l’avis ou le conseil d’un professionnel habilité vous éclairera sur votre situation personnelle.

Catégories