Tout sur les travaux d’entretien d’une toiture en ardoise

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

À l’instar des autres revêtements de toiture, les tuiles en ardoises requièrent un entretien régulier. D’année en année, elles subissent les conséquences néfastes des intempéries, de la pollution atmosphérique et des champignons. En plus de favoriser leurs vieillissements, ces éléments sont à l’origine des fissures et des infiltrations d’eau. Les travaux d’entretien permettent à la fois d’optimiser la longévité des tuiles en ardoises et les performances thermiques du toit. Dans cet article, nous allons justement voir comment prendre soin de ce type de toiture.

Le démoussage de la toiture en ardoise : ce que disent les documents officiels sur le sujet

L’entretien des toitures en ardoise est exigé par le Document Technique Unifié 40-11. À cet effet, les propriétaires de maisons doivent effectuer des travaux régulièrement. Ceci étant fait afin que la toiture préserve son bon état. Ce document évoque également le nettoyage de ce type de toit. Généralement, cette tâche comprend :

  • L’enlèvement des végétaux sur les tuiles (mousses, lichens, algues et champignons)
  • L’entretien des gouttières
  • L’évaluation de l’état général du toit
  • La vérification du bon fonctionnement du système de ventilation.

Pour l’entretien de votre toiture en ardoise, nous vous conseillons de solliciter l’aide de ce couvreur dans le Val d’Oise que vous pouvez contacter sur https://www.toiture-95.fr/ .

Pourquoi procéder au démoussage de sa toiture en ardoise ?

Tout d’abord, le démoussage de la toiture consiste à enlever les champignons parasitaires présents à sa surface. A priori, l’ardoise est une matière qui résiste aux mousses et aux lichens. Néanmoins, ces végétaux parviennent à soulever les tuiles en se développant. Un tel phénomène favoriserait cependant l’infiltration des eaux de pluie. Ces dernières peuvent aussi ruisseler sur la façade et ébranler sa solidité. En retirant les mousses, vous améliorez donc l’étanchéité de votre toiture en ardoise. Vous pouvez d’ailleurs en profiter pour changer les ardoises fissurées. Ici encore, nous vous encourageons à recourir aux services d’un artisan couvreur.  

Ensuite, le nettoyage de la toiture vous permet également d’inspecter la totalité de la structure. En effet, il est crucial de tenir la maison à l’abri des soucis d’humidité. Par conséquent, il faut contrôler les ouvrages connexes tels que la cheminée. Sachez que leur mauvais état et/ou la détérioration des solins engendrent des fuites. Vous pouvez également évaluer l’état des éléments de gros œuvres (charpente, gouttière, etc.) au cours du démoussage de la toiture en ardoise.  

Enfin, le démoussage procure un second souffle à vos ardoises. Comme susmentionné, il prolonge leur durée de vie. Ce qui leur rend aussi la demeure plus attrayante. En effet, une toiture verdâtre nuit à l’esthétique de l’ensemble.

Quels produits utiliser pour nettoyer efficacement sa toiture en ardoise ?

Avant l’utilisation d’un produit nettoyant, il vaut toujours mieux demander conseil à un spécialiste en travaux de toiture. En effet, les produits de nettoyage en vente sur le marché ne sont pas tous adaptés à la toiture en ardoise. Ils peuvent même favoriser sa dégradation. En revanche, sachez qu’il est toujours plus judicieux de recourir aux services d’un couvreur pour le démoussage de votre toit.

Par ailleurs, l’utilisation de l’eau de javel est fortement déconseillée. Ce produit entraine la décoloration des ardoises. Pour qu’elles soient parfaitement propres, un nettoyage à haute pression est suffisant. Cette opération nécessite l’usage d’un nettoyeur du type Karcher. Toutefois, nous vous préconisons de limiter autant que possible l’utilisation de cet appareil. C’est le cas par exemple lorsque la couche de mousse n’est pas trop épaisse. En outre, un nettoyage excessif rendrait vos tuiles en ardoise poreuses.

Après le nettoyage de la toiture, la pulvérisation d’un produit hydrofuge à sa surface est vivement recommandée. Ce type de traitement contribue, d’une part, à l’étanchéité du toit. D’autre part, il freine le développement des végétaux parasites tels que les mousses, les lichens et les algues.