Le portail d'informations des professionnels du Bâtiment

Comment isoler les bâtiments industriels?

La législation en vigueur oblige les employeurs à améliorer les conditions de travail des employés. Cette obligation pousse notamment les dirigeants à entretenir leurs locaux. Dans ce contexte, les chefs d’entreprise doivent également renforcer l’isolation des établissements industriels. Malheureusement, peu de solutions s’offrent aux principaux concernés pour mener à bien ce type de travaux.

Les difficultés à surmonter pour isoler les bâtiments industriels

Qu’il s’agisse d’un atelier, d’une usine ou d’un hangar, les bâtiments industriels sont particulièrement spacieux. La surface à isoler étant particulièrement vaste, les techniques couramment employées ne sont pas adaptées. En choisissant des panneaux isolants, les travaux prendront énormément de temps. Ce faisant, l’entreprise ne peut pas interrompre ses activités pendant plusieurs jours.

De plus, il faudra également dénicher un matériau à haute performance isolante. La plupart des infrastructures industrielles datent d’au moins une vingtaine d’années. Les murs ainsi que le toit sont ainsi sujets à des pertes thermiques importantes. En temps normal, l’isolation dite par l’extérieur serait la technique la plus appropriée dans cette situation. Seulement, cette méthode engage des dépenses faramineuses puisqu’il s’agit de recouvrir toute la bâtisse avec une ou plusieurs couches d’isolant.

Dans ce contexte, peu d’options s’offrent aux propriétaires de ces locaux professionnels. Il est crucial de trouver une solution permettant d’économiser du temps et de remédier aux déperditions de chaleur. La pulvérisation de mousse répond parfaitement à ces exigences. En plus de sa facilité de mise en œuvre, cette approchedonne les moyens de réaliser des économies énergétiques. Bien entendu, les résultats finaux dépendront de la qualité d’exécution des ouvrages. D’où la nécessité de faire appel à une entreprise de projection de mousse polyuréthane comme https://iseoprojection.be/. L’intervention d’une équipe de professionnels évitera au dirigeant toute mauvaise surprise. Ainsi, on offrira un cadre de travail confortable pour ses employés.

Comment se déroule la pulvérisation de mousse ?

Avant de procéder à quoi que ce soit, les intervenants doivent tout d’abord examiner la bâtisse. Ils effectueront également une étude thermographique au cours de cette première visite. Cela a notamment pour but de détecter les zones présentant de fortes déperditions de chaleur. Connaître l’ampleur des fuites thermiques sera nécessaire pour déterminer l’épaisseur de la mousse ICYNENE à projeter. Après avoir réglé ces quelques détails, les professionnels peuvent enfin réaliser les travaux d’isolation à proprement parler. Il s’agira dans un premier temps d’ériger des échafaudages pour les zones en hauteur. Une fois ces plateformes en place, les ouvriers pourront installer leurs équipements pour pulvériser l’isolant. Puisque les produits employés dégagent une odeur plus ou moins dérangeante, il faudra vider les lieux pour commencer la pulvérisation. Les intervenants porteront d’ailleurs des masques pour protéger leur système respiratoire. La mousse va s’expanser au contact de l’air. Ce matériau épouse parfaitement la forme des murs et comblera également les fissures qui ne sont pas apparentes. Cette propriété fait de cet isolant une alternative parfaite pour les bâtiments industriels vieux de plusieurs dizaines d’années. En plus de son efficacité, cette solution permettra de gagner du temps. D’ailleurs, les intéressés ont le choix entre plusieurs sociétés reconnues pour leur savoir-faire. De quoi renforcer l’isolation des halls avec facilité et dans les meilleurs délais.