Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Nettoyer sa toiture : comment faire un démoussage ?

Avoir une toiture avec une belle apparence demande des entretiens réguliers. Un des travaux nécessaires pour garantir le bon état de son toit est le nettoyage. Cette tache demande de la technique pour qu’elle soit efficace. De ce fait, l’intervention d’un professionnel en nettoyage est recommandée. Pour un démoussage approprié, des étapes sont à suivre avec précision. Comprenez cette démarche à travers l’article qui suit. Découvrez les outils et les produits de nettoyage obligatoires.

Les étapes à suivre

Pour éliminer les mousses de votre toit, un professionnel expérimenté comme ce couvreur en Landes suit les étapes suivantes.

Pour commencer, il se charge de retirer les algues, les lichens et les champignons. Puis, il débarrasse vos gouttières des débris végétaux et des feuilles mortes. Ceci étant fait, il effectue un brossage sur la toiture en utilisant une brosse et de l’eau. Cette opération consiste à ôter les tâches et les traces de couleurs brunes ou noires.

Pour assurer un meilleur lavage, le couvreur effectue un rinçage de votre toiture. Il emploie un nettoyeur haut ou à basse pression. De ce fait, les salissures sont enlevées efficacement.

Une pulvérisation de produit spécifique s’en suit. Il s’agit surtout des produits fongicides, des anti-mousses ou des produits algicides. Toutes les parties du toit sont concernées par cet épandage.

Durant cette étape, veillez à ce que le temps ne soit pas venteux et qu’il n’y a pas de pluie. Les couches doivent être régulières et l’application doit partir du faîtage aux gouttières. Suivant l’état de la toiture à traiter, une répétition de cette tâche peut être exigée.

Les outils nécessaires

Un demoussage est un travail demandant la possession d’outils performants et fiables. Le couvreur professionnel est donc tenu de disposer un matériel complet.

D’abord, l’échelle de toit est nécessaire vu que tout se fait en hauteur. Ce dispositif est exigé, surtout pour le cas d’une toiture en ardoise. Il doit être bien fixé pour garantir votre sécurité.

Ensuite, l’artisan doit se munir d’une brosse pour l’enlèvement des mousses. Elle doit être capable d’éliminer les algues résistantes. Un seau contenant de l’eau équipé d’un crochet facilitera aussi l’opération.

Pour le rinçage, il faut avoir à sa disposition soit un nettoyeur à haute pression soit un pulvérisateur à main. Dans tous les cas, le port de lunettes de protection, de gants et de masque est indispensable. Un harnais de sécurité vous protégera aussi tout au long du travail. Il vous maintient pour que des chutes ne se présentent pas.

Les produits utilisés

Afin de donner une allure parfaite à votre toit, le couvreur utilise des produits spécifiques. Outre le nettoyage à l’eau, il peut recourir à d’autres traitements pour un demoussage idéal. Ainsi, l’usage des algicides, des anti-mousses et des solutions hydrofuges promet un résultat qui dure. L’efficacité de ces derniers a été prouvée par des professionnels.

Pour le rinçage, la pluie peut faire le travail. Pour les solutions hydrofuges, elles sont plus fiables contre l’humidité. Elles présentent une double action. Leur performance anti-mousse et leur pouvoir hydrofuge.

D’autres professionnels du bâtiment utilisent aussi de l’eau de javel pour demousser. C’est une technique de nettoyage courante, se faisant à l’aide d’une brosse spéciale toit. Cette solution de javel est efficace pour se débarrasser totalement des mousses. Par contre, elle peut être incommodante pour certains matériaux de couverture. Le recours à un spécialiste devient inévitable à cet effet.

Partagez cette info :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email