Télécommande et automatisme de portail : Comment ça fonctionne?

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

L’un des indispensables quand vous décidez d’utiliser un portail motorisé est la télécommande. Elle vous procure au quotidien un confort et une sécurité optimale. Mais que savoir de son fonctionnement et de l’automatisme du portail ? Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à ce propos.

Le principe de fonctionnement de la télécommande de portail

La télécommande de portail est un outil très ingénieux qui a un fonctionnement très simple. En effet, quand vous appuyez sur l’un de ses boutons, celle-ci émet un signal à l’endroit du récepteur. Ce dernier transmet à son tour le signal à l’unité de commande, qui après l’avoir analysé le transforme en action. Ainsi, lorsque vous appuyez sur le bouton d’ouverture de la télécommande, le portail s’ouvre et lorsque vous appuyez sur le bouton de fermeture, il se ferme. En général, les télécommandes proposées sur le marché actuellement fonctionnent sous une fréquence comprise entre 433.920 et 868,35 MHz.

Il existe également ce modèle populaire dont la fréquence est entre 15 et 50 MHz ou encore entre 230 et 500 MHz. Par ailleurs, il est important de préciser qu’avant que le portail n’exécute les ordres de la télécommande, celle-ci doit obligatoirement avoir la même fréquence avec lui, et vis-versa. De plus, le système de codage peut aussi varier et donc influencer son fonctionnement.

Automatisme de portail : comment ça marche ?

L’automatisme de portail offre un grand confort et vous permet d’être en sécurité. Il s’agit d’un dispositif plus ou moins facile à mettre en œuvre. Il est généralement conçu avec deux vantaux ou un seul vantail. Son système de motorisation est utilisé pour son ouverture et sa fermeture. Sachez néanmoins qu’il ne sera pas le même s’il s’agit d’un portail à un vantail ou à deux vantaux. Il faut aussi noter que le système est invisible et donne la possibilité au portail de vous offrir une ouverture de près de 180 °.

En dehors du système de vantail, vous avez le portail électrique coulissant. Celui-ci est composé d’un rail de guidage sur lequel coulisse le portail. Quant au rail, il fonctionne grâce à un moteur. Vous trouverez parmi ce type de portail, des modèles pourvus de système de motorisation autoportant avec une crémaillère. Ce qui permet au portail de ne toucher le sol au moment de la fermeture, encore moins pendant son ouverture.

Prenez quelques précautions de sécurité

Lorsque vous utilisez un portail motorisé pour votre garage, il est nécessaire de prendre un certain nombre de précautions. En effet, quelle que soit la fiabilité de votre système, vous devez savoir que le mouvement de la porte peut être dangereux aussi bien pour les personnes que les biens. Pour éviter les risques de contact ou d’écrasement, vous devez avant tout avoir un excellent contrôle visuel avant de déclencher la manœuvre. Gardez à l’esprit qu’à chaque instant, il est possible que vous soyez confronté à des risques de coupure de courant, de panne d’émetteur ou de moteur.

Pour ce faire, détenir un second moyen d’accès ne peut vous être que bénéfique. Car en cas de panne, vous pourrez avoir accès à votre maison grâce à ce dernier. Vous pouvez par exemple opter pour un système à clé de débrayage installé à l’extérieur.