Comment reconnaitre les signes de dégradation de la façade?

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

La façade constitue un élément essentiel de la bâtisse. En effet, c’est sur cette structure que reposent la toiture et tous ses composants. Comme elle supporte un poids considérable, il est donc crucial d’assurer son bon état pour éviter les risques d’effondrement. Il existe en effet des signes évidents qui témoignent du mauvais état de la façade. Que sont-ils ? Comment les reconnaitre ? Les réponses à ces questions feront l’objet du présent article.

Le diagnostic de la façade : un moyen de constater sa dégradation

Il est de l’obligation des propriétaires et des locataires de prendre soin de la façade de leurs immeubles. Cette obligation a été consacrée par le Code de la construction et de l’habitation en son article L132-1. Aux termes de cette loi, un ravalement de façade devra être entrepris par les personnes concernées tous les 10 ans au moins. À cet effet, des sanctions pécuniaires sont prévues en cas de négligence.

Néanmoins, un diagnostic approfondi des murs extérieurs de la bâtisse s’impose avant d’entamer les travaux. Il permet en effet de constater les signes de dégradations et de mesurer leur ampleur. Le diagnostic de la façade devra alors se faire minutieusement. C’est pourquoi il est conseillé de confier sa réalisation à un façadier expérimenté.

Après son intervention, cet artisan va dresser un devis des travaux. Ce qui vous permettra, par conséquent, de vous préparer à leur réalisation.

Quels sont les signes évidents de la dégradation de la façade ?

Année après année, les murs extérieurs de notre maison subissent diverses agressions. Les changements fréquents de température, les intempéries et la pollution favorisent sa dégradation. Pour préserver son bon état, il est donc nécessaire de l’entretenir régulièrement. Ici encore, il est préconisé de faire appel à un ravaleur professionnel.

En outre, le diagnostic peut dévoiler des signes de dégradation évidents. Dans tous les cas, il est préférable d’y remédier rapidement pour éviter que les dégâts gagnent de l’ampleur. Parmi les signes alarmants, il y a :

L’humidité constante sur la façade

L’humidité figure à la tête de liste des pires ennemis de la façade. Lorsqu’elle s’infiltre, elle peut en effet nuire à sa solidité. Elle n’endommage pas uniquement le revêtement des murs, elle provoque également leur ramollissement et la défectuosité des isolants. Pour mettre fin aux problèmes d’humidité en façade, nous vous conseillons de vérifier l’état de votre gouttière et de réparer les fissures sur les murs.

Les fissures et les craquelures

Les mouvements de terrain causent des fissures et des craquelures. Comme susmentionné, il vaut mieux les colmater pour éviter les infiltrations d’eau. En fonction de leur profondeur, il sera nécessaire de les réparer avec de l’enduit ou de procéder au ravalement de la façade. Dans les deux cas, le recours aux services d’un ravaleur est vivement recommandé.

L’inefficacité du système d’isolation

Les murs nous préservent du froid et de la pluie. Mais lorsque le système d’isolation est défectueux, ils ne peuvent plus assurer ce rôle. Une maison qui a du mal à se réchauffer devra nous inciter à effectuer des travaux d’isolation. À titre d’information, ces derniers sont obligatoires dès lors qu’on engage de lourds travaux de rénovation de la façade.