Focus sur les avantages et les inconvénients du désherbage thermique d’un jardin

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Info Bâtiment et améliorer votre référencement naturel ? 

L’été et le printemps sont les saisons propices au développement de mauvaises herbes dans le jardin. Elles peuvent d’ailleurs devenir très envahissantes, surtout si elles ne sont pas éradiquées à temps. Toutefois, il faut savoir que ces végétaux indésirables représentent un danger pour nos plantes. En plus de puiser dans le sol les nutriments essentiels à leur croissance, les adventices sont souvent porteuses de maladies. Le désherbage thermique fait partie des procédés pour les éliminer. Dans cet article, nous allons justement parler de ses spécificités. Plus précisément, nous allons voir ses avantages et ses inconvénients.

Aperçu des principaux avantages du désherbage thermique

Les jardiniers professionnels utilisent trois techniques pour se débarrasser des mauvaises herbes du jardin. En l’occurrence, il s’agit du désherbage manuel, du désherbage chimique et du désherbage thermique. Nous allons particulièrement nous intéresser à ce dernier. Il implique l’usage d’un appareil à flamme à l’instar du chalumeau. L’idée est d’exposer les adventices à une température élevée afin de désagréger leurs tissus. Ils disparaitront alors au bout de quelques jours.

Il faut savoir que les plantes avoisinant les mauvaises herbes sont préservées. Ce procédé n’est pas dangereux pour elles. Il en va de même pour l’écosystème à leurs alentours. Comme susmentionnées, les adventices ne sont pas brûlées. Le désherbage thermique consiste à les chauffer en les exposant à une forte chaleur pour les affaiblir. Il suffira ensuite de les retirer à la main.

Par ailleurs, le désherbage thermique est avantageux sur le plan environnemental. En effet, il n’implique aucune utilisation de produit chimique. De plus, il est tout à fait possible à mettre en œuvre, peu importe le temps qu’il fait.

Enfin, c’est la meilleure façon d’éliminer les mauvaises herbes qui bordent les allées du jardin et celles qui poussent entre les pavés autobloquants. Pour obtenir un résultat satisfaisant, nous vous conseillons toutefois de solliciter un jardinier professionnel pour sa réalisation.     

Aperçu des principaux inconvénients du désherbage thermique

Malgré l’efficacité du désherbage thermique, cette technique présente des inconvénients qu’il convient de souligner. En effet, on ne peut pas éradiquer les plantes rampantes et les plantes dotées de racines profondes avec ce procédé. Ces végétaux sont en effet plus difficiles à dessécher du fait qu’ils sont très résistants. Pour les éliminer, le recours aux services d’un jardinier professionnel est incontournable.

En outre, les graines nuisibles en tendance à pousser dans le jardin lorsqu’on utilise un désherbeur thermique. Ainsi, il faudra procéder à nouveau au désherbage du terrain dans les prochains quinze jours.

Par ailleurs, l’écosystème à proximité des mauvaises herbes à éliminer n’est pas tout à fait à l’abri de la forte chaleur que le désherbeur thermique émet. C’est le cas par exemple des insectes butineurs comme les abeilles. Cette méthode ne devra donc être mise en œuvre qu’après une mûre réflexion.

Enfin, cette technique est déconseillée pour désherber les endroits secs. L’usage du désherbeur thermique favorise en effet les risques d’incendie. Pour éradiquer les mauvaises herbes dans ces lieux, il vaut mieux faire appel à un professionnel comme ce jardinier en Dordogne.

En conclusion, le désherbage thermique est efficace pour éliminer les adventices du jardin. Il implique l’usage d’un appareil à flamme qui expose les végétaux indésirables à une forte température. Malgré son efficacité, cette technique a une portée limitée. Plusieurs inconvénients ont été soulevés, notamment les risques d’incendie qu’elle implique dans les régions sèches.