Rénovation de toiture : bien étudier les caractéristiques du revêtement avant de choisir

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

La couverture de toit est l’élément qui subit directement les intempéries et les agressions extérieures. Les dommages causés par les aléas climatiques ou la pollution peuvent réellement importants au fil du temps. Il est important de penser à une rénovation rapidement afin d’éviter les dégâts sur la structure du bâti. À certains moments, il se pourrait que les travaux impliquent de petits travaux. Mais parfois, lorsque les dommages sont importants, il est indispensable de changer complètement le revêtement. Mais il faut être bien vigilant dans le choix de la bonne couverture pour son toit. Il est nécessaire d’étudier les caractéristiques de chaque matériau. En voici quelques-uns.

Le toit en tuiles : une alternative très populaire

La tuile en terre cuite un choix populaire depuis toujours. Elle se décline notamment sous diverses couleurs rouge, gris et toutes les nuances d’orangés. On peut aussi retrouver des tuiles de diverses formes. Opter pour une tuile en terre cuite comme couverture apporte son lot d’avantages. Il s’agit notamment d’une matière naturelle. Elle peut avoir une longue durée de vie, entre 30 et 70 ans et même plus. Les tuiles en terre cuite disposent de caractéristiques techniques efficaces pour la protection de la charpente. Généralement, elles résistent au vent et aux chocs avec des propriétés techniques attrayantes.

Elles peuvent être installées dans une région ensoleillée et humide. Par contre, elles peuvent être sensibles au gel et aux écarts de température. On retrouve notamment, les tuiles canal pour les toits à très faible pente, les tuiles plates et les tuiles à emboîtement ou à glissement. Les tuiles à emboîtement appelées aussi tuiles mécaniques sont plus légères. Elles permettent de réaliser des économies sur la main-d’œuvre, et assurent une étanchéité accrue. Cependant, le choix du type de tuiles dépend du cahier de charges imposé. Dans ce cas, il faut demander l’avis d’un couvreur expérimenté comme celui qui se trouve sur https://www.couverture-normande-calvados.fr/ avant de choisir le revêtement idéal.

Le toit en acier, une alternative abordable, mais très résistante

Le toit en acier est constitué de différentes plaques assemblées les unes aux autres. Il est connu pour être incombustible, résistant aux mousses ainsi qu’aux champignons. Il est également léger et facile à installer. Il est aussi très prisé pour sa grande efficacité en termes d’étanchéité. De par ces caractéristiques, le toit en acier est plutôt adapté aux régions montagneuses, car elles ne retiennent pas la neige.

Cependant, il demande certains traitements contre la corrosion. De plus, il ne dispose que d’une piètre isolation phonique et thermique. Dans ce cas, il est nécessaire d’installer un bon isolant et d’un équipement de ventilation de la couverture. Généralement, il existe deux types de bac acier pour ce type de couverture, entre autres le bac acier simple peau et le bac acier double peau. Le premier demeure le plus utilisé même si le second apporte une meilleure isolation thermique et acoustique. 

Actuellement, on retrouve une grande variété de couvertures. Il faudra bien étudier chacune. En plus des tuiles ou encore l’acier, il est possible d’opter pour le toit en ardoise, le toit en zinc, le toit en chaume, le toit plat goudronné, le toit en fibrociment, le toit photovoltaïque ou même le toit végétalisé pour une tendance écologique.